Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Waste Land

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Waste Land

Un film avec Vik Muniz , Fabio Ghivelder , José Carlos da Silva Baia Lopes , Sebastiao Carlos dos Santos , Valter dos Santos

Genre : documentaire - Durée : 1h38 - Année de production : 2010

Date de sortie cinéma : 23 Mars 2011

Distributeur :

Vik Muniz
Fabio Ghivelder
José Carlos da Silva Baia Lopes
Sebastiao Carlos dos Santos
Proposer un fond d'écran »

Waste Land, le film

  • Waste Land

    Synopsis

    WASTELAND suit, pendant trois années de tournage, l'artiste brésilien Vik MUNIZ. Quittant BrooKlyn, où il vit aujourd'hui, pour son Brésil natal, il se rend sur les lieux de la plus vaste décharge du monde, Jardim Gramacho, en banlieue de Rio de Janeiro. Son projet initial est de photographier les catadores , qui ramassent les matériaux recyclables, dans des oeuvres d'arts composées à partir de déchets.Au fur et à mesure de sa lente et patiente collaboration avec ces personnages hors du commun, Vik Muniz va saisir tout le désespoir et la dignité des catadores, qui prennent part à l'oeuvre de l'artiste et parviennent à réinventer leur vie...Lucie Walker est le témoin privilégié de cette aventure et nous offre la preuve éclatante du pouvoir de l'art.

  • Waste Land, de la décharge aux enchères

    Waste LandWaste Land, c’est un documentaire hors-norme, un projet un peu fou de l’artiste brésilien installé à New-York, Vik Muniz. Pendant trois ans, Lucy Walker (déjà remarqué pour son premier documentaire sur le nucléaire, Countdown to Zero), sensibilisé depuis longtemps aux problèmes liés aux déchets, a suivi caméra à l’épaule cet artiste reconnu au cœur de la plus grande déchetterie du monde, la décharge Jardim Gramacho à laquelle le fameux Christ de Rio tourne le dos. Ce site qui reçoit pas moins de 7000 tonnes d’ordures par jour fait vivre environ 13.000 personnes qui y vivent dont 3000 « catadores » (littéralement charognards) qui récoltent et revendent les ordures recyclabes. Ce décor apocalyptique qui doit officiellement fermer en 2012 est donc le décor de Waste Land.

    Le projet fou de Vik Muniz est de faire participer ces catadores à un grand projet d’art contemporain : il peint d’immenses portraits de certains habitants de la favela et les fait ensuite recouvrir d’ordures, composant ainsi d’immenses tableaux faits de bric et de broc. L’artiste se hisse ensuite au sommet d’un échafaudage pour immortaliser l’œuvre sur papier glacé. Ce sont ces photographies qui seront ensuite vendus aux enchères aux profits d’ONG travaillant dans la favela.

    Plus le projet avance et plus Vik Muniz s’humanise, s’adoucit (on sent l’artiste dur au début, vivant dans un monde aseptisé et confortable bien loin de son ancienne vie à Rio), impressionné comme le spectateur par la dignité et le courage des catadores. Eux-mêmes vont évoluer lors de cette aventure. Lucy Walker sait capter cette vibration permanente, cette humanité bouleversante chez tous ces damnés de la terre qui refusent leurs statuts de maudits oubliés du reste du monde. Certains révèleront un tempérament hors du commun, un optimisme inébranlable, une joie de vivre assez incroyables, un autre au sourire communicatif et à l’énergie sans fonds se découvrira une âme de leader, charismatique et entreprenant.

    Waste LandL’artiste ne fait pas non plus l’économie en voix off d’une réflexion approfondie sur le bouleversement que peut provoquer chez ces hommes et femmes une soudaine notoriété, un tel changement de statut social. Il se rend parfaitement compte que ce projet peut aussi n’être qu’un mirage passager, une parenthèse enchantée dans leurs vies, que tous n’aspirent peut être pas à changer de vie.

    Bercé par les mélodies de Moby, Waste Land est un témoignage passionnant, bouleversant d’humanité sur une communauté inconnue, un questionnement subtil sur la place et l’utilité de l’art dans notre société ainsi qu’un documentaire intelligent qui traite de façon décalée et originale de la question de la traite des déchets.

    Un seul constant : passer à côté de Waste Land serait vraiment du gâchis !

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Vik MunizLui-même
    Fabio Ghivelder
    José Carlos da Silva Baia Lopes
    Sebastiao Carlos dos Santos
    Valter dos Santos
    Magna de França Santos
    Suelem Pereira Dias
  • LISTE TECHNIQUE
    Joäo Jardim
    Lucy Walker
    Karen Harley
    Isis Rodrigues Garros
    Leide Laurentina da Silva
    Fernando Meirelles
    Peter Martin (II)
    Emilia Mello
    Jackie de Botton
    Miel de Botton
    Karen Harley
    Heloisa Passos
    Pedro Kos
    Tiago Arakilian
  • Aloisio Compasso
    Ludovic Lasserre
    David Breslin
    Gary Breslin
    Forrest Heidel
    Maria Catherine Sandoval
    Aaron Phillips
    Samy Waitzberg
    Ellie Emptage
    Joäo Jardim
    Samuel Lehmer
    Ernesto Herrmann
    Mahyad Tousi
    Raphael Zwyer
    Dudu Miranda
  • José Moreau Louzeiro
    Moby (Richard 'Moby' Hall)

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Waste Land


Soyez le premier à proposer un avis sur « Waste Land »


Les discussions sur le forum a propos de Waste Land



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Waste Land


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .