Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Vicky Cristina Barcelona

Note : 3.5/5.0 - 6 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Vicky Cristina Barcelona

Un film de Woody Allen avec Javier Bardem , Kevin Dunn , Chris Messina , Zak Orth , Pablo Schreiber

Genre : comédie - Durée : 1h37 - Année de production : 2008

Date de sortie cinéma : 08 Octobre 2008

Distributeur :

Woody Allen
Woody Allen
Javier Bardem
Javier Bardem
Kevin Dunn
Kevin Dunn
Chris Messina
Proposer un fond d'écran »

Vicky Cristina Barcelona, le film

  • Vicky Cristina Barcelona

    Synopsis

    Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.
    Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.
    Un soir, dans une galerie d'art, Cristina «flashe» pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu'ils ont failli s'entre-tuer.
    Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s'envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l'amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l'aventure...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Javier BardemJuan Antonio
    Kevin DunnMark Nash
    Chris MessinaDoug
    Zak OrthAdam
    Pablo SchreiberBen
    Abel FolkJay
    Lluis Homar
    Joel Joanun ami de Juan Antonio
    Jaume Montanéun ami de Juan Antonio
    Lloll Bertrandun ami de Juan Antonio
    Julio PerillanCharles
    Christopher Evan Welchle récitant
    Juan QuesadaGuitariste Barcelone
    Ricard Salomun invité à la galerie d'art
  • Maurice Sonnenbergun invité à la galerie d'art
    Manel Barcelóle médecin
    Emilio de BenitoGuitariste Asturies
    Richard Salom
  • LISTE TECHNIQUE
    Woody Allen
    Scarlett JohanssonChristina
    Rebecca HallVicky
    Penélope CruzMaría Elena
    Patricia ClarksonJudy Nash
    Carrie PrestonSally
    Mireia Ros
    Silvia SabateRosa
    Maria DomenechJulio Josep
    Letty Aronson
    Bernat Elias
    Charles H. Joffe
    Javier Mendez
    Helen Robin
  • Jack Rollins
    Jaume Roures
    Tedy Villalba
    Woody Allen
    Javier Aguirresarobe
    Alisa Lepselter
    Patricia Kerrigan DiCerto
    Juliet Taylor
    Alain Bainée
    Sonia Grande
    Helen Robin
    Daniela Forn
    Anna Rua
    Oriol Marcos
    Almudena Cormenzana
  • Victor Bello
    Robert Hein
    Jean-Pierre Vincent
    Sophie Saleyron
    Giulia y los Tellarini
    Paco de Lucia
    Isaac Albéniz
    Juan Serrano

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Vicky Cristina Barcelona »


  •  le 19 Mai 2009 par

    Alors, qu'en est-il de ce dernier Woody Allen ? Tout d'abord, direction le Sud, partons sous le soleil espagnol, sortez les transats et la crème ! Avec une petite musique bien entraînante à la façon espagnole, on se retrouve vite dans un cadre idyllique, des vacances parfaites au plus haut point. Le soleil, la mer, un léger vent qui nous rafraichit de temps en temps, des filles en bikini... J'adooooooore l'Espagne ! Cependant, petit "HIC" ( bon d'accord c'est un gros "hic" ça ), lorsqu'on lit le synopsis, on se rend bien rapidement compte que c'est une histoire bidon, une histoire que l'on a vue et revue, ... Et que l'on reverra encore et encore ! Une histoire d'amour-haine, dont la folie paroxystique dépasse celle de la belle furie Penélope Cruz et de ses partenaires. On en revient à se demander pourquoi tant de personnes en ont parlé, et apprécié, alors que ce n'est qu'une histoire d'amour de plus, à la façon légèrement déjantée. Pourquoi ? Serais-ce tout simplement parce que dire du mal de Woody Allen, c'est hors de question ? Evidemment, ce n'est pas le cas pour tous ( d'après les critiques que j'ai pu lire auparavant ), mais il doit y avoir là, une partie de personnes qui sont concernées. Nous sommes en Espagne ( imaginez, oui je sais c'est dur, et pour moi encore plus venant du Nord ! ), alors qui dit Espagne dit ... la ravissante, que dis-je ! La magnifique ... Penélope Cruz ! Oui, elle met pas mal de temps à entrer en scène, mais lorsqu'elle débarque, les choses changent bien rapidement. Ce n'était pas pour le manque de visuel que je disais ça ( Nous avions déjà la belle blonde Scarlett Johansson, et la belle brune Rebecca Hall ), mais par la lenteur des scènes. Un peu de jugeote ne fait pas de mal, même si c'est encore loin d'être très captivant. Pour ma part, c'est une grosse déception. L'histoire de ce trio amoureux ( le dernier est un homme, désolé pour le fantasme messieurs, du nom de Javier Bardem ) m'a légèrement assoupi. Mon seul grand plaisir dans ce film, fut de voir l'interprétation sublime de Penélope, donc, je m'excuse auprès des fans de Allen, mais pour moi ce film est mauvais.

  •  le 08 Mai 2009 par

    Un Woody Allen, ça ne laisse jamais de marbre. Ici, le cinéaste américain signe une œuvre profonde sur l’amour et ses mystères. « Le cœur a ses raisons que la raison ignore » disait Blaise Pascal et Woody Allen semble s’être inspiré de cette phrase pour construire son film. A l’image des deux personnages principaux Vicky et Christina en vacances à Barcelone, le spectateur prend avec ce film une bouffée d’oxygène et est invité à la réflexion sur ce qu’il pense de la notion de l’amour. Et là soit il se range du côté de Vicky qui a une vision rationnelle de l’amour ou alors il rejoint l’avis de Christina qui a des mœurs plus légères en la matière. Mais là où les choses se compliquent, c’est quand le peintre ténébreux Juan Antonio bouscule les certitudes de Vicky et confirme la vision de Christina. Tout cela avant que Maria Elena l’ex de Juan Antonio ne s’en mêle. Les personnages sont certes stéréotypés mais cela n’empêche en rien les acteurs de jouer admirablement bien. Scarlett Johansson est tout simplement sublime et Javier Bardem est parfait en Don Juan séducteur et entreprenant. La voix narrative apporte humour et rythme au film. Une narration parfaite et une interprétation réussie sont sans doute les plus beaux arguments de ce film qui illustre la verve allenienne simple et touchante à la fois.

  •  le 19 Novembre 2008 par

    Tourner un film à la manière d'un roman-feuilleton (mélange de scénes et de narration) , on aime ou l'on déteste, mais quand cela est fait par Woody Allen, tout change. On prend plaisir à suivre la vie amoureuse de ces deux américaines en vacances à Barcelone qui rencontre celui qu'il n'aurait pas dû ... Le texte (à voir en VO) est très enlevé, la photo intimiste et les acteurs irréprochables. Woody Allen continue à montrer que le cinéma peut interesser sans violences et sans effets spéciaux. De l'art tout simplement.

  •  le 22 Octobre 2008 par

    Voici la question qui m'a été le plus souvent posée depuis que je suis allée voir Vicky Cristina Barcelona : est-ce que si cette amourette avait été réalisée par un autre que Woody Allen, tu l'aurais vraiment autant appréciée ? A chaque fois, j’ai répondu oui. Sauf que, si le film n'avait pas été de Woody Allen, je ne me serais sans doute pas déplacée pour aller le voir tant l'histoire est insignifiante sur le papier. Mais il ne faut pas se leurrer, quand on va voir un Woody Allen, on juge du résultat par rapport à ce qu'on attend du personnage. Même s’il est décevant de ne pas tomber sur des œuvres telles que Match Point, c'est tellement agréable de commenter les erreurs et les facilités que s'autorise ce stakhanoviste du cinéma ! Vicky Cristina Barcelona n’est pas de la veine des grands films de Woody Allen… Une histoire simplissime. Trois personnages féminins archétypaux. Des relations amoureuses et des élans du cœur en veux-tu en voilà (histoires officielles, histoires passées, histoires fantasmées, etc.). Une bande-son pas très élaborée. Une vision de Barcelone totalement édulcorée. Mais ce qui donne une âme à cet ensemble, c’est la mélancolie qui se dégage de tous ces personnages. Tous les tableaux du film, si artificiels et si joyeux soient-ils, ont un parfum de tristesse indélébile. Et quels acteurs ! Javier Bardem était un acteur prometteur. Et bien on peut dire qu’il a tenu parole ! (je le disais déjà après No Country for Old Men mais ça mérite d’être répété). Quant à ces dames (Scarlett, Rebecca et Penélope), elles sont parfaites (et ne semblent même pas gênées de jouer des personnages aussi modélisés) ! Maintenant que j’ai écrit ces quelques lignes, je me dis que j’ai sans doute un peu menti en disant que j’aurais apprécié ce Vicky Cristina Barcelona s’il avait été réalisé par un autre que Woody Allen. Cette touche de romantisme morose et pessimiste n’appartient qu’à lui et ce cruel manque de romanesque n’est acceptable que lorsque c’est lui qui se charge de nous les dévoiler. Le romantisme selon Woody Allen. A l’opposé du romantisme chevaleresque. La fin du film, absolument dramatique, en est la quintescence. A voir si on aime le Monsieur. Sinon, mieux vaut passer son chemin...

  •  le 18 Octobre 2008 par

    Chers amis, chers fans,

    M'étant lassé du ciel gris et de la pluie anglaise, j'ai décidé de rentrer au pays. Mais avant, j'ai pris quelques semaines de vacances au soleil, à Barcelone.

    L'air catalan m'a inspiré, j'ai donc écrit un petit scénario, léger et insignifiant. Coup de bol, j'avais gardé dans mes valises ma caméra et ma muse Scarlett. Sur place, j'ai trouvé deux acteurs du coin, Javier et Pénélope, qui ont gentiment accepté de se prêter au jeu de l'érotisme que je voulais torride.

    Bon j'avoue mon côté pudibond et coincé étant quand même assez marqué, le résultat fait surtout penser à une pub l'Oréal inoffensive avec une blonde qui fait la moue en se caressant les cheveux et une brune hystérique et caliente. Je crois que j'ai un peu loupé le côté sensuel de ce trio amoureux.

    Tant pis, je me suis bien amusé et pas trop fatigué pour les dialogues. Un peu de philosophie de comptoir et des réflexions très générales sur la vie, le couple, l'insatisfaction et le doute, c'est vite écrit et ça plait toujours.

    Par contre, je me suis concentré sur le thème musical du film, tout le monde l'adore parait-il ce petit air enjoué et entêtant.

    Bon, c'est l'heure, je vous laisse mes amis, New York m'appelle après cette parenthèse mineure. Vous savez, à mon âge c'est difficile de produire un chef d'oeuvre par an alors parfois on verse dans la futilité

    A l'an prochain, sans faute...

    Amicalement

    Votre Woody Allen éternel


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de Vicky Cristina Barcelona



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Vicky Cristina Barcelona


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .