Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Vendredi soir

Note : 1/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Vendredi soir

Un film avec Vincent Lindon , Grégoire Colin , Gianfranco Poddighe , Lionel Goldstein , Jérôme Pouly

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h30 - Année de production : 2002

Date de sortie cinéma : 11 Septembre 2002

Distributeur :

Vincent Lindon
Vincent Lindon
Grégoire Colin
Gianfranco Poddighe
Lionel Goldstein
Proposer un fond d'écran »

Vendredi soir, le film

  • Vendredi soir

    Synopsis

    Pendant les grèves des transports de la fin 1995, Laure, en train de s'installer définitivement chez son fiancé, embarque ce vendredi soir un auto-stoppeur nommé Jean. Une attirance mutuelle les amène rapidement à passer la nuit ensemble. L'existence très ordonnée de Laure s'en trouve bouleversée. Mais cette liaison a-t-elle un avenir ?..

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Vincent LindonJean
    Grégoire Colinle jeune homme en parka
    Gianfranco PoddigheLe maître d'hotel
    Lionel GoldsteinL'acheteur
    Jérôme PoulyLe deuxième homme de l'accrochage
    Micha LescotLe réceptionniste
  • LISTE TECHNIQUE
    Claire Denis
    Valérie LemercierLaure
    Hélène FillièresLa femme fatiguée
    Helene de Saint-PèreMarie
    Florence Loiret-Caille (Florence Loiret)la jeune fille du flipper
    Claire Denis
    Emmanuèle Bernheim
    Emmanuèle Bernheim
    Stéphane Batut
    Jean-Louis Ughetto
    Catherine Leterrier
    Katia Wyszkop
    Christine Raspillère
    Jean-Paul Allègre
  • Gérard Marcireau
    Antoinette Boulat
    Judy Shrewsbury
    Agnès Godard
    Nelly Quettier
    Dickon Hinchliffe

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Vendredi soir »


  •  le 20 Août 2007 par

    « Vendredi soir » ne sera pas ma critique la plus longue. Ce ne sera pas non plus la plus amène. Lors de sa sortie, une certaine presse très conciliante a tressé (par réflexe ?) des lauriers à Claire Denis, réalisatrice souvent bluffante, pour cette histoire d'amour « épurée et sensible, où tout est dit ». Tout est dit ? Bonne nouvelle alors, dix mots suffisent. Car il n'y a (presque) pas de dialogues dans « Vendredi soir » (« tes mains sentent le plastique » de mémoire, et deux ou trois autres phrases... Oui oui, on a fait le tour). Il ne s'y passe d'ailleurs rien. Valérie Lemercier est en voiture. Embouteillage. Vincent Lindon rentre, elle le prend en stop. Ils vont dans une chambre d'hôtel, couchent ensemble et vont dîner au restaurant. Fin. Pas d'autre rôle. Pas de discussions. Pas de romantisme ou de brillance formelle à la « In the mood for love ». Juste un long tunnel d'images figées, filmées caméra sur l'épaule, qui ne disent rien, ne montrent rien, et pire : ne suggèrent rien. D'une utilité médicamenteuse incontestable pour les insomniaques, « Vendredi soir » devrait logiquement décourager tous les autres, à commencer par ceux qui pensent que l'amour est un sentiment noble qui a de la tronche. Ici, il respire la pizza froide et la fumée de cigarette. Comme le film n'est sensé parler que de ça, on finit par se dire qu'il y a malaise. Pour tout vous dire, j'ai payé à l'époque pour voir ça en salle et je l'ai encore mauvaise. A oublier, ou mieux encore : à ne pas voir.

Les discussions sur le forum a propos de Vendredi soir



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Vendredi soir


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .