Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Underworld

Note : 3.4/5.0 - 5 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Underworld

Un film de Len Wiseman avec Scott Speedman , Bill Nighy , Michael Sheen , Shane Brolly , Erwin Leder

Genre : fantastique - Durée : 2h01 - Année de production : 2003

Date de sortie cinéma : 24 Septembre 2003

Distributeur :

Len Wiseman
Scott Speedman
Bill Nighy
Bill Nighy
Michael Sheen
Michael Sheen
Proposer un fond d'écran »

Underworld, le film

  • Underworld

    Synopsis

    Depuis des centaines d'années, à l'insu des humains, vampires et lycans, un peuple d'hommes-loups, s'affrontent sans merci. Le sens de cette lutte millénaire va changer pour Selene, une intrépide vampire, lorsqu'un humain se retrouve au coeur du conflit, en modifiant les règles. Entre passion et fidélité, Selene va devoir choisir...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Scott SpeedmanMichael Corvin
    Bill NighyViktor
    Michael SheenLucian
    Shane BrollyKraven
    Erwin LederSinge
    Robbie GeeKahn
    Kevin GreviouxRaze
    Richard CetronePierce
    Danny McBride (II)Mason
    Scott McElroySoren
    Wentworth Millerle docteur Adam Lockwood
    Mike MukatisTaylor
    Todd SchneiderTrix
    Sandor BollaRigel
  • Hank AmosNathaniel
    Attila PinkeWolfgang
    Brian Steeleloup-garou
    Kurt Carleyloup-garou
    Sandor BorosUn candidat
    Janos OlahUn candidat
    Andreas PattonDeath Dealer Captain
    Atilla PinkeWolfgang
    Dennis J. KozeluhDignitary
  • LISTE TECHNIQUE
    Len Wiseman
    Kate BeckinsaleSelene
    Sophia MylesErika
    Zita GörögAmelia
    Jazmin DamakSonja
    Judit KuchtaZsuzsa
    Vanessa NagyTimea
    Ildiko KovacsL'ancienne petite amie de Michael
    Zsuzsa Barsi
    Robert Bernacchi
    Terry A. McKay
    James McQuaide
    Skip Williamson
    Henry Winterstern
  • Kevin Grevioux
    Danny McBride (II)
    Danny McBride (II)
    Kevin Grevioux
    Len Wiseman
    Tony Pierce-Roberts
    Martin Hunter
    Bruton Jones
    Wendy Partridge
    Patrick Tatopoulos
    Trefor Proud
    James McQuaide
    Justin Johnson
    Richard Cetrone
    Brad Martin
  • Claude Letessier
    Claude Letessier
    Kevin Phipps
    Csaba Stork
    Malcolm Stone
    Paul Haslinger
    Billy Howerdel

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Underworld »


  •  le 13 Mai 2009 par

    Premier volet pour les "Underworld" signé Len Wiseman qui possédait à ses côtés, pour imposer ses idées, Kate Beckinsale, Scott Speedman, Bill Nighy, Michael Sheen ou encore Shane Brolly. Dès le départ, petit problème ! Comment faire en sorte qu'une histoire de vampires et de loups garous sorte de l'ordinaire ? Aujourd'hui ce sont des films devenus d'une banalité déconcertante, alors comment faire ? Quelle sera cette petite étincelle qui fera briller la prunelle des yeux des spectateurs, symbole de milliers de dollars pour les acteurs et le réalisateur ? Implantez tout d'abord les deux races bien opposées : Vampire d'un côté, et loup garou de l'autre. Chacun a ses propres caractéristiques souvent très connue du grand public ( ail, crucifix, et lumière pour lutter contre les vampires, et balle en argent pour exploser du loup garou ). Pas trop de dépaysement pour le moment, donc pas de problème pour suivre quoi que ce soit. Arrivé à terme, on se retrouve avec un bilan qui a tout de ce que l'on veut de normal , on retrouve parfaitement l'américanisation de la chose, avec de l'action à ne plus savoir quoi en faire. Des explosions, des tirs, du sang qui vole un peu partout. Inutile d'en dire plus, on se retrouve une nouvelle fois dans une sorte de Marvel complètement raté qui a cependant une sauce un peu plus relevé que d'habitude sur le côté violent. Pour ce qui est des détails, le spectateur est souvent plongé dans l'obscurité, je me croyais une nouvelle fois en train de regarder "Alien Vs Predator : Requiem", alors là, au secours c'est la panique ! Une fois a suffit pour toute une vie sur ce point. Wiseman m'a fait une grosse frayeur, mais je m'en suis vite remis, heureusement ! Un petit dommage donc, sur ce point assez important et qui se poursuit jusqu'à la toute dernière scène du combat ultime ( rien d'étonnant là encore pour ce genre de film ). Une fin presque évidente, qui a très clairement laissé place à une suite, là encore évidente...

  •  le 13 Janvier 2009 par

    Dès que j'ai vu la bande annonce j'ai été conquise, il y avait de l'action, du mouvement j'étais déjà dans l'ambiance rien qu'avec les 2 minutes de présentation du film. Lorsque j'ai vu le film, j'ai été surprise de voir que le film était rapide et resté dans le ton de la bande annonce. Certaine fois la bande annonce à l'air bien et en faite ils ont casé les meilleurs passages dedans et on est déçu. Mais là c'était super. Les vampires, les lycans, on pourrait se dire encore un film de vampire et de loup-garous et bien oui mais ce n'est pas n'importe quelle histoire, celle d'une vampire qui tome amoureuse d'un futur lycan (oui au début il n'est pas encore lycan notre cher Michael). La guerre est alors déclaré, de la vitesse, directement dans l'ambiance des vampires dans la nuit ( un conseil évitez les lumières vous serez plus dans l'ambiance). Kate Beckinsale (un amour à New-York, Aviator) y est splendide pour un premier rôle attribué à une femme, les films d'actions lui va aussi bien que des comédies surement dû à son costume, du cuir bien noir et bien moulant. Scoot Speedman y fait ici ses premiers pas de rôle au cinéma et c'est une belle réussite, il fait avec Kate Beckinsale, un très beau duo. Le réalisateur Len Wiseman (Die Hard 4), à très bien su filmé rendant les scènes d'action rapides et réalistes. C'est une belle réussite. A voir pour les amateurs de Vampires ou pour les amateurs de légendes.

  •  le 16 Décembre 2007 par

    Y a du rififi chez les vampires. Ne valent finalement pas mieux que les humains. En plus, c’est pour l’éternité…, si tout se passe bien. Donc, nous sommes en pleines luttes intestines entre vampires et lycans. Le thème est séduisant, le scénario aussi. Le seul problème - et il est de taille -, surtout dans ce genre de film, c’est que les effets spéciaux sont limites, voire bâclés. Et là, je n’ai pas compris ! Comment peut-on faire un film de cette envergure et négliger à ce point les effets spéciaux ? Alors, je m’attendais à une confrontation plus percutante entre ces deux mondes. Détail que pouvait se permettre l’image de synthèse bien maîtrisée. Donc déception de taille. De plus, à ma connaissance, il me semblait qu’un vampire ne pouvait refléter son image. Bien que je sois persuadé que la beauté de Kate Beckinsale attire tout ce qui puisse la refléter…, le mythe en prend un coup. Reste qu’elle est crédible en guerrière déchirée face à ses propres « démons ». Alors que Scott Speedman excelle en niaiseries. Et face à ce branle-bas de combat, par moment, on ne sait plus qui est qui. Le genre est tellement peu représenté que c’est bien dommage d’être passé à côté.

  •  le 08 Mai 2007 par

    Long et ennuyeux, malgé beaucoup d'action le film est assez plat.

  •  le 07 Novembre 2006 par

    Durant près d'une heure, je me suis vraiment demandé pourquoi j'avais bien pu insérer le DVD dans le lecteur. Il y a bien l'univers graphique (décors réussis, tenues vestimentaires plutôt classe, effets spéciaux dignes d'une grosse production américaine), des personnages fascinants issus de légendes séculaires (vampires et loups-garous), deux ou trois petites scènes de gunfights peu originales et que le charisme et le joli minois de Kate Beckinsale qui incarne un personnage envoûtant ... Mais c'est tout ! Aucun sens du récit, aucun scénario, aucun acteur jouant correctement si ce n'est la miss précitée, des dialogues tout justes formés d'un sujet - verbe - complément lorsqu'ils sont travaillés. De plus, les éléments issus des nouvelles technologies (téléphone portable, caméra ou ordinateur) s'intègrent bien mal dans l'ensemble. Bref, c'est mou et on approcherait presque du néant. Heureusement, la seconde moitié du film est tout autre : elle devient bien plus rythmée et l'histoire débute enfin réellement : les personnages principaux s'affirment, l'action prend de l'ampleur et les révélations se multiplient et on s'intéresse enfin au but de la jolie Sélène. Ouf, Len Wiseman avait bien un script comme support quand il a tourné. Ce film aurait pu être tout autre si l'ensemble avait été traité autrement. C'est frustrant et dommage.

Les discussions sur le forum a propos de Underworld



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Underworld


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .