Fan de Cinéma
Bannière 728x90

The Road to Guantanamo

Note : 3.7/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The Road to Guantanamo

Un film de Michael Winterbottom , Mat Whitecross avec Riz Ahmed , Christopher Fosh , Mark Holden , Jason Salkey , Jacob Gaffney

Genre : drame - Durée : 1h35 - Année de production : 2005

Date de sortie cinéma : 07 Juin 2006

Distributeur :

Michael Winterbottom
Mat Whitecross
Riz Ahmed
Christopher Fosh
Proposer un fond d'écran »

The Road to Guantanamo, le film

  • The Road to Guantanamo

    Synopsis

    Entre documentaire et fiction, l'histoire de trois Musulmans détenus durant deux ans au camp de Guantanamo avant d'être relâchés faute de charges.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Riz AhmedShafiq Rasul
    Christopher Foshun garde de Guantanamo
    Mark Holdenun interrogateur militaire
    Jason SalkeySheberghan - interrogateur militaire
    Jacob Gaffneyun interrogateur de Kandahar Interregator
    Duane Henryun garde
    Adam Jamesun interrogateur du SAS
    Ian Hughesun interrogateur du MI5
    Mark Sprostonhomme de l'embassade
    Ewan Baileyinterrogateur
    Martin McDougallinterrogateur
    Naser Ranjhainterrogateur
    Justin Lynchinterrogateur
    Steven Beckinghamun garde
  • Brian Flahertyun garde
    Andre Pittsun garde
    Justin Thomsonun garde
    Ruhel AhmedLui-même
    Asif IqbalLui-même
    Shafiq RasulLui-même
    Farhad HarunRuhel
    Arfan UsmanAsif
    Shahid IqbalZahid
    James Bullermembre du MI5
    Demetri Goritsasinterrogateur
    William Meredith
    Payman Bina
    Kieran O'BrienNarrateur
  • LISTE TECHNIQUE
    Michael Winterbottom
    Mat Whitecross
    Nancy Craneune interrogatrice militaire
    Sara Stewartinterrogateur
    Sasha Pickinterrogatrice
    Melissa Parmenter
    Lee Thomas
    Michael Winterbottom
    Marcel Zyskind
    Michael Winterbottom
    Mat Whitecross
    Joakim Sundström
    Wendy Brazington
    Mark Digby
  • Michael Elliott
    Mohsen Ruzbahani
    Harry Escott
    Molly Nyman

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « The Road to Guantanamo »


  •  le 03 Octobre 2007 par

    Un film documentaire qui se veut choc mais peine à instaurer vraiment quelque chose. La première heure quasiment raconte la virée de quatre copains, de façon très brouillone, alternant les images d'archives et faisant des bonds dans le temps qui sont quelque peu digeste. Après une heure, on arrive enfin au but : Guantanamo. Mais quelle Guantanamo, au lieu de la critique acerbe que j'attendais, on assiste un déballage de scène plus ou moins cohérentes entre elles, entrecoupés de flash back qui tapent en plein dans l'émotion mièvre. On a du mal à plaindre ses protagonistes perdus dans les rouages d'une entreprise qui ne le concernent pas, et le pire reste les soldats américains, tous des sosies du très méchant et sadique soldats américains. Vous l'aurez compris un film anti-américain qui crache des arguments sans les assembler et nous livre une oeuvre oscillant entre phamphlet et histoire vrai sans jamais réussir à atteindre son but : Guantanamo, un comble vu qu'ils connaisaient la route.

  •  le 23 Avril 2007 par

    The Road to Guantanamo est sans conteste un docu-fiction nécessaire. Mais il est regrettable que Winterbottom n’ait pas réussi à rendre passionnant son métrage. Les personnages manquent de consistance et d’humanité. Jamais on ne sent leur incompréhension face aux évènements, jamais on ne sent de désir de révolte, jamais on ne sent d’espoir, jamais on ne sent rien. Ils subissent. C’est tout. C’est sûrement ce constat auquel Winterbottom veut nous amener : ces hommes ont subi l’oppression sans pouvoir manifester la moindre émotion. Loin de moi l’envie de renier l’importance de l’existence de ce genre de film mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici de cinéma. Et au cinéma, il faut réussir à passionner le spectateur. Ce n’est malheureusement pas le cas. La phase la plus intéressante du film, au moment où les 3 prisonniers arrivent à Cuba, arrive trop tard pour susciter un réel intérêt. C’est vraiment dommage. Si seulement c’était Greengrass s’était attaqué au sujet...

  •  le 03 Avril 2007 par

    Il y a des films indispensables. Non pas qu'il soit fondamental de les avoir vus à tout prix, mais le simple fait de leur existence est rassurant et essentiel. Grâce au film de Michael Winterbottom, on gardera à tout jamais une trace de l'existence des camps de l'humiliation de Guantanamo Bay. Seulement voilà : un film qui n'est qu'un témoignage n'a pas grand chose d'intéressant. Il ne faut pas oublier que nous sommes au cinéma, et qu'il est donc nécessaire de ne pas faire un simple reportage comme ceux qui iront moisir dans les archives de l'INA. Winterbottom l'a bien compris, et c'est une bonne nouvelle. Au début, cependant, «The Road to Guantanamo» fait un peu peur. Le film est d'abord un montage binaire : commentaire d'une victime (»on a pris l'avion pour aller au Pakistan») / illustration (le «héros» dans l'avion pour le Pakistan), etc., le tout étant tellement redondant qu'on n'a d'ores et déjà plus aucun espoir de voir un vrai bon film de cinéma. Ennuyeuse et prévisible, la reconstituion docu-fiction (terme très à la mode) n'apporte rien, et on baille. Et puis, sans trop savoir pourquoi, Winterbottom semble se resaisir. Bizarrement, ce revirement se produit à l'instant même où les trois personnages principaux arrivent «enfin» à Guantanamo. Alors les témoignages face caméra se font plus rare, et le film peut commencer. Alors, avec une crédibilité optimale, Winterbottom dissèque de façon presque clinique les mécanismes de Guantanamo. Humiliations, harcèlement moral et physique : le genre d'exactions qui vous poussent soit à tomber illico dans la dépression nerveuse, soit à vous blinder et à devenir une sorte de machine, inviolable et sans sentiments. Documentaire pourvu de vraies qualités filmiques, «The Road to Guantanamo» montre que le barbare n'est pas celui qu'on croit. Nos trois personnages sont des anglais d'origine pakistanaise qui passaient par l'Afghanistan pour se rendre au mariage de l'un d'entreux. Rien à voir avec Ben Laden. Aucune preuve contre eux. A peine une suspiscion. Pourtant, personne n'hésitera à les enfermer et à les traiter comme des ersatz d'animaux. C'est absolument révoltant, et ça fait froid dans le dos. Non pas que faire subir ce genre de sort à des vrais terroristes soit acceptable, mais qu'on le veuille ou non, c'est toujours plus intolérable lorsque des gens ordinaires sont touchés. Winterbottom montre que tout cela pourrait arriver à chacun d'entre nous : il suffirait qu'un gouvernement étranger décide de faire la chasse aux Européens imberbes, et n'importe qui pourrait se retrouver menotté, la tête dans son urine, sans aucune dignité. Rien que pour cela, «The Road to Guantanamo» est un film qui vaut de l'or.

Les discussions sur le forum a propos de The Road to Guantanamo



Il n'y a pas encore de discussion autour du film The Road to Guantanamo


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .