Fan de Cinéma
Bannière 728x90

The Lady

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The Lady

Un film de Luc Besson avec David Thewlis , Benedict Wong , Htun Lin , Jonathan Woodhouse , Jonathan Raggett

Genre : Drame - Durée : 2h07 - Année de production : 2011

Date de sortie cinéma : 30 Novembre 2011

Distributeur :

Luc Besson
Luc Besson
David Thewlis
Benedict Wong
Htun Lin
Proposer un fond d'écran »

The Lady, le film

  • The Lady

    Synopsis

    The Lady est une histoire d'amour hors du commun, celle d'un homme, Michael Aris, et surtout d'une femme d'exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. Rien pourtant ne fera vaciller l'amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l'absence, l'isolement et l'inhumanité d'une junte politique toujours en place en Birmanie. The Lady est aussi l'histoire d'une femme devenue l'un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

  • The Lady, sujet historique passionnant, traitement simpliste et mélo…

    The Lady, Michèle YeohQuand Luc Besson, responsable ces 5 dernières années de la trilogie infantilisante d'Arthur et les Minimoys et du massacre d'Adèle Blanc-Sec, a annoncé qu'il allait réaliser un biopic de la birmane Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix en 1991 et symbole vivant de la lutte pour la démocratie, il y avait de quoi être plus que dubitatif. Le seul élément rassurant du projet était que le réalisateur français n'en était pas l'instigateur : c'est en effet Michelle Yeoh qui a contacté Besson pour adapter sur grand écran la vie et l'œuvre de cette femme singulière.

    Tout commence avec Suu Kyi toute jeune qui écoute son père, le général Aung San, dans le jardin luxuriant de leur belle maison coloniale. En ce 19 juillet 1947, le général, leader de la Birmanie, quitte ce cocon protégé pour se rendre au siège du gouvernement birman où il sera froidement assassiné avec 6 des ses ministres par ses opposants politiques. Son dernier geste pour sa fille ? Lui mettre une fleur d'orchidée dans les cheveux - l'orchidée sera l'allusion permanente du film à la paix et à la résistance à l'oppression, la colombe étant sans doute un symbole trop cliché même pour Besson… Et Aung San Suu Kyi n'a-t-elle pas été surnomée l'Orchidée de Fer ? Alors, va pour l'orchidée pendant les 2h07 du film ! Le ton politique du film est en tout cas donné dès le départ: aucune nuance (Besson l'a-t-il jamais été, fin ?), un schématisme simpliste avec une nécessité absolue chez le cinéaste de clairement identifier les méchants (il le dit lui-même : " Pour crédibiliser et rendre plus passionnante encore son histoire, il me manquait aussi la présence d'un "méchant" ". Voilà donc le cinéma selon Luc Besson : sans bad guy, point de bonne histoire… C'est évidemment consternant !). Avec un nombre d'ellipses temporels incalculables et mal gérés, il est très difficile de réellement suivre le combat politique de Suu Kyi entre 1988, année où elle retourne en Birmanie au chevet de sa mère malade, et les années 2000. Malgré le fait que la scénariste Rebecca Frayn se soit penché trois ans sur la vie et l'œuvre de la militante, le spectateur a souvent l'impression de se retrouver devant la mise en image de la page Wikipedia de Suu Kyi. Au moins le film donne-t-il envie de se renseigner plus avant sur l'histoire tourmentée de la Birmanie.

    The Lady, un film de Luc BessonMais contrairement à ce que le toujours modeste Besson affirme (Au sujet de la libération de Suu Kyi, il a déclaré : " On a d'abord été très heureux, puis déstabilisés, car on faisait ce film pour contribuer à sa libération - et on apprenait qu'elle était libérée avant la fin du tournage ". Franchement, elle aurait quand même pu avoir la décence d'attendre la sortie du film pour voir ses conditions de détention assouplies pour ne pas gêner les projets du réalisateur. Non mais je vous jure quel manque de reconnaissance*), ce qui l'intéresse vraiment, ce n'est absolument pas le destin de la Birmanie sous la coupe réglée d'une junte militaire dictatoriale, non ! The Lady est avant tout une histoire d'amour fusionnelle et contrariée entre le prix Nobel de la Paix (qu'il les aime, les femmes fortes, Besson, après Nikita et Jeanne d'Arc !) et son mari Michael Aris ou comment une femme fera passer l'intérêt de son pays avant ses sentiments et sa vie de famille, mais vu par le petit bout d'une lorgnette au prisme déformée par l'idéalisme et la notion de sacrifice, avec bons sentiments dégoulinants et musique assourdissante d'Eric Serra pour bien faire ressortir l'aspect mélo de l'ensemble.

    Malgré des comédiens principaux impeccables (Michelle Yeoh et David Thewlis sont vraiment parfaits au contraire des jeunes acteurs qui interprètent les fils du couple et des méchants caricaturaux à souhait), The Lady manque de souffle et souffre de sérieux problèmes et de construction et surtout de point de vue. Alors, évidemment, le sujet en soi est inattaquable (Besson pousse l'indécence d'amadouer la critique jusqu'à un carton final rappelant que la liberté de la presse n'existe pas en Birmanie et que de courageux journalistes ont participé au film au péril de leur liberté) mais on pourra trouver son traitement parfaitement inintéressant et inutilement tire-larmes.

    The Lady, Michelle Yeoh et David ThewlisEt l'un des derniers plans finit d'achever cette impression désagréable : quand Aung Sang Suu Kyi vient saluer des prêtres bouddhistes venus la soutenir au seuil de sa résidence dont elle ne peut sortir, on voit clairement briller à son poignet droit une montre de luxe. Toute la maladresse du film est résumée dans cette seule image… L'orchidée de fer aurait mérité beaucoup mieux que cette Lady !

    Emmanuel Pujol

    *NDLR : Même s'il n'y a pas besoin de le préciser, ça ne fait jamais de mal de le dire : cette remarque est hautement ironique !

     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    David ThewlisMichael/Anthony Aris
    Benedict WongKarma Phuntsho
    Htun LinGénéral Ne Win
    Jonathan WoodhouseAlexander Aris
    Jonathan RaggettKim Aris
    Flint BangkokNyo Ohn Myint
    Guy BarwellPolicier militaire
    Sahajak BoonthanakitLeo Nichols
    William HopeJames Baker
    Teerawat MulvilaiSoldat
    Nay Myo ThantWin Thein
    Danny ToengColone Than Tun
    Frank WalmsleyJournaliste de la BBC
    Marian YuDaw Khin Yi
  • Bruce BlainInvité de la fête
    Martin John KingServeur
    Akira KoieyamaDélégué japonais
    Antony HicklingJournaliste de la BBC
  • LISTE TECHNIQUE
    Luc Besson
    Michelle YeohAung San Suu Kyi
    Susan WooldridgeLucinda Philips
    Agga PoechitTan Shwe
    Victoria SanvalliMa Then
    Dujdao VadhanapakornNita May
    Virginie Silla
    Jane Robertson
    Didier Hoarau
    Rebecca Frayn
    Guy Monbillard
    Hugues Tissandier
    Thierry Arbogast
    Marc Guidetti
  • Olivier Beriot
    Ken Yasumoto
    Ludovic Bernard
    Didier Hoarau
    Christel Bordon
    Julien Rey
    David Edouard
    Lucie Gratas
    Raweeporn 'Non' Srimonju
    Joel Pinto
    Sarah Jane Marks
    Florian Chauvet
    Stéphane Lagadic Robert
    Gilles Boillot
    Evelyne Tissandier
  • Prachya Pitapho
    Nicolas Bourgeois
    Matthieu Dallaporta
    Florian Penot
    Alix Sidem
    Thibaut Blanchet
    Ian Hughes
    Didier Lozahic
    Anchittha Phongchub
    Charlie Sungkawess
    Fiona Weir
    Tippawan Mamanee
    Dominique Moisan
    Jackie Yau
    Dorothée Santucci
  • Stéphane Robuchon
    Thierry Zemmour
    Marc Guidetti
    Michèle Abitbol-Lasry
    Séverine Lajarrige
    Eric Serra

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film The Lady


Soyez le premier à proposer un avis sur « The Lady »


Les discussions sur le forum a propos de The Lady



Il n'y a pas encore de discussion autour du film The Lady


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .