Fan de Cinéma
Bannière 728x90

The Fountain

Note : 4.6/5.0 - 7 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The Fountain

Un film de Darren Aronofsky avec Hugh Jackman , Mark Margolis , Alexander Bisping , Ethan Suplee , Cliff Curtis

Genre : drame - Durée : 1h36 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 27 Décembre 2006

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Darren Aronofsky
Darren Aronofsky
Hugh Jackman
Hugh Jackman
Mark Margolis
Alexander Bisping
Proposer un fond d'écran »

The Fountain, le film

  • The Fountain

    Synopsis

    En enfer, chez les Mayas, les âmes des morts se retrouvent à Xibalba pour renaître. Quand un conquistador découvre cette fontaine de jouvence, il poursuit la même quête sur 1 000 ans : sauver sa femme d'une mort certaine...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Hugh JackmanTomas / Tommy / Tom Creo
    Mark MargolisPère Avila
    Alexander BispingDel Toro
    Ethan SupleeManny
    Cliff CurtisCapitaine Ariel
    Stephen McHattieLe grand inquisiteur Silecio
    Fernando Hernandezseigneur de Xibalba
    Sean Patrick ThomasAntonio
    Richard McMillanHenry
    Lorne BrassDr. Alan Lipper
    Abraham Aronofskytechnicien du laboratoire
    Boyd Banksmoine dominicain
    Sean Gullette
    Marcello BezinaConquistador
  • LISTE TECHNIQUE
    Darren Aronofsky
    Rachel WeiszIsabel / Izzi Creo
    Ellen BurstynDr Lilian Guzetti
    Donna MurphyBetty
    Nick Wechsler
    Ari Handel
    Darren Aronofsky
    Ari Handel
    Matthew Libatique
    Mary Vernieu
    James Chinlund
    Isabelle Guay
    Renée April
    Jay Rabinowitz
  • Mark G. Soper
    Peter Parks
    Jeremy Dawson
    Dan Schrecker
    Michel Burstein
    Clint Mansell

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « The Fountain »


  •  le 22 Août 2007 par

    The Fountain, est il réellement un chef d´oeuvre ? Oui, il n'y a pas photo. Une histoire magnifique sur l´amour, la mort et la vie. Difficile à suivre au premier visionnage, mais quelle beauté. Les acteurs sont formidable (meme si je ne suis pas fan de Weisz), Jackman est excellent dans le role du chercheur/conquistador. Ce film sent le travail, notamment dans la musique (Mansell et Mogwai) magnifique tout comme celle de requiem for a dream, des decors somptueux, une lumiere magnifique, une realisation splendide (très fort ce Darren). Je suis allez le voir deux fois au cinema tellement j'ai aimé et je les visionné plusieurs fois depuis la sortie dvd, et à chaque fois j'ai eu la larme à l'oeil.

  •  le 21 Août 2007 par

    Comme pour Malick ou par le passé Kubrick, chaque film de Darren Aronofki est attendu comme l'événement majeur de l'année. Et ce après seulement deux films. C'est dire les qualités du bonhomme (qui m'a mis une droite émotionnelle que même Tyson à côté on dirait une gonzesse, avec Requiem for a dream). Alors après 5 ans, The Fountain, on l'attendait, au moins autant que le Zodiac de Fincher. Rob compare plus bas le film à 2001 pour son audace narrative et visuelle, et a ne s'arrête pas là. Car, dès les premières images, il faut abandonner toute idée de cinéma traditionnel, tout le train-train narratif qui fait les beaux jours estivaux des salles obscures. C'est pas évident, et c'est là un réel travail sur soi, un réel effort pour entrer dans cet univers temporel muti-dimensionnel (si cela veut dire quelque chose...). C'est peut-être son défaut, mais ce serait comme reprocher à Kubrick l'hermétisme qui fait justement toute la puissance de son Odyssée. Après, on reste hypnotisé par les plans fabuleux d'Aronofski, par les textures qu'il nous propose, par les sensations qu'il dégage : The Fountain est un film sensoriel qu'on pourrait presque regarder les yeux fermés, comme devant certaines toiles de maître, pour se laisser envahir, dépasser, par l'objet, en lui-même. On se fait happer par ce dessin qui est en fait la porte de l'ascenseur, on se laisse glisser sur la thématique de la rondeur, de la triangularité, sans que l'on sache (est-il besoin ?) rellement à quoi cela correspond. Et finalement, on aurait tendance à oublier cette formidable histoire d'amour tragique, qui ne décèle cependant pas assez d'émotion, qui ne rend pas compte du réel impact sur le personnage de Hugh Jackman (impeccable, tout comme tout le monde - Aronofski est également un excellent directeur d'acteur). Mais encore une fois, est-ce là l'essentiel, ou plutôt le mysticisme puri-culturel au bout du chemin ? 2001 était considéré comme un objet filmique froid, mais terriblement profond, on peut décemment en dire de même pour The Fountain : manquant d'un peu d'émotivité, mais dont chaque nouvelle vision délivrera un nouveau secret. Alors, Bon, en attendant la prochaine fois pour Excellent?

  •  le 25 Mars 2007 par

    Franchement un film vraiment enorme !!!!! Certes le scénario n'ai pas aisé à discerner, cependant une fois compris l'histoire est géniale !!! Les musiques de Clint Mensell sont extraordianaire !!! Les deux acteurs principaux : Hugh Jackman,Rachel Weisz jouent leur rôle super bien !!! Et je trouve l'histoire trop romantique car il se bat pour sauver sa femme !!! A voir absolumment !!

  •  le 12 Février 2007 par

    Il y a des films qu'on aime sans trop savoir pourquoi. Il serait très facile de railler «The Fountain», ses images parfois un peu cheap (Hugh Jackman en lévitation dans une grosse bulle, comme dans une pub pour Gaz de France), son scénario très fleur bleue. Pourtant, si l'on ne considère pas les plans indépendamment les uns des autres, le film de Darren Aronofsky est un modèle de cohérence, un film de science-fiction à la fois élémentaire et très profond, une histoire d'amour sans limite spatio-temporelle (un peu comme chez Lelouch, mais en mieux). The Fountain surprend perpétuellement, que ce soit par son univers visuel, son scénario en mode mineur ou son infime concision (1h30 pour un film de ce genre, c'est assez rare et surprenant). Se baladant allègrement sur trois époques et différentes dimensions psychiques et spirituelles, Aronofsky offre un spectacle dont les images artificielles sont compensées par une vraie puissance mélodramatique. Quoi que l'on pense du jeune réalisateur, impossible de nier sa singularité : il y a dans «The Fountain» un paquet d'images inédites, des textures, des sensations, une façon de filmer vraiment différente (même dans les scènes les plus ordinaires). En matière de SF, le dernier film à avoir été aussi loin dans l'innovation filmique est sans doute le «2001» de Kubrick. Si bien qu'à condition de se débarrasser de son cyniqme en entrant dans la salle, on peut vivre «The Fountain» comme un voyage intense et pénétrant, un trip lumineux et beau comme un camion qui ferait presque voir le monde autrement.

  •  le 03 Février 2007 par

    Une oeuvre époustouflante. On a du mal à croire ce qu'on regarde mais dès qu'on comprend enfin de quoi le film parle on devient terriblement charmé par cette histoire. Les acteurs sont formidables, la musique magnifique et la réalisation géniale. Cependant faut vraiment s'accrocher à tous les détails pour aimer, certains auront du mal.


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de The Fountain



Il n'y a pas encore de discussion autour du film The Fountain


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .