Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sur mes lèvres

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Sur mes lèvres

Un film de Jacques Audiard avec Vincent Cassel , Olivier Gourmet , Serge Boutleroff , Olivier Perrier , Bernard Alane

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h55 - Année de production : 2001

Date de sortie cinéma : 17 Octobre 2001

Distributeur :

Jacques Audiard
Jacques Audiard
Vincent Cassel
Vincent Cassel
Olivier Gourmet
Olivier Gourmet
Serge Boutleroff
Proposer un fond d'écran »

Sur mes lèvres, le film

  • Sur mes lèvres

    Synopsis

    Carla s'implique à fond dans la boîte d'immobilier où elle travaille. Sans considération ni gratification. Les choses vont changer avec l'arrivée de Paul, un stagiaire. Belle gueule, voleur, ex-taulard et nul en immobilier. Carla va lui apprendre les bonnes manières, lui les mauvaises. Les premiers résultats sont encourageants...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Vincent CasselPaul Angeli
    Olivier GourmetMarchand
    Serge BoutleroffMammouth
    Olivier PerrierMasson
    Bernard AlaneMorel
    Bô Gaultier de Kermoalle Barman
    Pierre DiotKeller
    François LoriquetJean-François
    David SaracinoRichard Carambo
    Christophe VandeveldeLouis Carambo
    Loïc Le PageQuentin
    Laurent Valole jeune sourd du café
    Patrick SteltzerLe Haleur
    Philippe Wintouskyle chef de chantier
  • LISTE TECHNIQUE
    Jacques Audiard
    Emmanuelle DevosCarla Bhem
    Olivia BonamyAnnie
    Céline SamieJosie
    Nathalie Lacroixl'employée ANPE
    Christiane CohendyMathilde
    Isabelle CaubèreJeanne
    Chloe MonsBoubou
    Jacques Audiard
    Tonino Benacquista
    Mathieu Vadepied
    Juliette Welfling
    Jean-Louis Nieuwbourg
    Pascal Villard
  • Cyril Holtz
    Alexandre Desplat

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Sur mes lèvres »


  •  le 21 Novembre 2007 par

    Valse hésitation au moment de noter ce film... «Moyen» ou «Bon» ? C'est qu'il n'y a à la fois pas grand-chose à reprocher et pas grand-chose à encenser dans «Sur mes lèvres», polar solide doublé d'une belle psychologie signé Jacques Audiard. Ecrivons la critique d'abord et notons le film ensuite...

    Carla est une anonyme comme nous en croisons tous les jours. Elle exerce un emploi qui ne la satisfait pas, comptable dans une boîte d'immobilier. Elle mène une existence terne. Elle n'est pas belle, elle est légèrement handicapée : quasiment sourde en réalité sans son appareil auditif. Elle, c'est Emmanuelle Devos, l'égérie du cinéma français indépendant. Quand on voit le film, on comprend pourquoi : elle domine son rôle de la tête et des épaules. Paul, lui, est un taulard en probation qui doit présenter fiche de paye et volonté de réinsertion. Il a le look gitan, un tatouage d'une franche laideur et le teint hâve. C'est Vincent Cassel, qui parvient à ne pas trop en faire pendant la majeure partie du film (à un ou deux dérapages près, normal quoi...). Pas de soucis à se faire sur l'interprétation, donc.

    La réalisation, sobre, toute en plans serrés et en prise de son réelle, s'efface derrière son sujet. L'exception ? Le «coup» que Paul tente, avec l'aide d'une Carla perchée sur le toît d'en face. Un grand moment de polar, qui vient secouer un film parfois trop sage, parfois trop tranquille. Le regard révulsé de Carla, incapable de détacher ses yeux du corps de Paul que l'on malmène, sans savoir précisément ce qu'»ils» lui font... La montée en puissance est réelle, le malaise palpable. Et Cassel, dans ces instants, a quelque chose d'un Patrick Dewaere.

    Dommage dans ces conditions que nanti de tous ces belles promesses le film ne parvienne jamais à prendre de hauteur. Sans doute ne le cherche-t-il pas, c'est une question de point de vue. En l'état, il existe bien un «style Audiard», proche du documentaire coup de poing (on pense à la série belge «Striptease» parfois). Parce qu'il ne cherche pas à proposer de récit mais plutôt un itinéraire, on peut s'interroger sur la trop grande linéarité de son histoire, son manque de puissance, de punch. Mais si ce qui reste au final, c'est l'image étincelante d'une Emmanuelle Devos qui s'épanouit en complice bravache d'un criminel à la petite semaine, c'est déjà très bien en soi. Alors, pour la note... Entre «bon» et «moyen», toujours. Un film qui mérite d'échapper aux classifications et de s'apprécier, selon la sensibilité de chacun. Un beau polar humain, en tous cas.

Les discussions sur le forum a propos de Sur mes lèvres



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sur mes lèvres


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .