Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sublimes créatures

Note : 1/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Beautiful Creatures

Un film de Richard LaGravenese avec Alden Ehrenreich , Jeremy Irons , Thomas Mann (II) , Kyle Gallner , Pruitt Taylor Vince

Genre : fantastique - Durée : 2h04 - Année de production : 2013

Date de sortie cinéma : 27 Février 2013

Distributeur :

Richard LaGravenese
Alden Ehrenreich
Jeremy Irons
Jeremy Irons
Thomas Mann (II)
Proposer un fond d'écran »

Sublimes créatures, le film

  • Sublimes créatures

    Synopsis

    Dans une petite ville en Caroline du Sud, Ethan, un jeune étudiant, se réveille après un rêve étrange récurent : celui d'une fille qui lui est inconnue. Ce même matin il découvre sur son Ipod une chanson insolite, quasi hypnotique, « 16 lunes », et remarque une curieuse odeur de romarin et de citron. À l'école, une nouvelle élève rejoint sa classe : Lena, une jeune fille mystérieuse qui sent le romarin et le citron et qui joue « 16 lunes » dans un groupe. Ethan comprend alors que Lena est la fille de son rêve. Quel est le secret de cette fille étrange? Pourquoi et comment Ethan est-il lié à elle?

  • Sublimes Créatures : Magiechéisme

    Sublimes Créatures : Emmy RossumDès l'affiche, on se doute que Summit Entertainment dresse ici un appât pour les aficionados de la saga "Twilight" et autres romances paranormales. Les ingrédients sont en effet similaires : un couple mortel/immortel cumulant toutes les qualités possibles à eux deux mais pris dans un amour impossible, une ville recluse des États-Unis où les familles surnaturelles les plus puissantes peuvent venir se réfugier sans être inquiétées, des camarades de classe trop humains pour être intéressants... Le goût de déjà-vu date d'avant même la saga de Stephenie Meyer, mais on accepte ce contrat pour ce qu'il est, et ce dont il ne se cache pas : une initiation adolescente classique. Ici, la révélation de pouvoirs au 16ème anniversaire remplace le permis ou la voiture, chers aux "sweet sixteen" américains, mais marque de la même façon le passage à l'heure adulte et aux choix de vie importants.

    Richard LaGravenese, habile, a choisi de resserrer sa caméra et son scénario sur des aspects plus modernes ou mordants que ceux du livre originel ("Seize Lunes" par Kami Garcia et Margaret Stohl). Ainsi, l'humour insufflé par ses soins dans cette romance est appréciable, rafraîchissant. En revanche, une forte impression de répétition se dégage de cet amour enchevêtré dans des refus familiaux récurrents et pourtant facilement contournables. On peut s'étonner du manque de logique de certains personnages, censément intelligents, ou de l'absurdité de certains retournements.

    Néanmoins, une pléiade de grands acteurs soutient le casting secondaire : Jeremy Irons, Emma Thompson ou encore Viola Davis campent leurs rôles avec aplomb face aux deux jeunes têtes d'affiche Alden Ehrenreich et Alice Englert (fille de Jane Campion).

    Évoluant dans de somptueux décors mâtinés par des effets spéciaux parfois moins réussis, les protagonistes de "Sublimes Créatures" présentent de nombreux aspects trop manichéens pour être honnêtes. La caricature d'une province recluse et inintéressante, bourrée de catholiques intégristes est pataude, lourde. D'un autre côté, l'élite cultivée et dotée de pouvoirs se complait dans un certain luxe et un mépris des humains normaux, complètement effacés du récit. Quand à l'opposition des magies, on notera la vacuité des forces des ténèbres. Principalement féminines, charmeuses, sexuées et vainement méchantes, celles-ci n'ont pas le moindre but à défendre. On est bien loin ici des revendications que l'on peut trouver dans des œuvres jeunesses, où par exemple les plus mauvais sorciers de "Harry Potter" ont leurs propres buts et raisons d'agir.

    Sublimes Créatures : Alden Ehrenreich et Alice Englert"Sublimes Créatures" porte donc très bien son nom, proposant une galerie de personnages très séduisants mais souvent vides, s'agitant dans un univers fascinant de lianes et de draperies mais qui ne cache au final pas grand chose d'original. Il y a fort à parier que si vous étiez allergique aux vampires et aux loup-garous, ce ne sont pas ces enchanteurs qui vous séduiront.

    Les amateurs de romances adolescentes surnaturelles pourront néanmoins apprécier ces ingrédients sans honte : les touches d'humour intelligentes et le charisme des acteurs secondaires soutiennent cet édifice certes manichéen mais propre à séduire les lycéennes solitaires ou les cœurs rompus à la magie blanche.

    Cynthia Minot

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Alden EhrenreichEthan Wate
    Jeremy IronsMacon Ravenwood
    Thomas Mann (II)Link
    Kyle GallnerLarkin
    Pruitt Taylor VinceMr. Lee
    Robin SkyeMrs. Hester
    Randy ReddReverend Stephens
    Lance E. NicholsMayor Snow
    Sam GilroyEthan Carter Wate
    Gwendolyn MulambaMrs. Snow
    Cole BurdenCapitaine Union
    Billy WheelanSoldat Union
    Christopher DarbyAdo dans le train
  • LISTE TECHNIQUE
    Richard LaGravenese
    Alice EnglertLena Duchannes
    Viola DavisAmma
    Emmy RossumRidley Duchannes
    Emma ThompsonMme Lincoln / Sarafine
    Eileen AtkinsGramma
    Margo MartindaleTante Del
    Zoey DeutchEmily Asher
    Tiffany BooneSavannah Snow
    Rachel BrosnahanGenevieve Duchannes
    Leslie CastayPrincipal Herbert
    Cindy HoganMme Asher
    Brad Arensman
    Yolanda T. Cochran
  • Richard LaGravenese
    Kami Garcia
    Margaret Stohl
    Jonathan Klein
    Matt Kutcher
    Margery Simkin
    C. Alan Rawlins
    Fionagh Cush
    David Moritz
    Brook H. Yeaton
    Chuck Picerni
    Allen Kupetsky
    Terry Baliel
    Ruby C. Haupt
    Lorin Flemming
  • Imery Watson
    Joe Harkins
    Jeffrey E. Haupt
    Philippe Rousselot
    Richard Sherman
    Matthew Flood Ferguson
    Jeffrey Kurland
    Delphine Olivier
    Thenewno2

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Sublimes créatures »


  •  le 20 Décembre 2013 par

    Sublime Déception ! Cher Monsieur LaGravenese je sais pertinemment que vous ne lirez jamais cette critique, mais si je la rédige aujourd'hui, c'est pour dénoncer mon outrance et mon indignation face à votre film « Sublimes créatures ».  En acceptant d'entreprendre la réalisation du premier volet, vous acceptiez aussi la lourde tâche qu'incombe à un réalisateur d'adapter à l'écran le premier tome d'une saga littéraire. Or voila, votre film au final ne résulte qu'une sincère et profonde déception. Vous avez prit des libertés par rapport au livre que vous n'étiez pas en droit de prendre.

    J'ai cru comprendre qu'il n'était guère dans votre optique, en acceptant ce projet, de réaliser les suites, parfait. Alors pourquoi massacrer une pareille œuvre ?  Dans une récente interview vous déclaré également et je cite "ne pas avoir pris la peine de lire les autres livres". Alors comment pouvez vous prétendre au titre de réalisateur d'un tel volet ?  Aucun réalisateur, je dit bien aucun réalisateur, serait capable de réorganiser l'incohérence de votre film pour envisager une suite. Résultat, en une production vous avez tout simplement anéantis toutes nos chances de voir un jour les bouquins que nous chérissons tant à égal de la Saga Twilight, être un jour portés à l'écran. Et cela Monsieur, je trouve que c'est un manque de respect total envers les fans ainsi que les auteurs. Résumer un livre de 365 pages en un seul film est difficile je le conçoit. Mais de la, à délibérément changer toute la trame de l'histoire c'est inacceptable. [spoiler] Que ce soit le Ketling, Le bal d'hiver, la découverte du médaillon, Marianne la Bibliothécaire, le Livre des Lunes, La possession de Lena par Sarafine, la fin absolument incohérente et j'en passe[/spoiler], tout ceci nous offre un film ennuyeux au possible et sans intérêt. Alors que les bouquins avaient réussit le pari impossible de se hisser à la hauteur de la saga Twilight.

    En conclusion je dirais que le cinéma me déçoit de plus en plus, les adaptations aussi et les réalisateurs encore plus. A l'avenir renoncez à l'appât du gain et pensé davantage aux millions de fans qui ont vu mourir une saga avant même qu'elle n'ait pu naitre. Heureusement les bouquins seront à jamais là, symboles d'une saga mort-née... qui méritait mieux. 

Les discussions sur le forum a propos de Sublimes créatures



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sublimes créatures


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .