Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sous toi, la ville

Note : 0/5.0 - 0 avis

Titre VO : Unter dir die Stadt

Un film de Christoph Hochhaüsler avec Robert Hunger-Buhler , Mark Waschke , Wolfgang Bock , Michael Abendroth , André Dietz

Genre : Drame - Durée : 1h49 - Année de production : 2010

Date de sortie cinéma : 15 Décembre 2010

Visitez le site officiel du film

Christoph Hochhaüsler
Robert Hunger-Buhler
Mark Waschke
Wolfgang Bock
Michael Abendroth
André Dietz

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Sous toi, la ville, le film

  • Sous toi, la ville

    Synopsis

    Roland, un banquier influent installé au sommet d'une tour d'un quartier d'affaires, rencontre par hasard Svenja lors d'une exposition d'art contemporain. Cet homme de pouvoir est violemment attiré par la jeune femme, dont l'époux travaille pour lui, à un étage inférieur...

  • Sous toi, la ville, parabole sur le pouvoir et le sexe…

    Le cinéma allemand se porte bien, merci pour lui ! 2010 aura été marquée par des films aussi réjouissants (Soul Kitchen) que palpitants (La révélation) venus d’Outre-Rhin. Et quelques semaines après Le Braqueur, passé injustement aperçu, voilà que sort sur nos écrans Sous toi, la ville, nouvel exemple de l’« école de Berlin », sorte de nouvelle vague teutonne du XXIème siècle. Benjamin Heisenberg et Christoph Hochhäusler, réalisateurs des deux films susnommés, se connaissent d’ailleurs bien puisqu’ils ont crée ensemble la revue Revolver et que le premier a été le scénariste (pour Bois Lacté) du second.

    Sous Toi,La Ville, le filmSous toi, la ville narre la relation adultère entretenue entre un puissant banquier d’affaires francfortois avec la femme de l’un de ses employés. Exposé comme cela, rien de bien original sous la grisaille allemande. Mais Christoph Hochhäusler a une façon très particulière de filmer ce drame de l’intime mêlée à une féroce dénonciation de l’ultra-capitalisme. Car le plus grand intérêt du film réside dans sa cinématographie très recherchée et son montage déroutant.

    Le réalisateur soigne tous ses cadres pour faire de Francfort une ville presque déserte où l’important se passerait dans les gratte-ciels froids entre employés ambitieux et sans scrupules de la finance mondiale. A coup de travellings horizontaux sur un paysage vertical, Hochhäusler donne une dimension très géométrique et calculée à son propos. D’une froideur extrême, l’image renvoie aussi au caractère du personnage principal, le reptilien banquier Roland Cordes (glaçant Robert Hunger-Buhler) qui dégage une antipathie naturelle. Il est ainsi difficile de comprendre ce qui pousse dans ses draps la fantasque Svenja Steve (Nicolette Krebitz, pas une beauté éclatante).

    Sous Toi,La Ville, le filmCar, et c’est probablement ce qui peut le plus désorienter dans ce Sous toi, la ville, le réalisateur ne donne aucune explication à cette attirance. Son montage se fait volontairement elliptique, sautant parfois d’une scène à l’autre de façon très étrange et demandant au spectateur un véritable effort pour recoller les morceaux. Il sème des indices ici ou là, désoriente son public avec d’énigmatiques scènes de shoot, filme le sexe sans passion, de façon totalement désincarné,… Cela peut autant fasciner qu’agacer, d’autant plus que le film abuse parfois de cette  rigueur formelle dans lequel il semble s’enfermer au détriment de toute émotion. Ce carcan rigide provoque en effet une distanciation qui rend presque impossible toute empathie avec les personnages. Cette forme, épurée et travaillée à l’extrême, se retrouve aussi dans le choix d’une bande son à l’arythmie angoissante.

    Fausse histoire d’amour mais véritable déclaration d’intention politique, ce Sous toi, la ville se termine par un ultime pied de nez, une fin étrange et allégorique, à la limite de l’onirisme cauchemardesque. Volontairement désagréable et difficile d’accès, le film n’en reste pas moins une variation intéressante et stylistiquement originale sur les rapports incestueux entre sexe et pouvoir et une dénonciation glaçante de l’ultra-capitalisme.

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Robert Hunger-BuhlerRoland Cordes
    Mark WaschkeOliver Steve
    Wolfgang BockWerner Löbau
    Michael AbendrothHartmut John
    André DietzStefan Scharf
    Paul FaßnachtHermann Josef Esch
    Piet FuchsJens Janssen
    Stefan GebelhoffHeadhunter
    Johannes KiebranzGordon Parker
    Van-Lam VissayAndrew Lau
    Oliver BroumisUwe Maas
    Robert SchuppFrank Kressnick
    Klaus ZmorekMarkus De Hadlen
  • LISTE TECHNIQUE
    Christoph Hochhaüsler
    Nicolette KrebitzSvenja Steve
    Corinna KirchhoffClaudia Cordes
    Angelika BartschAnnika Lebert
    Alexandra FinderBritta Lau
    Antje LewaldUlrke Krantz
    Alexandra Von SchwerinDr. Silbereisen
    Heike TrinkerMarianne Suhren
    Bettina Brokemper
    Sascha Verhey
    Christoph Hochhaüsler
    Ulrich Peltzer
    Bernhard Keller
    Stefan Stabenow
  • Ulrike Müller
    Birgitt Kilian
    Michael Busch
    Niko Remus
    Tim Pannen
    Matthias Lempert
    Rainer Heesch
    Astrid Weber
    Rüdiger Jordan
    Viviana Andriani
    Benedikt Schiefer

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Sous toi, la ville


Soyez le premier à proposer un avis sur « Sous toi, la ville »


Les discussions sur le forum a propos de Sous toi, la ville



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sous toi, la ville


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .