Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sophie Scholl, les derniers jours

Note : 5/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Sophie Scholl - Die letzten Tage

Un film de Marc Rothemund avec Wolfgang Pregler , Fabian Hinrichs , Alexander Held , André Hennicke , Florian Stetter

Genre : drame - Durée : 1h57 - Année de production : 2005

Date de sortie cinéma : 12 Avril 2006

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Marc Rothemund
Wolfgang Pregler
Fabian Hinrichs
Alexander Held
Proposer un fond d'écran »

Sophie Scholl, les derniers jours, le film

  • Sophie Scholl, les derniers jours

    Synopsis

    Le 18 février 1943 à Munich, Hans et Sophie Scholl sont arrêtés par la Gestapo, jugés et guillotinés quelques jours après, pour avoir rédigé et déposé des piles de tracts pacifistes à l'université. Le frère et la soeur appartiennent à un groupe de jeunes résistants, la plupart étudiants, nommé La Rose Blanche.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Wolfgang PreglerJakob Schmid
    Fabian HinrichsHans Scholl
    Alexander HeldRobert Mohr
    André HennickeDocteur Roland Freisler
    Florian StetterChristoph Probst
    Johannes SuhmAlexander Schmorell
    Maximilian BrücknerWilli Graf
    Jörg HubeRobert Scholl
    Franz StaberWerner Scholl
    Paul HerwigRechtsanwalt August Klein
    Norbert HecknerProf. Wüst
    Harald GeilOberleutnant
    Johannes HerrschmannScharfrichter
    Joachim HöppnerNarrator
  • LISTE TECHNIQUE
    Marc Rothemund
    Julia JentschSophie Scholl
    Johanna GastdorfElse Gebel
    Petra KellingMagdalena Scholl
    Lilli JungGisela Schertling
    Ulrich Herrmann
    Jochen Kölsch
    Andreas Schreitmüller
    Hubert von Spreti
    Bettina Reitz
    Fred Breinersdorfer
    Nessie Nesslauer
    Natascha Curtius-Noss
    Elke Lebender
  • Martin Langer
    Natascha Curtius-Noss
    Hans Funck
    Jana Karen
    Reinhold Heil
    Johnny Klimek

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Sophie Scholl, les derniers jours »


  •  le 15 Novembre 2006 par

    Il reste un pan très méconnu en France de l’histoire de la dernière guerre mondiale (entre autre parcequ’il est totalement absent du programme de l’éducation nationale) : la résistance allemande. Un peu d’histoire… En 1942, quelques étudiants munichois ont fondé un groupuscule pacifiste antifasciste nommé La Rose Blanche. Leur objectif ? Dénoncer le nazisme et faire en sorte, par les mots uniquement, que le peuple allemand se mobilise et prenne conscience du « nihilisme intellectuel » imposé par Hitler. Leur arme ? Des slogans écrits sur les murs et des tracts. Six tracts exactement qui ont été envoyés aux intellectuels (penseurs, universitaires, etc…) et distribués aux étudiants. Le film maintenant… La veille du jour où Sophie Scholl et son frère décident de distribuer le sixième tract (après la défaite de Stalingrad) au sein même de la fac de médecine de Munich, on rigole un peu de leur crainte excessive. La mission n’est guère spectaculaire au premier abord. Et pourtant… On réalise bien vite, grâce à une mise en scène particulièrement épurée, que le risque est énorme, totalement disproportionné par rapport à l’insignifiance de l’acte. Sauf que cet acte était loin d’être insignifiant (l’appel à la mobilisation des consciences est alors considéré comme un acte de haute trahison). Sophie et son frère sont arrêtés dans les 10 premières minutes du film pour avoir effectivement balancé leurs tracts à l’université. Tout le scénario s’attache ensuite à nous faire partager les 4 jours d’interrogatoire de cette jeune femme de 20 ans qui est à la fois engagée, courageuse, sensible, loyale et croyante. Elle croit en Dieu comme en sa mission sans pour autant être pénible ni jouer les prosélytes à 2 balles. Elle y croit sincèrement. Qu’elle nie les faits (au début) ou qu’elle revendique son action (à la fin), elle est époustouflante de sérénité. Et pourtant, elle a peur… Il n’y a aucun effet de style au niveau de la mise en scène mais rarement caméra aura réussi à filmer une fenêtre provoquant un tel désir de liberté. L’interprétation de Julia Jentsch est exceptionnelle, pleine de nuances et de pudeur. Et puis il y a ce curieux sourire qu’on devine sans cesse sur son visage si tranquille… Sophie Scholl a été condamnée à mort et guillotinée le 22 février 1943.

Les discussions sur le forum a propos de Sophie Scholl, les derniers jours



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sophie Scholl, les derniers jours


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .