Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Simon Werner a disparu

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Simon Werner a disparu...

Un film de Fabrice Gobert avec Jules Pelissier , Esteban Carvajal Alegria , Laurent Delbecque , Serge Riaboukine , Arthur Mazet

Genre : Thriller - Durée : 1h33 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 22 Septembre 2010

Distributeur :

Fabrice Gobert
Jules Pelissier
Esteban Carvajal Alegria
Laurent Delbecque
Proposer un fond d'écran »

Simon Werner a disparu, le film

  • Simon Werner a disparu

    Synopsis

    Mars 1992 dans une petite ville de la Région Parisienne. Lors d'une soirée bien arrosée, des adolescents découvrent dans la forêt un corps apparemment sans vie, enfoui dans les broussailles. Quinze jours plus tôt. Au lycée Léon Blum, un élève de Terminale C, Simon Werner manque à l'appel. Des traces de son sang sont retrouvées dans une salle de classe. Fugue, enlèvement, suicide, meurtre ? Toutes les hypothèses sont envisagées par ses camarades. Quelques jours plus tard, une élève de la même classe est notée absente sans que ses parents sachent où elle est. Une jeune fille apparemment sans histoire et sans lien direct avec Simon. Le lendemain, un troisième élève, toujours de la même classe, disparaît à son tour

  • Simon Werner a disparu, partez à sa recherche !

    Simon Werner a disparu, le filmDes films racontant une histoire avec différents points de vue, ce n'est pas nouveau, Rashomon de Kurosawa fête ses 60 ans cette année! Le faire dans le cadre d'un lycée, c'est également du déjà-vu (par Gus Van Sant dans Elephant). Mais, réaliser un premier long-métrage aussi ambitieux mélangeant avec aisance plusieurs genres (polar, teen-movie, film d'épouvante) avec une bande son rock qui dépote (Sonic Youth, Killing Joke,...) dans un paysage cinématographique français assez conventionnel, c'est aussi réjouissant qu'osé.

    Simon Werner a donc disparu. Fugue? Meurtre? Accident? Personne ne sait ce qui est arrivé à ce collégien a priori sans histoires d'une banlieue pavillonnaire des plus banales de la région parisienne. L'habileté de Fabrice Gobert est d'avoir situé son histoire en 1992, époque à la fois révolue et encore très proche, où les téléphones portables n'existaient pas encore (hé non!) mais où les adolescents avaient les mêmes préoccupations qu'aujourd'hui. Il a également choisi comme décor un collège fortement sous influence américaine avec campus et mise en exergue du sport (le football évidemment!). Mais le tout – et c'est ce qui crée un décalage intéressant qui pourra en perturber certains – est filmé comme une sitcom avec cadrage très télévisuel, surjeu volontaire des jeunes acteurs – Jules Pélissier déjà vu dans Bus Palladium et la charmante et très queen of the prom-like Ana Girardot en tête – et narration en apparence simple.

    Mais le scénario est bien plus fin qu'il n'en a l'air. Car toutes les formes différentes qu'empruntent le film ne sont en réalité que des prétextes pour dresser sans avoir l'air d'y toucher un portrait très générationnel et psychologiquement abouti de jeunes à la recherche d'eux mêmes. Le scénario à tiroirs avec entrées multiples les sous-textes: de la forêt comme lieu magique de conte inquiétant et à la forte connotation sexuel à la vision des adultes – ogres ou bonnes fées - en passant par l'intégration dans un groupe d'individus en quête de sens, les sujets de réflexion ne manquent pas sans jamais venir ralentir le rythme du film ni en dissiper le suspense et l'atmosphère très étrange dont est imprégnée cette pellicule surprenante – il y a du Lynch là-dedans.

    Simon Werner a disparu, le filmCeux – qui comme moi – étaient ados dans les années 90 se reconnaitront forcément dans cette peinture à la fois cruel et tendre des moeurs lycéens. C'était la grande mode des bombers et des sacs Eastpack qui, 20 ans après, exhalent un vrai parfum de nostalgie de cette jeunesse évaporée – et si Simon Werner était un film à la Modiano pour jeunes adultes? A la fois très loin (dans le ton) et très proche (dans le portrait de l'adolescence et dans la distanciation temporelle de l'histoire) des Beaux Gosses de Riad Sattouf, ce Simon Werner semble en tout cas confirmer que certains jeunes réalisateurs français savent parler avec justesse et intelligence de cet âge ingrat, en assumant les clichés inhérents à cette période de la vie pour mieux en jouer en les détournant avec malice et panache.

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Jules PelissierJérémie
    Esteban Carvajal AlegriaLuc
    Laurent DelbecqueSimon
    Serge RiaboukineRabier
    Arthur MazetJean-Baptiste Rabier
    Laurent CapellutoYves, l'entraîneur de foot
    Yan TassinFrédéric
    Matthew NaduJournaliste #2
    Jean-Philippe GoudroyeArbitre du match
    Louis FargePierre Marie
  • LISTE TECHNIQUE
    Fabrice Gobert
    Ana GirardotAlice
    Audrey BastienClara
    Alice ButaudLa prof de sciences
    Selma El MouissiLaetitia
    Fabrice Gobert
    Dreyfus Bethsabée
    Philippe Hagege
    Peggy Koretzky
    Emmanuelle Prévost
    Julien Bourdeau
    Christina Crassaris
    Isabelle Duquesnoy
    Vincent Montrobert
  • Frédérique LAPIERRE
    Martin Boissau
    Agnès Godard
    Marie Queysanne
    Camille Bonvallet
    Sonic Youth

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Simon Werner a disparu


Soyez le premier à proposer un avis sur « Simon Werner a disparu »


Les discussions sur le forum a propos de Simon Werner a disparu



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Simon Werner a disparu


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .