Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Scorpion

Note : 3/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Scorpion

Un film de Julien Seri avec Clovis Cornillac , Jérôme Le Banner , Francis Renaud , Olivier Marchal , Tony Mpoudja

Genre : action - Durée : 1h38 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 21 Février 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Julien Seri
Clovis Cornillac
Clovis Cornillac
Jérôme Le Banner
Francis Renaud
Proposer un fond d'écran »

Scorpion, le film

  • Scorpion

    Synopsis

    Angelo, un ex boxeur thaï, devient adepte du free fight, une discipline de combat ultraviolente où tous les coups sont permis. Cet homme brisé trouvera la rédemption grâce à l'amour.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Clovis CornillacAngelo
    Jérôme Le BannerElias
    Francis RenaudMarcus
    Olivier MarchalDe Boers
    Tony MpoudjaMoise
    Hicham NazzalMathias
    Pierre BerriauBarros
    Moussa MaaskriLieutenant De Boers
    Philippe BasPatrick
    Marc BertoliniM. Gérard
    Titouan LaporteMilan
    Alain Figlarzadversaire de l'entrepôt
  • LISTE TECHNIQUE
    Julien Seri
    Karole RocherVirginie
    Caroline ProustLéa/Elodie
    Tadrina Hockingla soeur de Virginie
    Sylvie Verheyde
    Cédric Jimenez
    Julien Seri
    Cédric Jimenez
    Cédric Jimenez
    Julien Seri
    Sylvie Verheyde
    Alain Figlarz
    Valérie Othnin Girard
    Gigi Lepage
  • Hervé Gallet
    Michel Taburiaux
    Alain Monne
    Nathalie Luquiens
    Claire Dumaze
    Mabi Anzalone
    Marla Levy
    Bruno Charier
    Virginie Bruant
    Jerôme Wiciak
    Jerôme Wiciak
    Anne-Claire Loridant
    Hassan Guerrar (François Hassan Guerrar)
    Seppuku Paradigm
    Christian Henson

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Scorpion »


  •  le 03 Mars 2008 par

    J'ai été agréablement surpris par les performances de Clovis Cornillac dans «Scorpion», en effet, des performances qu'on ne lui connaissait pas, dans le genre rien à voir du tout avec le navet «Eden log» ou le très décevant «Astérix et Obélix aux jeux olympiques». Ce fut donc une assez grande joie que de le contempler dans un rôle qui lui colle parfaitement à la peau, car cela n'était pas arrivé depuis bien longtemps... On le reconnaît donc bien dans la grosse brute qui s'amuse à frapper les autres lors de combats déjantés, «Scorpion reste donc un film où règne une bonne dose de violence, d'obscurité mais aussi de tristesse. Cornillac aurait-il trouvé sa voie ? Espérons le pour lui en tout cas... D'autre part, on peut admirer les bonne peformances aussi du grand Jérôme Le Banner qui a réussi à tourner le film avec un bras cassé dans son rôle de champion. Casting pas mal donc pour un réalisateur à la hauteur : Julien Seri, qui est l'auteur de, par exemple «Yamakasi». Juste une petite déception, le fait de ne pas voir beaucoup de combats, mais à part ça, le film dans son ensemble global est une réussite !

  •  le 22 Mars 2007 par

    « Scorpion » plonge le spectateur au cœur des combats clandestins. L’histoire relate les aventures d’un champion de boxe thaï qui tue accidentellement un de ses adversaires et devient un clochard à sa sortie de prison. La rencontre d’une femme, une entraîneuse qui lui apparaît alors comme un ange, lui permet de remonter du fond de son trou. Clovis Cornillac a fait un remarquable travail sur son corps pour incarner cette brute des rings au cœur pur et naïf. Avec ses cheveux longs puis son crâne rasé, il interprète avec justesse un personnage au regard fixe et au verbe rare tout à fait crédible. On peut pourtant regretter qu’une voix off qui sonne faux vienne pénaliser sa prestation. Avec ses gros plans sur les visages et ses lumières travaillées, le réalisateur Julien Seri s’est visiblement inspiré des action-movies américains à la mode pour mettre en scène ce film d’action violent et efficace. Les scènes de lutte y sont assez spectaculaires et remarquablement mises en scène. Malheureusement, comme c’est souvent le cas pour ce type de divertissement, « Scorpion » ne brille guère par la qualité ou par l’originalité de son scénario. De plus, une intrigue policière vient alourdir de façon assez inutile et maladroite le cocktail de base composé d’une bonne dose d’action et d’une intrigue sentimentale plutôt réussie. « Scorpion » est finalement ni plus ni moins qu’un film de baston à la française parmi d’autres qui tente de copier les productions multinationales musclées de Luc Besson. Et il y parvient de manière plutôt convaincante …

  •  le 21 Février 2007 par

    de Julien Seri avec Clovis Cornillac, Francis Renaud et Jérome Lebanner (free fighter) Angelo(Clovis Cornillac) ne vit que pour la boxe thaï. Il tue accidentellement un challenger dans un combat de rue. A sa sortie après six ans de prison, il n'a plus le goût de la vie, mais il change et devient,une machine à cogner, à prendre des coups, à combattre. Après Truand, Scorpion semble confirmer que les jeunes réalisateurs français aiment de plus en plus repousser les limites du regardable, en signant des films provocateurs où la violence est toujours gratuite. cela parle de combat de rue, et qui dit combat de rue dit «Fight Club».Autant le dire franchement «Scorpion» de tien pas la comparaison. Ce n'est que des combats sanglants qui s'enchainent sans trame profonde. A aller voir si on est fan de combats bien bourin...

Les discussions sur le forum a propos de Scorpion



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Scorpion


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .