Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Scanners

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Scanners

Un film de Darren Lynn Bousman , David Goyer (David S. Goyer)

Genre : fantastique - Durée : 0 - Année de production : 2009

Date de sortie en salle : inconnue

Distributeur :

Proposer un fond d'écran »

Scanners, le film

  • Scanners

    Synopsis

    Le Docteur Ruth a mis au point un scanner, appelé Cameron, doté de pouvoirs mentaux extraordinaires. Sa mission est de détruire un autre scanner, Revok, dirigeant un trafic de substance interdite, l'éphémérol. Un combat entre les deux scanners s'engage. Cameron est battu mais se réincarne dans Revok...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
  • LISTE TECHNIQUE
    Darren Lynn Bousman
    David Goyer (David S. Goyer)
    Jessika Borsiczky Goyer
    David Goyer (David S. Goyer)

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Scanners »


  •  le 11 Janvier 2008 par

    Ils peuvent lire dans vos pensées, manipuler vos actes, vous poussez à la démence, voire faire exploser votre cerveau. «Ils», ce sont les Scanners, un peu moins de 300 individus identifiés dont le psychisme a subi, pour des raisons inconnues (du moins au début du film) une évolution terrifiante. Le jour où l'un de ces Scanners, du nom de Revok, transforme en bain de sang (et de cervelle) une démonstration technique, l'organisation gouvernementale Consec décide de répliquer et de lui trouver un adversaire à sa taille...

    Quand j'étais enfant, l'affiche de ce film me pétrifiait. J'y voyais un brûlot gore, un film ultra-violent qui allait traumatiser ma chère tête blonde (enfin... Brune). Il m'aura fallu une quinzaine d'années et un intérêt de plus en plus prononcé pour Cronenberg pour finalement le voir. Et le mythe de tomber : «Scanners» est un film impressionnant par bien des aspects mais pas un film gore. Célébrissime, le plan de la tête explosée ne dure que quelques millisecondes (il est par contre finement introduit par une scène de domination mentale anthologique), quand au non moins fameux duel final, il vaut son pesant de cellules grises mais ne saurait auculter ce qu'est en réalité ce film : une fable de fin du monde au parfum de manipulation génétique.

    Consistant sur le fond, bénéficiant d'un travail de réalisation et du trucages digne du savant fou canadien (impressionnante scène de déflagrations en série suite à la tentative d'assassinat de Cameron par la Consec), le film accuse hélas le poids des années... Nul doute que sa féérie de cravates-moustaches, sa farandole de brushing d'époque et son méli-mélo «le meilleur de la musique d'angoisse des années 80» ont perdu de leur sagacité avec la patine des années. Au-delà des ravages du temps, c'est le ratage de l'interprétation qui pose problème. Ou plutôt le ratage du couple de Scanners Stephen Lack-Jennifer O'Neill. Leur partition toute en fadeur n'est pas sans rappeler le goût de l'endive sans vinaigrette : un parfum de rien, une ouverture vers le terne. En face, et histoire d'achever les chevaux (enfin, ici les deux mules), Michael Ironside campe un salaud d'envergure, le sourire narquois et le regard fou bien installés au milieu de son visage mutilé. Amis migraineux, ne faites pas comme lui : la perceuse électrique n'est pas effervescente, et ça laisse des dégâts sur la tronche.

    Alors «Scanners» film des années 80, film jusqu'au bout de ses desseins, qui téléscope des problématiques toujours d'actualité (jusqu'où peut-on légitimer l'usage de l'expérimentation scientifique) avec chromos datés (les ordinateurs du film sont des bijoux : 4 tonnes chacun et je vous défie de vous lancer un pacman dessus !), le tout sous le patronage d'un réalisateur brillant et d'acteurs qui eux ne réfléchissent pas grand-chose (comble pour des télépathes)... Bon, pas bon ? Moyen. En tout état de cause, moins impressionnant que la boucherie que je m'imaginais du haut de mes 12 ans.

Les discussions sur le forum a propos de Scanners



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Scanners


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2023 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .