Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Saw 4

Note : 1.3/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Saw IV

Un film de Darren Lynn Bousman avec Tobin Bell , Costas Mandylor , Scott Patterson , Lyriq Bent , Justin Louis

Genre : épouvante - Durée : 1h30 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 21 Novembre 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Darren Lynn Bousman
Tobin Bell
Tobin Bell
Costas Mandylor
Costas Mandylor
Scott Patterson
Scott Patterson
Proposer un fond d'écran »

Saw 4, le film

  • Saw 4

    Synopsis

    Jigsaw continue à traumatiser les vivants les forçant à apprécier la vie en les mettant face à la mort. Dans la continuité de Saw 3, Jeff doit trouver sa fille et s'échapper de l'immeuble dans lequel ils sont confinés et dans lequel ils mouront s'ils restent. Après avoir trouvé une autre vidéo de Jigsaw, Jeff réalise qu'il y a une nouvelle pièce du puzzle qu'il doit comprendre... avant qu'il ne soit trop tard !

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Tobin Bellle Tueur au puzzle / John Kramer
    Costas MandylorHoffman
    Scott PattersonAgent Strahm
    Lyriq BentRigg
    Justin LouisArt
    Simon Reynolds ( I )Lamanna
    Angus MacfadyenJeff
    Bahar SoomekhLynn
    Mike RealbaFisk
    Marty AdamsIvan
    Billy OtisCecil
    James Van Pattenle Docteur Heffner
    David Boycele pathologiste
    Kevin RushtonTrevor
  • Julian Richingsle vagabond
    Kelly JonesPete, du SWAT
    Ingrid HartTracy
    Ron LeaRex
    Zoe Heathle technicien labo
    Bill Vibertle jeune flic
    Eric GoresMatt
    Devon BostickDerek
    Tony NappoGus
    Noam JenkinsMichael
    Mike ButtersPaul
    J. LaRoseTroy
    Oren Koulesl'homme
    David Websterle Docteur Steve
    Donnie WahlbergEric Mathews
  • LISTE TECHNIQUE
    Darren Lynn Bousman
    Betsy RussellJill
    Athena KarkanisAgent Perez
    Shawnee SmithAmanda Young
    Dina MeyerKerry
    Sarain BoylanBrenda
    Niamh WilsonCorbett
    Janet LandMorgan
    Joanne Bolandla photographe de la scène de crime
    Emmanuelle VaugierAddison
    Alison Lutherla petite fille
    Kim Robertsl'infirmière Deborah
    Sandra Mansonl'infirmière Patti
    James Wan
  • Leigh Whannell
    Stacey Testro
    Peter Block
    Jason Constantine
    Daniel J. Heffner
    Troy Begnaud
    Greg Copeland
    Patrick Melton
    Marcus Dunstan
    Thomas H. Fenton
    David A. Armstrong
    David Hackl
    Anthony A. Ianni
    Alex Kavanagh
    Kevin Greutert
  • Brett Sullivan
    Stephanie Gorin
    Greg Copeland
    Elizabeth Scherberger
    Joel Hay
    Alison Reid (II)
    Brian Gedge
    Kevin Leblanc
    Cristin L. Becker
    Sam Agro
    Jim Murray
    Candice Ornstein
    Ira Cohen
    Monty Montgomery
    Tracy Shaw
  • Rick Penn
    Warren Appleby
    David Hackl
    James Jeffery
    Ernest Spiteri
    Mark Gingras
    John D. Smith
    Keith Elliott
    Andrew Tay
    Mark Szifkovits
    Jon Campfens
    François Frey
    Charlie Clouser
    Jonathan McHugh
    Jonathan Platt
  • Jonathan Scott Miller

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Saw 4 »


  •  le 07 Décembre 2007 par

    Ce quatrième volet des SAW est en effet une horreur. Alors que l'histoire du tueur se précise, on voit qu'il tue pour une histoire passée encore avant l'épisode pour lequel il tuait soit-disant parce qu'il avait une tumeur, et dans SAW 5 ça sera quoi cette fois-ci ? Parce qu'il aura perdu au casino quand il avait vingt ans ? Dans SAW 6 ça sera parce qu'il a eu un 04 en Maths... Arrêtez le carnage s'il vous plaît! De plus, il est interdit au moins de 16 ans alors qu'il est beaucoup plus gore que le précédent qui était interdit au moins de 18 ans... Du n'importe quoi...!

  •  le 05 Décembre 2007 par

    Un miracle s'est produit, hier. Depuis belle lurette, je n'étais pas allé au cinéma, et pour l'occasion, je m'étais dit : allons voir un chef-d'oeuvre. L'heureux élu ? Saw, quatrième du nom.

    En grand amateur de gore qui tâche, la franchise Saw ne peut qu'émouvoir la bête sanguinaire qui sommeille en moi. Si ce dernier opus en date l'a bien abreuvée en viscères détaillées, en démembrements, en sang qui gicle, il a surtout agressé le cinéphile gardien d'une certaine éthique et avide d'un minimum de qualité.

    Saw 4, c'est avant tout Sot 4 : un magma de bêtise, de rien, qui éclabousse(man) lors du climax tant attendu de tous les Saw, le double twist final, du grand n'importe quoi qui montre à quel point les auteurs s'en contre-foutent d'essayer de faire original et de glisser un semblant de cohérence.

    L'homme-bouse se repose sur ses acquis, pire, les lisse complètement, ce qui tranquilise l'oeil (moins d'épilepsie fragmentaire), mais en dit long sur l'ambition de la production : se remplir les poches.

    A part les séquences mortifères, où vas-y que je te tourne autour des personnages en balançant des images flash qui détruiront la cornée d'un aveugle, on a droit à ce qu'on va appeler une enqûete policière largement inspirée des séries TV type New York unité spéciale et tout le toutim de Dick Wolf. Le problème, c'est que ces séries, c'est bien à la télé, mais au cinéma, on attend autre chose que des scènes basiques mal photographiées, jouées avec autant de conviction qu'en mettrait un acteur de porno.

    Et c'est bien là ou cela en devient choquant, outre cette morale putride et putassière à souhait, qui fait de Jigsaw une sorte d'ange exterminateur à la solde de Dieu (le Christ a payé pour tous les péchés des hommes, à leur tour de payer chacun pour eux-mêmes - un chapitre à rajouter au Nouveau Testament), l'impression générale reste que Bousman et ses complices ne mettent l'accent que sur l'aspect gore, en se contrefoutant totalement de la dignité humaine - et ce n'est pas l'explication du trauma du tueur au puzzle qui changera la donne. Ce qui fait de ce Saw une espèce de nouveau Face à la Mort (sujet à polémique sur notre forum), catalogue d'exactions certes fictives, mais qui renvoie à une idéologie pas reluisante qui fait de l'homme un vulgaire morceau de barbaque. Derrière ces corps violentés, ouverts, pas un soupçon d'âme, rien que du sang et des viscères.

    Derrière Saw 4, pas d'âme non plus. Il est à l'image de son ouverture : pas original, vulgairement choc, et définitivement vain...

  •  le 28 Novembre 2007 par

    La saga Saw, c'est un peu comme le Beaujolais nouveau : ça revient tous les ans aux alentours du mois de novembre, et on a beau savoir que c'est parfaitement dégueulasse, on y porte quand même les lèvres. Pour constater que c'est encore pire que l'année précédente. Que je mange mon chapeau si Saw V parvient à être plus mauvais que ce quatrième opus parfaitement nul. Soyons clairs : les deux précédents épisodes (mettons de côté le premier, pas ultime mais assez ludique à condition de ne pas le considérer comme le premier d'une looooongue série) étaient nuls, mais foncièrement amusants. On se disait «naaaaan? mais où vont-ils chercher tout ça?», le «ça» désignant à la fois cette mise en scène toujours plus chiatique, ces acteurs toujours plus médiocres et ces scènes prétendument choc qui feraient peut-être rougir ma grand-mère mais sûrement pas Nacho Cerda ou Ruggero Deodato. Là, rien de tout ça. Juste un insondable ennui dû au fait que les nouveaux auteurs ont souhaité remettre un peu de (ouvrez les guillemets avec d'énormes pincettes) crédibilité et d'humanité dans les aventures sans doute jugées trop mécaniques d'un Jigsaw sans faille. Ainsi donc, après douze mille flash-backs (et flash-backs dans le flash-backs, et flash-forwards dans le... etc.), on aura appris que le vilain tueur est en fait un homme blessé, et on se sera tapé des caisses d'états d'âme et de réflexions bas de plafond. Le voyeur qui sommeille en nous se réveille alors et demande sa part d'exactions débiles, de sang qui gicle, d'yeux qui éclatent... Et Darren Lynn Bousman (quel joli nom), après une scène d'ouverture inutile mais pleine de viscères, de lui offrir de mini-doses même pas rigolotes, et qui ne satisferont même pas l'amateur très premier degré d'horreur qui tache. Non, décidément, ce Saw IV est une coquille encore plus vide que les précédentes, qui n'éveille aucun plaisir coupable ni envie de rire aux éclats. Même l'envie d'aller voir le prochain rien que pour se marrer, comme on va goûter au Beaujolais rien que pour être bourré et avoir les gencives toutes noires, a totalement disparu. Si c'est pas le signe d'un gros ratage...

Les discussions sur le forum a propos de Saw 4



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Saw 4


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .