Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sans Retour

Note : 4/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Southern comfort

Un film avec Keith Carradine , Powers Boothe , Fred Ward , Peter Coyote , Alan Autry

Genre : drame - Durée : 1h39 - Année de production : 1981

Date de sortie en salle : inconnue

Distributeur :

Keith Carradine
Powers Boothe
Fred Ward
Peter Coyote
Proposer un fond d'écran »

Sans Retour, le film

  • Sans Retour

    Synopsis

    Dans la région Sud des Etats-Unis, il existe un petit territoire paisible où alternent forêts et rivières ; là les Cajuns vivent de pêche et de chasse. Un week-end de l'année 1973 voit s'y dérouler des manoeuvres militaires : une dizaine de soldats formant une escouade de reconnaisssance traverse la région...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Keith CarradineSpencer
    Powers BootheHardin
    Fred WardReece
    Peter CoyotePoole
    Alan AutryBowden
    Brion JamesTrapper
    Sonny LandhamHunter
    Allan GrafHunter
    Ned DowdHunter
    Greg GuirardCajun Couple
  • LISTE TECHNIQUE
    Walter Hill
    David Giler
    Michael Kane
    Freeman A. Davies
    Andrew Laszlo
    Ry Cooder

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Sans Retour »


  •  le 11 Avril 2007 par

    Walter Hill aime la virilité, et l'a démontré à chacun de ses films. Si le bonhomme n'arrive plus à faire grand chose avec une caméra aujourd'hui, il était dans les années 70-80 un important producteur, et un excellent actioner. Dans Sans Retour, les femmes apparaissent 30 secondes, dans le dialogue, sous la forme de putes ou d'épouse. Ah oui, à un moment, un piège à ours fait dire à un garde national : «on dirait une grosse foufoune». Le véritable personnage féminin, au milieu de tant de testostérone, est la forêt, les bayous : humide, sensuelle, bonne apparence, mais...TRES dangereuse. Comme deux hommes se battant pour une femme, deux groupes aux manières semblables (des petits soldats, et des cajuns pas très rigolos) s'affrontent pour une lutte de territoire qui n'est pas san rappeler les cowboys et les indiens (tiens, les cajuns, c'est pas des indiens ?). Entre Délivrance et Predator, Hill décrit une menace invisible, symbole d'une humanité à ses débuts, encore naturelle, primaire avec tout ce que cela engendre de violence. C'est l'occasion d'assister à un défilé de gueules, Powers Boothe en tête, Keith Carradine, et consorts, peu de choses devant mère nature.

Les discussions sur le forum a propos de Sans Retour



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sans Retour


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .