Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Sang et or

Note : 4/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Talaye sorkh

Un film de Jafar Panahi avec Hossain Emadeddin , Kamyar Sheisi , Shahram Vaziri , Eshan Amani , Pourang Nakhael

Genre : drame - Durée : 1h37 - Année de production : 2003

Date de sortie cinéma : 25 Février 2004

Distributeur :

Jafar Panahi
Hossain Emadeddin
Kamyar Sheisi
Shahram Vaziri
Proposer un fond d'écran »

Sang et or, le film

  • Sang et or

    Synopsis

    Hussein est livreur de pizzas à Téhéran. Chaque jour, il côtoie les quartiers riches, et l'hypocrisie du système l'écoeure de plus en plus. Entré par hasard en possession d'un bijou perdu, pris pour un voleur et rejeté pour son aspect, il va, de désespoir, s'offrir une nuit de luxe, avant d'abattre un bijoutier et de se suicider...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Hossain EmadeddinHussein
    Kamyar SheisiAli
    Shahram Vazirile bijoutier
    Eshan Amanil'inconnu du café
    Pourang Nakhaell'homme riche
    Kaveh Najmabadile vendeur
    Saber Safaelle soldat
  • LISTE TECHNIQUE
    Jafar Panahi
    Azita Rayejila fiancée
    Abbas Kiarostami
    Hossain Jafarian
    Jafar Panahi
    Peyman Yazdanian

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Sang et or »


  •  le 17 Avril 2007 par

    À ceux qui pensent que Sang et or est un film sur le Racing Club de Lens : quittez ce site sur le champ. Scénarisé par Kiarostami, Sang et or porte l'empreinte de ce cher Abbas, tout en étant moins ennuyeux que la plupart de ses propres films. Le «jeune» Jafar Panahi injecte un rythme plus soutenu et une énergie remarquable à cette histoire d'un livreur de pizza qui finit par péter les plombs à la suite d'une overdose d'injustices sociales. Oubliez toute possibilité de suspense : la fin de l'histoire est contée dès le prégénérique (et il suffit de regarder l'affiche pour deviner ce qui se produit). Ce qui fascine Panahi, c'est l'errance d'un pauvre type bien sous tous rapports qui souffre juste de ne pas être assez haut placé pour pouvoir offrir une vie correcte à sa future femme. On n'est pas pour autant dans un film purement social : Panahi se garde bien d'être Ken Loach, et son film a davantage des allures de chronique. Interprété de façon magistrale par un certain Hossain Emadeddin, Sang et or prouve une nouvelle fois que le cinéma iranien se porte bien.

Les discussions sur le forum a propos de Sang et or



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Sang et or


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .