Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Rocky Balboa

Note : 4.5/5.0 - 6 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Rocky Balboa

Un film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone , Burt Young , Antonio Tarver , Milo Ventimiglia , Tony Burton

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h45 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 24 Janvier 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Sylvester Stallone
Burt Young
Antonio Tarver
Milo Ventimiglia
Proposer un fond d'écran »

Rocky Balboa, le film

  • Rocky Balboa

    Synopsis

    Poursuivant un timide come back sur le ring, Rocky va se retrouver propulsée sous les feux des projecteurs lorsqu'il aura à combattre le champion en titre catégorie poids lourds, Mason Dixon, surnommé The Line...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Sylvester StalloneRocky Balboa
    Burt YoungPaulie
    Antonio TarverMason "The Line" Dixon
    Milo VentimigliaRobert Jr.
    Tony BurtonDuke
    A.J. BenzaL.C.
    James Francis KellySteps
    Lou DiBellalui-même
    Mike Tysonlui-même
    Henry G. SandersMartin
    Pedro LovellSpider Rico
    Woodrow W. Paigecommentateur ESPN
    Skip Baylesscommentateur ESPN
    Jay Crawfordcommentateur ESPN
  • Brian Kennyinvité ESPN
    Chuck Johnsoninvité ESPN
    James J. Binnsun promoteur
    Johnnie Hobbs Jr.un promoteur
    Barney Fitzpatrickun promoteur
    Jim Lampleycommentateur HBO
    Larry Merchantcommentateur HBO
    Max Kellermancommentateur HBO
    LeRoy Neimanlui-même
    Bert Randolph Sugarle journaliste de Ring Magazine
    Bernard Fernandezle rédacteur de la Boxing Association of America
    Gunnar Petersonl'entraîneur des poids légers
    Yahyal'adversaire de Dixon
    Mark Ratnerl'officiel du pesage
    Anthony Lato Jr.l'inspecteur de Rocky
  • Jack Lazzaradol'inspecteur de Dixon
    Michael Bufferle présentateur du ring
    Joe Cortezl'arbitre
    Don ShermanAndy
    Gary ComptonGarde de Sécurité
    Lahmard TateX-Cell
    Tobias SegalUn ami de Robert
    Tim CarrUn ami de Robert
    Matt FrackUn ami de Robert
    Paul Dion MonteUn ami de Robert
    Kevin King-TempletonUn ami de Robert
    Robert Michael KellyMr. Tomilson
    Rick BuchbornUn fan de Rocky
    Nick BakerBarman du café irlandais
    Burgess MeredithMickey
  • Dolph LundgrenIvan Drago
    Mr. TClubber Lang
  • LISTE TECHNIQUE
    Sylvester Stallone
    Geraldine HughesMarie
    Talia ShireAdrian
    Ana GerenaIsabel
    Angela BoydAngie
    Dana Jacobsoninvitée ESPN
    Robert Chartoff
    Irwin Winkler
    Guy Riedel
    Sylvester Stallone
    Sylvester Stallone
    J. Clark Mathis
    Sean Albertson
    Franco-Giacomo Carbone
  • Gretchen Patch
    Rip Murray
    Mark De Alessandro
    John C. Hartigan
    Mark Freund
    Sheila Jaffe
    Rob Sale
    Udi Nedivi
    Christina Fong
    Michael Atwell
    Jesse Rosenthal
    Kent H. Johnson
    Steve Maslow
    Tateum Kohut
    Chic Ciccolini
  • Patricia Taggart
    Paul Schreiber
    Daniel Turrett
    John S. Moyer
    James Maxtone-Graham
    Scott H. Eddo
    Lawrence E. Wallace III
    Brian H. Reynolds
    Mark Ulano
    Nicole Venables
    Luis Russo
    Marc A. Vena
    Carey Len Smith
    Henrik Fett
    David Stinnett
  • Derron Ross
    Charles Winkler
    Kim Houser-Amaral
    Michael J. Walker
    Debra Knotts
    Hal Groshon
    Alexis Rubinowicz
    Frank Sinatra
    Bill Conti

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Rocky Balboa »


  •  le 14 Août 2007 par

    Wahou quel suite! Plus de 20 ans apres! Rocky revient dans un merveilleux nouvelle épisode. Un scénario magnifique, le plus bel épisode de la saga. Avec une très belle leçon donnée par ce personnage mythique. La bande originale est toujours aussi belle. On retrouve plein de clins d'oeil aux épisodes précédents, c'est vraiment génial d'avoir eu le droit à une suite aussi réussie.

  •  le 01 Juin 2007 par

    Rarement un acteur aura autant collé à la peau de son personnage. L’histoire de Rocky est le reflet de ce qui arrive à Stallone : Rocky décide de remonter sur le ring alors que beaucoup n’y croit pas. De même Stallone, alors en perte de vitesse depuis de nombreuses années, décide de refaire un Rocky et personne n’y croit à cause de l’âge du boxeur. Justement l’âge qui pourrait faire défaut est la force du film. D’ailleurs Stallone/Rocky ne cherche pas à cacher son âge bien au contraire. C’est surtout sur le terrain de l’émotion que Rocky Balboa fonctionne. Le film est plus un drame humain, proche du premier film, qu’un film d’action comme ROCKY III et ROCKY IV. La scène la plus dramatique est celle où Rocky et Paulie se retrouvent face à l’ancienne patinoire et face à leurs émotions. De même, Rocky retrouve un personnage du premier film, Marie. Cette dernière est le personnage féminin du film et « remplace » en quelques sortes Adrian. On pourrait même dire que l’âme d’Adrian s’est réincarnée en Marie car elle donne à Rocky la force de continuer. Par contre la partie « boxe » est un peu vite bâclée. Duke, l’ancien entraîneur d’Apollo, fait une apparition anecdotique et c’est bien dommage. Pour le combat final, il y a un manque cruel de tension dû aux mouvements de caméra trop rapides. Stallone prouve ici qu’il est un bon acteur (à défaut d’être un grand réalisateur) tout comme Rocky démontre qu’il reste un excellent boxeur. Vu le succès du film de Stallone et l’ovation que reçoit Rocky à la fin du combat, on se dit que beaucoup de gens se sont trompés sur leur compte. Avec Rocky Balboa, la frontière entre fiction et réalité est très mince. Espérons aussi que Stallone conclura la saga RAMBO aussi somptueusement que la saga ROCKY.

  •  le 22 Mai 2007 par

    Après un troisième opus mégalomaniaque, un quatrième qui exemplifiera pour longtemps encore la volonté toute reaganienne d'écraser le bloc russe, et un cinquième pavé de bonnes intentions mais irrémédiablement bancal, nul ne pouvait imaginer le retour sur scène et en grâce du personnage fétiche de Sylvester Stallone. Et après tout cela, nul n'aurait imaginé non plus verser une larme devant les adieux de la star déchue à son icône. Et pourtant, tout cela arrive sans qu'on y ait pris garde. De la manière la plus simple qui soit, pour ce qui est de l'émotion non feinte qui inerve le film : Stallone joue la carte de la nostalgie, de la mélancolie, afin de régler ses comptes avec le passé. Comme le dit Paulie, il faut regarder vers l'avenir. Difficile quand son fils est gêné par le statut de son père, quand on ne se remet pas de la disparition de sa femme. Rocky est redevenu ce qu'il était avant sa victoire sur Apollo Creed : un bouseux inculte, un peu bête, mais d'une sincérité et d'un courage à toute épreuve. Pour mieux faire le lien avec le premier film, Stallone reprend divers éléments, concernant la rencontre d'avec Adrian, mais surtout avec le personnage de Marie, gamine qui l'avait insulté alors. Le monde a changé, ses valeurs avec, et c'est donc un conflit générationnel qu'assoit l'auteur-interpète. De fait, deux style s'opposent, l'un lorgnant vers le classicisme fordien de Clint Eastwood (dont le Milion dollar baby doit beaucoup à Rocky), fait de clair-obscur et d'une simplicité de mise en scène remarquable, l'autre le style tape-à-l'oeil de MTV, des chaînes de TV en général, que Stallone adopte pour le combat final. Qui en sort vainqueur ? Qu'importe, Rocky nous quitte pour toujours, et c'est un déchirement pour Stallone comme pour le spectateur réceptif. Adieu donc...

  •  le 06 Février 2007 par

    Je ne peux pas dire que je savais exactement à quoi m'attendre puisque je n'ai vu aucun des 5 premiers opus de la série des Rocky. Et pourtant, devant ce Rocky Balboa, je me suis surprise à penser que Stallone/Rocky faisait de l'auto-parodie parfois. De façon humble, peut-être même pas totalement volontaire, mais c'est exactement ça que j'ai ressenti. Or, comment pouvais-je savoir qu'il s'agissait de parodie puisque je n'avais jamais vu aucun de ses films ? Parceque le personnage Rocky/Stallone ne fait effectivement plus qu'un dans l'imagerie populaire et que c'est la confusion des biographies qui fait vivre et rend touchant ce film. Alors oui, bien sûr, c'est souvent maladroit et pas forcément très subtil. Oui, c'est vrai, j'ai souri en entendant Rocky/Stallone murmurer «Un boxeur doit savoir boxer» ou encore «Il faut apprendre à se relever». Mais si primaire soit-il, le message est touchant parcequ'il respire la sincérité. Les heures de gloire d'antan, les erreurs passées, le courage et l'amour qui sont rois, tout ça sonne très juste. Moi, je pensais bêtement que Rocky était un héros qui gagnait toujours à la fin. En fait, j'ai eu la surprise de découvrir un héro humain, perdant un combat mais gagnant dans le fond car respecté par les autres et par lui-même.

  •  le 01 Février 2007 par

    Les rumeurs disaient vrai, ce film est tout simplement génial ,le boxeur est de retour pour nous faire rêver . Après dix d’absence ,Sylvester Stallone décide de reprendre les gants et de se mettre dans la peaux de son personnage rocky qui lui va à ravir. ce film comporte un très bon scénario et un acteur qui n’a rien perdu de son talent inné pour le cinéma (hyperbole ) . Je conseille ce film aux fans de rocky et ceux qui aiment la boxe et aussi au petit curieux qui risque d’être agréablement surpris.


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de Rocky Balboa



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Rocky Balboa


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .