Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Rencontre avec Joe Black

Note : 4/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Meet Joe Black

Un film de Martin Brest avec Brad Pitt , Anthony Hopkins , Jake Weber , Jeffrey Tambor , David S. Howard

Genre : comédie dramatique - Durée : 3h01 - Année de production : 1998

Date de sortie cinéma : 30 Décembre 1998

Distributeur :

Martin Brest
Brad Pitt
Brad Pitt
Anthony Hopkins
Anthony Hopkins
Jake Weber
Proposer un fond d'écran »

Rencontre avec Joe Black, le film

  • Rencontre avec Joe Black

    Synopsis

    A 48h de son 65ème anniversaire, le magnat William Parrish s'entend annoncer sa mort prochaine. Un jeune inconnu, Joe Black, candide, séduisant et mystérieux, se présente à son domicile pour l'accompagner dans son dernier voyage. Etranger au monde des vivants, ce messager de l'au-delà apportera néanmoins beaucoup à Parrish et aux siens.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Brad PittJoe Black / Le jeune homme dans le Coffee Shop
    Anthony HopkinsWilliam Parrish
    Jake WeberDrew
    Jeffrey TamborQuince
    David S. HowardEddie Sloane
    Richard ClarkeButler
    Diane KaganJennifer
    June SquibbHelen
    Gene CanfieldConstruction Foreman
    Suzanne HevnerFlorist
    Steve CoatsElectrician
    Joe H. LambBoardmember
    Jim Taylor McNickleBoardmember
    Stephen Adly GuirgisHospital Receptionist
  • Leo MarksParty Waiter
  • LISTE TECHNIQUE
    Martin Brest
    Claire ForlaniSusan Parrish
    Marcia Gay HardenAllison
    Lois Kelly-MillerJamaican Woman
    Marylouise BurkeLillian
    Madeline BalmacedaMadeline
    Michelle YouellParty Guest
    Celia Costas
    Ronald L. Schwary
    David J. Wally
    Ron Osborn
    Jeff Reno
    Kevin Wade
    Bo Goldman
  • Emmanuel Lubezki
    Joe Hutshing
    Michael Tronick
    Robert Guerra
    Aude Bronson-Howard
    David C. Robinson
    Leslie Bloom
    Thomas Newman

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Rencontre avec Joe Black »


  •  le 30 Décembre 2008 par

    A l’origine « Rencontre avec Joe Black » est une réécriture du film « la mort prend des vacances » sorti en 1934. Cette version mise au goût du jour adopte une attitude plus affirmée vers la romance de l'au-delà, aussi bien qu'elle assume un récit qui s’étire sur près de trois heures. Avec Hopkins à l'écran pour la plus grande partie des scènes du film le contenu n’est pas aussi morne que ce que l’on aurait pu prévoir. Encore mieux, avec un Brad Pitt angélique en version anthropomorphique de la mort, et d’un blond lumineux, on s’éloigne du cliché de la faux et de la cape sombre. On louera au passage la justesse de Pitt qui essaye de maintenir autant qu’il le peut une cohérence dans son rôle. Pitt ne singe pas la mort et il s’en sort avec les honneurs pour un rôle évidemment difficile qui aurait pu très facilement verser dans la farce inconsciente. A première vue on se demande un peu pourquoi il faut autant de temps pour conter cette fable plutôt doucereuse de la mort qui se confronte à l’amour au beau milieu d’une période ou elle cherchait simplement à changer son quotidien en suivant la vie d’un capitaine d’industrie. Une intrigue sur fond de fusion acquisition viendra certes ajouter un peu d’intérêt mais c’est surtout l’astre Hopkins qui légitime les longueurs. Ce dernier attire le regard dès qu’il est à l’écran, plein d’une noblesse qui ne se pare jamais des cabotinages habituels de ses contemporains. Des gestes simple et précis, un regard plein de sens et de certitude, et il habite son personnage comme peu avant lui. Hopkins incarne la vie et la sagesse et on se prend à imaginer qu’il fût notre mentor. Pitt est cantonné à un rôle d’esprit égocentrique occupé à apprendre l'humilité (et cela par le biais même de l'humanité), et bien que son rôle empiète fréquemment sur les frontières du comique, il ne franchit jamais la limite de l'absurde. Pitt apporte certes le facteur charme, parlant doucement et vrai en jouant sur sa plastique et l’intensité de son regard, mais pas seulement. Il est également l’insouciance, tout en étant plutôt convaincant lorsqu’il doit se faire froid et sévère. Alors certes il est mis en valeur d’une façon qui en agacera plus d’un mais qui en fera aussi tomber en pamoison plus d’une. Cette histoire est finalement rendue attractive par un mélange subtil réalisé par Martin Brest, qui allie la simplicité des actes à des émotions plus complexes. Ici on ne parle absolument pas de fait religieux ni de ce qui se trouve après la mort, mais de l’instant et de la façon dont chacun l’aborde, avec peur, courage ou sérénité. Ce qui étonne c’est de constater que le résultat est probant malgré les bons sentiments y compris dans le traitement émotionnel d’une parallèle singulière adossé à l’expression de la passion amoureuse à laquelle on assiste. On a presque envie de croire à cette histoire impossible magnifiée par une musique adaptée

  •  le 04 Mars 2007 par

    Deux grands acteurs du cinéma américain se donnent la réplique dans ce petit bijou : Brad Pitt et Anthony Hopkins. Ce film est haut en tendresse, délicatesse, douceur ... ce qui pourrait croire à un film à l'eau de rose, mais non il y a une histoire en profondeur, qui se cache derrière tout ça, et qui attache tout spectateur à l'écran. On y voit pas beaucoup d'action, mais le suspense régne tout au long du film. On y voit encore un film entre un amour impossible entre un mort, devenu fantôme, et une humaine de chair et de sang. Ce film sera plaire aux personnes aimant la mélancolie, l'amour et la tristesse.

Les discussions sur le forum a propos de Rencontre avec Joe Black



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Rencontre avec Joe Black


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2022 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .