Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Polyester

Note : 2/5.0 - 1 avis

Titre VO : Polyester

Un film de John Waters avec Divine , Tab Hunter , David Samson , Ken King , Hans Kramm

Genre : comédie - Durée : 1h26 - Année de production : 1981

Date de sortie cinéma : 28 Février 2015

John Waters
Divine
Tab Hunter
David Samson
Ken King
Hans Kramm

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Polyester, le film

  • Polyester

    Synopsis

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    DivineFrancine Fishpaw
    Tab Hunter
    David SamsonElmer Fishpaw
    Ken KingDexter Fishpaw
    Hans KrammHeintz
    Stiv BatorsBo-Bo Belsinger
    Rick BreitenfeldDr. Quackenshaw
    Michael WatsonFreddy Ashton
    Derek NealPimp
    Jim HillReporter
    John BrothersAnnonceur de journal TV
    Tom DiventiLes amis Bo-Bo
    George HulseLe principal de l'école
    Tony ParkhamLe témoin adolescent
  • Alberto PanellaLe livreur de pizza 2
    Keats SmithVendeuse de la boutique
    Gordon KamkaDetective A
    David KleinDetective B
    George StoverPresse A
    Steve YeagerPresse B
    Marv EgoffPresse C
    John De La VegaPresse D
    Chuck YeatonJournaliste Hospitalier
    George UdellLe juif
    Alan HauserDeb annonceur
    Garey LambertManifestant
    George FiggsManifestant
    Leo BraudyManifestant
    Joan InsleyManifestant
  • Sam InsleyManifestant
    Brook H. YeatonGréviste pornographique
    Stuart RomeGréviste pornographique
    Steve WatersGréviste pornographique
    John AllenGréviste pornographique
    Tommy AllenGréviste pornographique
  • LISTE TECHNIQUE
    John Waters
    Edith MasseyCuddles Kevinsky
    Mink StoleSandra Sullivan
    Sharon NiespNun B
    Mary Vivian PearceNun A
    Mary GarlingtonLu-Lu Fishpaw
    Joni Ruth WhiteLa Rue
    Jean HillGospel Bus Hijacker
    Cookie MuellerBetty Lalinski
    Marina MelinLa victime du supermarché
    Susan LoweLa victime du supermarché
    Nancy MorganL'alcoolique
    Katie CaseyL'infirmière
    Gail KondylasLa fille enceinte
  • Judith KleinLa femme à la coupure d'ongles
    Lynda LambertManifestant
    Dorothy BraudyManifestant
    Pat FiggsManifestant
    Kitty SamsonGréviste pornographique
    Paula RomeGréviste pornographique
    Treva BarnesGréviste pornographique
    Sharon WatersGréviste pornographique
    Hilary AidusGréviste pornographique
    Joan ErbeGréviste pornographique
    Sara Risher
    Robert Shaye
    Robert Maier
    John Waters
    Christine Masson
  • Pat Moran
    Pat Moran
    David Insley
    Vincent Peranio
    Robert Maier
    Van Smith
    Van Smith
    Charles Roggero
    Michael Kamen

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Polyester »


  •  le 01 Septembre 2008 par

    Très chère madame ! Votre mari vous trompe, vous traîne dans la boue ? Votre fils se drogue et développe une obsession malsaine envers les pieds écrasés ? Votre fille se fait mettre en cloque par tous les loulous du quartier ? Vous buvez, peut-être ? Bonne nouvelle : si en plus vous êtes un travesti capable dans une vie antérieure de manger une crotte de chien encore fumante, vous êtes prête pour le prochain casting de John Waters ! John qui ? Waters, voyons; et vous feriez bien de vous méfier de l'eau qui dort...

    Car chez le ravagé de Baltimore, on se complait dans la démesure. Prenez « Polyester », dont je viens de vous tracer le scénario à grands traits : l'implosion de la famille américaine modèle avec délire religieux trash en prime aurait pu se suffir à elle-même. Par pour ce cher Waters, qui ne tourne pas qu'à l'eau férigineuse : en bon fétichiste de l'absurde, il a pondu son film en odorama. Paraît-il. En clair, vous prenez une carte de pastilles à gratter, vous dégainez l'ongle et vous sniffez le résultat à intervalles réguliers et numérotés. A ce stade de la critique, soyons honnête avec le procédé : qu'on vous demande de sentir un bouquet de roses, une vieille paire de basket ou une bonne grosse merde fumante, le résultat sera le même, vous aurez juste droit à un vague relent d'effluve chimique rappelant d'assez près la colle industrielle de la sympathique usine seveso qui bourgeonne non loin de chez vous. Un accident industriel ? C'est à considérer le film comme un dommage collatéral dans ce cas, car de verve et de causticité, le film n'en cultive que de malodorants bourgeons...

    John Waters a un humour naval, nautique même, avec périscope et compteur de profondeur. Très vite, il va s'acharner à descendre sous la ligne de flottaison pour ne plus remonter. Ca pourrait être « hénaurme », c'est juste fauché et surjoué. Le grain de la pellicule rappelle la grêle s'abattant sur le pèlerin d'Egypte, avec une colométrie aléatoire qui menace de se faire hara-kiri tout le long. De temps à autre, une idée vient faire mouche; le reste du temps, ça bourdonne et ça vrombit au-dessus de la dépouille d'un beau concept d'American Nightmare qui ne sent guère la rose. On a failli se marrer, on a failli aimer. Le coup n'est finalement passé qu'à 3 kilomètres de la cible. A vol de Waters, c'est juste une paille : celle que l'on voit dans l'oeil de son film, assez copieuse pour concurrencer l'Annapurna. Quitte à vous prendre une veste, préférez un autre textile.

Les discussions sur le forum a propos de Polyester



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Polyester


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2022 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .