Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Ploy

Note : 4/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Ploy

Un film de Pen-ek Ratanaruang avec Pornwut Sarasin , Phornthip Papanai , Ananda Everingham , Thaksakorn Pradapphongsa

Genre : drame - Durée : 1h47 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 16 Avril 2008

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Pen-ek Ratanaruang
Pornwut Sarasin
Phornthip Papanai
Ananda Everingham
Proposer un fond d'écran »

Ploy, le film

  • Ploy

    Synopsis

    Trois inconnus enfermés dans une chambre d'hôtel. Un léger soupçon dégénère en jalousie, quand l'apparition d'une jeune femme provoque des conséquences dévastatrices pour un couple marié.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Pornwut SarasinWit
    Phornthip PapanaiTum
    Ananda EveringhamNut
    Thaksakorn PradapphongsaMoo
  • LISTE TECHNIQUE
    Pen-ek Ratanaruang
    Lalita PanyopasDaeng
    Apinya SakuljaroensukPloy
    Pen-ek Ratanaruang
    Akritchalerm Kalayanamitr
    Koichi Shimizu
    Saksiri Chantarangsri
    Wittaya Chaimongkol
    Patamanadda Yukol
    Pipat Permpoon
    Visa Kongka
    Hualampong Riddim
    Koichi Shimizu

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Ploy »


  •  le 08 Mai 2008 par

    Pen-ek Ratanaruang est un cinéaste bien singulier. Qui d'autre que lui pouvait nous offrir ce Ploy cotonneux et érotique, un petit moment de douceur comme on nous en offre si rarement ? Clairement, personne. Après l'excellent Last life in the universe et un Vagues invisibles paraît-il très recommandable, le Thaïlandais frappe fort. Encore. Ça n'a pourtant l'air de rien : dans le bar d'un hôtel, un homme rencontre une jeune femme de bientôt 19 ans, Ploy, et lui propose de monter dans sa chambre faire un brin de toilette. Je sais ce que vous pensez. Mais non. Ploy monte dans la chambre, et y reste. C'est tout. Tout cela sous le regard inquiet et jaloux de la femme du type, dont on ne sait jamais vraiment s'il est simplement bienveillant ou s'il rêve de se faire une jeunette. On passera une heure et demie ou presque dans cette chambre d'hôtel, rien qu'avec ces trois personnages, qui vont se tourner autour, se jauger, s'affronter sans rien se dire. La tension sexuelle est permanente. L'érotisme est là. Surtout lorsque Ratanaruang se met à filmer les ébats silencieux d'un autre client de l'hôtel et d'une femme de chambre. Rarement le sexe aura été aussi beau, d'une douceur exquise et ravageuse, comme un tableau d'Edward Hopper. C'est à peu près tout : Ploy est typiquement le genre de film qui se déguste mais ne se raconte pas. On a du mal à croire qu'un réalisateur puisse construire un long-métrage sur aussi peu (en apparence du moins) sans ennuyer le monde. C'est pourtant ce qui se produit. Mené par une jeune comédienne lunaire, belle est mystérieuse (elle se nomme Apinya Sakuljaroensuk, pour info), Ploy est une petite merveille, séduisante, touchante, et juste assez moite pour satisfaire tout le monde.

Les discussions sur le forum a propos de Ploy



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Ploy


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .