Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Pingpong

Note : 5/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Pingpong

Un film de Matthias Luthardt avec Sebastian Urzendowsky , Clemens Berg , Falk Rockstroh

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h29 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 24 Janvier 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Matthias Luthardt
Sebastian Urzendowsky
Clemens Berg
Falk Rockstroh
Proposer un fond d'écran »

Pingpong, le film

  • Pingpong

    Synopsis

    A la suite du suicide de son père, Paul part vivre chez son oncle Stefan et sa tante Anna. Distante au départ, celle ci l'attire peu à peu vers elle. Lorsque Paul s'apercevra que sa tante ne faisait que jouer un jeu avec lui, il sera trop tard.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Sebastian UrzendowskyPaul
    Clemens BergRobert
    Falk RockstrohStefan
  • LISTE TECHNIQUE
    Matthias Luthardt
    Marion MitterhammerAnna
    Anke Hartwig
    Meike Hauck
    Matthias Luthardt
    Christian Marohl
    Florian Miosge
    Jacob Ilgner
    Friederike Hagen
    Andrea Schein
    Karen Wendland
    Christin Läbig
    Birgit Weitzmann
    Oliver Röpcke
  • Ines Just
    Eva Simonet
    Matthias Petsche
    Chet

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Pingpong »


  •  le 12 Février 2007 par

    Paul, 16 ans, débarque sans prévenir chez son oncle et sa tante pour y passer des vacances. Voilà un résumé qui ne rend pas du tout justice à «Pingpong», troisième film (mais premier à sortir chez nous) de Matthias Luthardt, et nouvelle preuve que le cinéma allemand est en train de renaître de ses cendres. On ne peut pas se tromper : par la rigueur de son cadre, la froideur qu'il dégage et sa photographie sans chichis, «Pingpong» ne peut être qu'un film allemand. On pense à Haneke, la radicalité en moins, et surtout au Pasolini de «Théorème», où déjà un personnage extérieur venait rompre l'équilibre apparent d'un cercle familial. «Pingpong» se distingue par une distanciation perpétuele, où le malaise et la jubilation tendent à se rejoindre. On sent l'implosion imminente, et on la craint autant qu'on l'espère. Pervers à souhait, Matthias Luthardt sait brouiller les pistes et semer çà et là des symboles légers commes des plumes mais pourtant bien présents. Pas un hasard si le jeune Paul trouve si souvent refuge dans la piscine qu'il est en train de rénover. Pas un hasard non plus s'il aime tout particulièrement cracher un peu partout. Et que dire du fait que c'est au chien que la seule femme de la maison donne toute son affection... Dans «Pingpong», il arrive que les personnages tapent la balle, façon pour eux de libérer la pression accumulée au cours de journées souvent tendues. Mais le ping-pong est également verbal et psychologique, avec une inversion fréquente des rapports de force entre les personnages. Résultat : si l'on se doute bien que tout ça va mal finir, on ne sait pas comment, ni en faveur de qui. Cruel sans être violent, doucement laconique, le dénouement trouvé par l'auteur-réalisateur est une merveille de précision et de finesse. À travers ce film, c'est toute la société allemande qui prend un coup dans l'aile. Le cinéma germanophone, lui, de Hans-Christian Schmidt à Ülrich Köhler en passant par Matthias Luthardt, n'en finit plus d'aller mieux.

Les discussions sur le forum a propos de Pingpong



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Pingpong


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .