Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Pardonnez-moi

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Pardonnez-moi

Un film avec Pascal Greggory , Aurélien Recoing , Yannick Soulier , Franck Bussi , Abdelkader Belkhodja

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h26 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 22 Novembre 2006

Distributeur :

Pascal Greggory
Aurélien Recoing
Yannick Soulier
Franck Bussi
Proposer un fond d'écran »

Pardonnez-moi, le film

  • Pardonnez-moi

    Synopsis

    Alors qu'elle attend son premier enfant, Violette décide de lui offrir un film sur sa famille. Caméra au poing, elle va faire éclater la vérité et révéler les secrets de famille...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Pascal GreggoryDominique
    Aurélien RecoingPaul
    Yannick SoulierAlex
    Franck Bussile vendeur de caméras
    Abdelkader Belkhodjale grand-père
  • LISTE TECHNIQUE
    Maïwenn
    MaïwennViolette
    Hélène De FougerollesBilly
    Mélanie ThierryNadia
    Marie-France PisierLola
    Marie-Sophie L.la psy
    Rita Dallel'amie de Violette
    Louise-Anne Hippeaula vendeuse du magasin de jouets
    Camille de Sabletl'amie de Billy
    Marina Foïs(scènes coupées)
    Maïwenn
    Bruno Ledoux
    Maïwenn
    Natacha Bernett
  • Claire Mathon
    Laure Gardette
    Marité Coutard
    Georges Ruquet
    Romain Sandère
    Pierre-Yves Lavoué
    Sandy Notarianni
    Rym Debbarh-Mounir
    Emmanuel Croset
    Mylène Mostini
    Mirwais Ahmadzaï

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Pardonnez-moi »


  •  le 01 Mars 2007 par

    Sur certaines affiches, on trouve parfois quelques perles. Comparer (voir l'affiche) «Pardonnez-moi» à «Festen» et Maïwenn à Pialat, il fallait le faire. Car «Pardonnez-moi», faux docu sur un règlement de comptes en famille, ressemble surtout au caprice cinématographique d'une adolescente de tout juste 30 ans, Maïwenn Le Besco. Impossible de nier le potentiel créatif de la jeune femme, encensée avec «Le pois chiche», adaptation scénique de sa vie personnelle tourmentée. Maïwenn sait instaurer une ambiance et mettre tout le monde mal à l'aise (acteurs et spectateurs). Mais une excellente fouteuse de merde fait-elle pour autant une bonne réalisatrice? Car Pardonnez-moi résonne plus comme un long hurlement d'hystérie que comme un cri du coeur. Lorsque l'un des personnages accuse Violette (son double dans le film) d'avoir sans doute enjolivé les blessures du passé pour se faire mousser, on pense comme lui. Le film donne en tout cas l'impression qu'elle est typiquement le genre d'enfant gâtée prête à tous les mensonges du monde pour qu'on fasse encore un peu plus attention à elle. Douée comme elle est, Maïwenn arrive parfaitement à ce qu'on ne regarde qu'elle. Il faut dire qu'elle semble adorer filmer son propre nombril : autour d'elle, la ribambelle de personnages secondaires est toujours laissée dans l'ombre, rejetée, mise à l'écart. C'est dommage : le film n'est jamais aussi savoureux que lorsque les acteurs improvisent leurs dialogues. Il y a quelques scènes de groupe qui tanguent un peu, glissent au bord du gouffre, puis se rattrapent in extremis... On a rarement vu autant de comédiens plus perdus que leurs personnages. Espérons que le prochain épisode des aventures de Maïwenn nous racontera son mariage avec Luc Besson lorsqu'elle n'était encore qu'une adolescente. Elle parviendra sans doute à rendre son film encore plus racoleur, et donc encore plus intéressant. car le paradoxe de «Pardonnez-moi» est que le film a beau être assez mauvais, on ne peut s'empêcher d'être captivé jusqu'à la fin, attendant de savoir jusqu'où va aller cette violente thérapie.

Les discussions sur le forum a propos de Pardonnez-moi



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Pardonnez-moi


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .