Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Oscar et la Dame Rose

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Oscar et la Dame Rose

Un film de Eric-Emmanuel Schmitt avec Amir , Max von Sydow , Jérôme Kircher , Thierry Neuvic , Benoît Brière

Genre : drame - Durée : 1h45 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 09 Décembre 2009

Distributeur :

Eric-Emmanuel Schmitt
Amir
Max von Sydow
Max von Sydow
Jérôme Kircher
Proposer un fond d'écran »

Oscar et la Dame Rose, le film

  • Oscar et la Dame Rose

    Synopsis

    Oscar, 10 ans, condamné par un cancer, vit à l'hôpital. Ni les médecins ni ses parents n'osent lui parler de l'imparable vérité. Seule Rose, femme à l'air bougon, venue livrer ses pizzas à l'hôpital, communique avec l'enfant sans détour. Rose propose un jeu à Oscar : chaque journée qu'il vivra comptera pour dix ans, elle lui offre ainsi une vie entière en quelques jours. Elle lui suggère aussi d'écrire à Dieu. Oscar confie dans ses lettres son mal, ses inquiétudes, ses joies, son premier amour, le temps qui passe. Une amitié singulière naît entre Oscar et Rose. Tous deux sont loin d'imaginer à quel point cette complicité va bouleverser leur destin.

  • Oscar et la Dame rose, mort d’un enfant rêveur

    Oscar et la Dame Rose, le filmEric-Emmanuel Schmitt récidive : pour son 2eme film en tant que réalisateur, il adapte à nouveau une de ses œuvres. Après un Odette Toutlemonde confondant de mièvrerie, voici Oscar et la dame rose que l’auteur-réalisateur avait déjà mis en scène au théâtre avec Danielle Darrieux. Pour l’occasion, la dame rose rajeunit d’un coup de baguette magique – après tout, le film est une fable – et prend les traits de Michèle Laroque, très convaincante dans son rôle de quadra misogyne attendrie par le destin d’Oscar, jeune cancéreux de 10 ans séduit, lui, par le franc-parler et le caractère bien trempé de la dite dame rose.

    Le film a le courage d’aborder de front l’un des sujets les plus casse-gueules qu’on puisse imaginer : la mort d’un enfant. Encore plus difficile que dans la littérature où les mots ne font que susciter l’imagination, mettre en image la douleur, la maladie et le deuil de façon assez pudique et acceptable pour un jeune public (le film est clairement destiné aux enfants à partir de 9 ans) relevait de la gageure quasi-impossible. Et pourtant, Eric-Emmanuel Schmitt a su relever le défi en proposant un conte bien souvent touchant et sensible. L’idée est de faire vivre à Oscar 10 ans de vie en une journée réelle afin qu’il puisse vivre toute une existence rêvée jusqu’à sa mort – non, je ne dévoile en rien l’intrigue, ce n’est pas un film américain à suspense avec guérison miraculeuse impossible.

    Oscar et la dame rose plonge le spectateur au cœur de l’hiver, dans un hôpital pour enfants aux rares couleurs, douces et pastels. Chaque « journée-décennie » d’Oscar est ainsi colorisée différemment, habile astuce de mise en scène pour marquer aussi bien le temps qui passe et l’humeur du jour du malade. La musique – surtout des extraits de Casse-Noisette (après le Concert, Tchaikovsky est décidément en vogue dans le cinéma français en cette fin d’année) – accompagne parfaitement la lente agonie du petit garçon courageux – beaucoup plus que les adultes du film qui refusent l’idée de cette mort jugée absurde et injuste - et jamais résigné.

    Michèle Laroque dans Oscar et la Dame RoseMalheureusement, tout n’est pas aussi ingénieux, intelligent et sensible dans le film. Eric-Emmanuel Schmitt fait une fois encore étalage d’une naïveté confondante et tombe malheureusement - dans plusieurs scènes - à la fois dans un prêchi-prêcha religieux lourdingue et dans un pathos totalement inutile qui viennent inutilement alourdir un propos déjà assez fort sans ces éléments d’une rare maladresse. Un conseil pour profiter pleinement de l’émotion du film : partez quand la dame rose s’effondre sur le pas de sa porte, vous vous souviendrez alors avec autant d’émotions qu’elle d’Oscar, de son courage immense, de son sourire espiègle et de ses yeux lumineux – Amir Ben Abdelmoumen est incroyablement juste dans ce rôle si difficile. Si vous restez aux funérailles d’Oscar, vous risquez juste de maudire Eric-Emmanuel Schmitt !

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    AmirOscar
    Max von SydowLe Docteur Düsseldorf
    Jérôme KircherLe père d'Oscar
    Thierry NeuvicVictor
    Benoît BrièreL'annonceur
    Bruno MetzgerLe père de Peggy
    Eric RémiPop Corn
    Jonas WertzEinstein
    Martin NissenBacon
    Jean-Christophe CorbetCoach 1 de Rose et Casse Noisette
  • LISTE TECHNIQUE
    Eric-Emmanuel Schmitt
    Michèle LaroqueRose
    Amira CasarMme Gommette
    Mylène DemongeotLily
    Constance DolleLa mère d'Oscar
    Mathilde GoffartPeggy Blue
    Catherine IsraelLa mère de Peggy
    Simone-Elise GirardCasse-Noisette
    Valérie WisemanTeton Royal
    Yves-Marina GnahouaMme N'Da
    Sezen AvciCouisine Gimenez
    Jean-Yves Asselin
    Daniel Louis
    Denise Robert
  • Eric-Emmanuel Schmitt
    Eric-Emmanuel Schmitt
    Jean-Jacques Gernolle
    Philippe Bourgueil
    Jean-Daniel Vuillermoz
    Kris Dewitte
    Nathalie Eno
    Virginie Breydel de Groeninghe
    Virginie Saint-Martin
    Frédéric Amblard
    Maxime Ferland
    Louis Gignac
    Antoine Vandendriessche
    Andy Antoine
    Marc Umé
  • Rémi Canaple
    Denis Liégeois
    Jimmy Christophe
    Catherine Le Mignant-Labye
    Sandra Borromeo
    Dominique Segall
    Grégory Malheiro
    Jérémy Marque
    Michel Legrand

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Oscar et la Dame Rose


Soyez le premier à proposer un avis sur « Oscar et la Dame Rose »


Les discussions sur le forum a propos de Oscar et la Dame Rose



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Oscar et la Dame Rose


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .