Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Nuit et brouillard

Note : 5/5.0 - 1 avis

Titre VO : Nuit et brouillard

Un film de Alain Resnais avec Michel Bouquet

Genre : documentaire - Durée : 0h32 - Année de production : 1955

Date de sortie en salle : inconnue

Alain Resnais
Michel Bouquet
Michel Bouquet

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Nuit et brouillard, le film

  • Nuit et brouillard

    Synopsis

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Michel BouquetLe Narrateur
  • LISTE TECHNIQUE
    Alain Resnais
    Jean Cayrol
    Alain Resnais
    Ghislain Cloquet
    Sacha Vierny
    Chris Marker
    Hanns Eisler

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Nuit et brouillard »


  •  le 10 Avril 2007 par

    En 30 mn, Resnais, bien loin de ses galéjades récentes, condense l'horreur de la Shoah, em multipliant des plans anecdotiques si l'on ne savait pas ce qu'ils connotent, sous-entendent : ainsi, l'on voit des monts de lunettes, de cheveux, de dents. La narration poétique de Michel Bouquet (sur un texte formidable) renforce le contraste constant qu'a voulu imprimer à son métrage Resnais : contraste entre passé et présent, noir et blanc et couleurs. Contraste entre ceux qui se sont battus contre la barbarie nazie, et ceux qui l'ont soutenu (le régime pétainiste ; à ce sujet, un plan montrant un policier français - reconnaissable à son képi - validant par omission les exactions des Nazis, a été interdit et coupé, à cause d'une représentation négative du rôle de la France pendant l'Occupation - comme quoi, la censure n'a pas de limites). Les travellings suivant les rails des voies ferrées qui amenaient les trains bondés, par leur lenteur, invite à l'introspection, à réfléchir constamment sur une image (Les cahiers du cinéma s'était faite leur la phrase de Godard : «ce n'est pas une image juste, c'est juste une image»). L'horreur glisse imperceptiblement, quand Nuit et brouillard s'attèle à décrire, à soumettre à notre regard incrédule, la «vie» dans les camps : et c'est avec les Russes et les Américains que nous découvrons, attérés, les corps exsangues de millier d'hommes, de femmes, d'enfants. Images d'archives (il a été prouvé quand même que beaucoup de plans de la découverte des camps n'ont pas été pris sur vif, mais, en quelque sorte, montés) insoutenables qui gravent dans la peau, dans le cerveau, dans le coeur, cette sentence galvaudée : plus jamais ça. Si seulement c'était possible...

Les discussions sur le forum a propos de Nuit et brouillard



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Nuit et brouillard


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2022 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .