Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Nue propriété

Note : 5/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Nue Propriété

Un film de Joachim Lafosse avec Jérémie Renier , Yannick Renier , Kris Cuppens , Patrick Descamps , Dick Tuypens

Genre : drame - Durée : 1h30 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 21 Février 2007

Distributeur :

Joachim Lafosse
Jérémie Renier
Jérémie Renier
Yannick Renier
Kris Cuppens
Proposer un fond d'écran »

Nue propriété, le film

  • Nue propriété

    Synopsis

    Femme divorcée, Pascale entretient des rapports fusionnels avec ses deux fils jumeaux, jeunes adultes, François et Thierry. Lorsque l'amant de Pascale lui demande de vendre la maison familiale, les deux fils réagissent avec violence.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Jérémie RenierThierry
    Yannick RenierFrançois
    Kris CuppensJan
    Patrick DescampsLuc
    Dick TuypensDirk
    Philippe ConstantAmi de Jan
    Dirk TuypensDirk
    Anton BiralGerda as a child
  • LISTE TECHNIQUE
    Joachim Lafosse
    Isabelle HuppertPascale
    Raphaëlle LubansuAnne
    Sabine RicheGerda
    Catherine Saléeamie de Jan
    Delphine BibetKarine
    Joseph Rouschop
    Martine De Clermont-Tonnerre
    Donato Rotunno
    Arlette Zylberberg
    Joachim Lafosse
    François Pirot
    Joachim Lafosse
    François Pirot
  • Hichame Alaouie
    Sophie Vercruysse
    Benoit De Clerck
    Anna Falguères
    Nathalie Du Roscoat
    Benoît Biral
    Vincent Canart
    Anthony Combet
    Matilde Incerti

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Nue propriété »


  •  le 02 Avril 2007 par

    La Belgique a de beaux jours devant elle : depuis quelques années, le plat pays a vu éclore quelques jeunes réalisateurs fort prometteurs. C'est le cas de Joachim Lafosse, dont «Nue propriété» est le deuxième long métrage (le premier, acclamé dans les festivals, est malheureusement inédit chez nous). Un film irrémédiablement séduisant qui parvient à faire du neuf avec du vieux. Ça commence par des rires : quinquagénaire pimpante, Pascale vit dans la maison familiale avec ses deux fils pas loin d'être trentenaires, et entre eux règne une complicité assez désopilante. Dès le début, le talent de Lafosse nous saute au visage : enfin un metteur en scène qui sait diriger Isabelle Huppert. On ne l'avait pas vue aussi convaincante depuis (au moins) La cérémonie. Face à elle, une excellente idée de casting : engager des frères pour jouer des frères. La complicité de Jérémie et Yannick Rénier fait plaisir à voir ; qu'ils improvisent ou non, ces deux-là se connaissent par coeur et se renvonet la balle avec aisance. Il fallait de toute façon de très bons comédiens pour relever le défi de Lafosse, qui utilise beaucoup (et à très bon escient) les longs plans fixes pour rendre le dialogue plus naturel. Au fur et à mesure, le côté rigolard du film laisse place à une tonalité plus sombre, où le malaise s'insinue partout. Il n'y a pourtant rien de spécialement inquiétant dans l'intrigue du film : «Nue propriété» met simplement en scène la relation étrange entre une mère et ses deux fils trop vieux pour habiter avec elle, qui s'opposent à son désir de vendre la maison pour aller voir ailleurs. Pourtant, il y a quelque chose de pourri au royaume de Belgique. Et par petites touches, comme si de rien n'était, Lafosse enfonce ses personnages dans un marasme de micro-haines et d'énormes rancoeur. On sent une véritable maîtrise sur tous les plans, tant au niveau de la mise en scène (ambitieuse et modeste, parfaitement adaptée su sujet) que des partis pris d'écriture. Fonctionnant beaucoup sur les non-dits, «Nue propriété» dérange d'autant plus lorsque le spectateur en vient à se demander s'il n'y aurait pas un peu d'amour incestueux entre ces trois-là. Mais Joachim Lafosse se refuse à en dire plus, laissant chacun se faire son propre film. La toute dernière partie, qui arrive de façon inattendue, pourrait sembler de trop, rompant un peu la belle ligne conduite d'un film sobre et racé. Mais non : sachant exactement où il va, le réalisateur se contente d'offrir une conclusion finalement logique à une histoire comme celle-ci. Aussi beau que son titre, «Nue propriété» séduit de part en part, et révèle un metteur en scène à suivre de très près.

Les discussions sur le forum a propos de Nue propriété



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Nue propriété


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .