Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Naissance des pieuvres

Note : 3.3/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Naissance des pieuvres

Un film avec Warren Jacquin , Serge Brincat , Christophe Van de Velde , Jérémie Steib

Genre : drame - Durée : 1h25 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 15 Août 2007

Distributeur :

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

Visitez le site officiel du film

Warren Jacquin
Serge Brincat
Christophe Van de Velde
Jérémie Steib
Proposer un fond d'écran »

Naissance des pieuvres, le film

  • Naissance des pieuvres

    Synopsis

    L'été quand on a 15 ans. Rien à faire si ce n'est regarder le plafond. Elles sont trois : Marie, Anne, Floriane. Dans le secret des vestiaires leurs destins se croisent et le désir surgit. Si les premières fois sont inoubliables c'est parce qu'elles n'ont pas de lois.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Warren JacquinFrançois
    Serge BrincatL'entraîneur
    Christophe Van de Veldel'homme de la boîte de nuit
    Jérémie SteibLe masseur
  • LISTE TECHNIQUE
    Céline Sciamma
    Pauline AcquartMarie
    Adèle HaenelFloriane
    Louise BlachèreAnne
    Christel BarasL'inspectrice
    Esther SironneauLa vendeuse
    Marie Gili-PierreLa caissière
    Alice de LencquesaingFille vestiaire
    Claire PierratFille vestiaire 2
    Barbara RenardNatacha
    Yvonne Villemaire
    Bénédicte Couvreur
    Céline Sciamma
    Laure Cochener
  • Maud Quiffet
    Jérémie Steib
    Gwendal Bescond
    Pierre André
    Julien Lacheray
    Crystel Fournier
    Daniel Sobrino
    Delphine Daull
    Roselyne Bellec
    Véronique Ruggia
    Marie Luiset
    Marine Chauveau
    Hassan Guerrar (François Hassan Guerrar)
    Jean-Baptiste de Laubier

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Naissance des pieuvres »


  •  le 05 Septembre 2007 par

    Je dirais que ce film permet de passer un bon moment dans un quasi silence. En effet, les dialogues sont minimisés, ce qui rend ce film particulier car il limite les blablatages souvent trop présents durant cette période de la vie. L'adolescence est donc montré par les expressions du visage, ce qui permet au film de passer à côté des caricatures habituelles où tout va toujours trop vite. Notons tout de même que les actrices jouent bien ce rôle. Film sympa à aller voir entre amies...

  •  le 30 Août 2007 par

    C'est vrai que vu du dessous, on dirait une pieuvre qui fait sa gymnastique, ce ballet de nageuses qui ondulent de façon synchronisée. À l'autre bout de chaque paire de tentacules, une jeune fille en train de se construire. C'est notamment l'une d'elles qu'a choisi Céline Sciamma pour son Naissance des pieuvres, drame adolescent autour de la découverte du sexe (et de ce qui va avec). Rien n'est facile, tout est trouble, et la mise en scène de la réalisatrice colle parfaitement à cet état d'incertitude permanente, où oui veut dire non et vice-versa. Il y a des scènes juste magnifiques, qui mettent parfaitement en lumière le flottement qui s'opère lors du passage d'un état à un autre. De la petite fille à la femme. De la chasseuse à la proie. Naissance des pieuvres souffre malheureusement du fameux «syndrome du premier long», celui qui pousse les jeunes metteurs en scène à tout mettre dans leur premier film. Très vite, on croule sous l'excès de symbolisme (crachats en tous genres, symboles phalliques, hésitations à se jeter à l'eau). Sous les petits tics auteurisants, avec direction d'actrices bancale pour ne rien arranger. Finalement, à trop jouer la carte de la singularité, Naissance des pieuvres et ses héroïnes subissent le même sort, devenant terriblement prévisibles. Et que l'ensemble soit d'une vraie beauté formelle (la scène finale est à tomber) n'y change pas grand chose : étouffée par sa jolie technique, piégée par son sens de la psychologie, elle a juste oublié de mettre dans son film quelques louches d'elle-même. À la prochaine.

  •  le 17 Août 2007 par

    Naissance des pieuvres est un film particulièrement désarmant. Dans un décor aquatique et moite, mêlant la rigueur du sport (la natation synchronisée) à la confusion de l'adolescence, Céline Sciamma aborde son sujet de façon beaucoup trop galvaudée et caricaturale. Pourtant, au milieu des nombreuses scènes d'un ridicule achevé qui parsèment les 90 minutes du film, on assiste à quelques instants de grâce d'autant plus surprenants qu'ils sont d'une finesse et d'une justesse rare. Inutile d'indiquer ici en quoi ces moments sont saisissants, chacun y trouvera une résonance qui lui est propre. Toujours est-il que face à ce travail (mise en scène, scénario, dialogue, etc.) lourdingue et fastidieux, on peut parfois vibrer. Mais de façon trop fugitive pour que ça fasse un bon film.

Les discussions sur le forum a propos de Naissance des pieuvres



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Naissance des pieuvres


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .