Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Micmacs à tire-larigot

Note : 4/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Micmacs à tire-larigot

Un film de Jean-Pierre Jeunet avec Dany Boon , André Dussollier , Nicolas Marie , Jean-Pierre Marielle , Omar Sy

Genre : comédie - Durée : 1h44 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 28 Octobre 2009

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Jean-Pierre Jeunet
Dany Boon
Dany Boon
André Dussollier
André Dussollier
Nicolas Marie
Proposer un fond d'écran »

Micmacs à tire-larigot, le film

  • Micmacs à tire-larigot

    Synopsis

    Au coeur du désert Marocain, à la fin des années 70, des démineurs français sont en plein travail. Soudain une explosion...
    Dans un pavillon de banlieue, le téléphone sonne. Bazil, neuf ans, voit sa mère sangloter, le combiné à la main...
    On retrouve Bazil adulte, dans un vidéoclub.
    Un échange de coups de feu dans la rue et Bazil reçoit une balle dans la tête...
    Il survit et devra vivre avec le projectile logé dans son crâne. voilà notre héros un peu déformé par une intense imagination et un grand pouvoir de fantaisie...
    Ayant perdu son travail, il se retrouve à la rue.
    Il est recueilli par une bande de truculents chiffonniers: Remington, homme noir qui ne parle qu'avec des expressions désuètes du genre «dès potron minet» ou «au diable vauvert"; Calculette, qui a le «don» de tout compter en un clin d'oeil; Fracasse, qui veut absolument battre le record de l'homme canon; Placard, qui a survécu à la guillotine; la Môme caoutchouc, contorsionniste amoureuse de Bazil et Tambouille, qui les a tous adoptés, après avoir perdu ses jumelles dans le labyrinthe des glaces...
    Chiffonnant pour eux, Bazil tombe un jour, par hasard, devant le siège de deux compagnies : Il reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont provoqué son malheur.
    Avec l'aide de la bande d'hurluberlus, Bazil va, grâce à son imagination de «Petit Poucet", monter les PDG des deux compagnies l'un contre l'autre, afin de mieux les anéantir.
    Nous allons assister à des aventures dignes de la série «Mission impossible» mâtinées de Buster Keaton et de Bibi Fricotin...

  • Micmacs à tire-larigot est-il à la hauteur de l'événement ?

    Vendredi 02 octobre, Kinepolis de Lomme, salle 17. Venu présenter son film en avant-première dans le Nord, Jean-Pierre Jeunet présente une partie de son casting qui l'a accompagné : Michel Cremades (le 'myope' du Téléphone sonne toujours deux fois), Julie Ferrier, Omar Sy, qui entonne 'Habibi-à Lille', Jean-Pierre Marielle et le régional de l'étape, DanyBoon, principale attraction d'un public tout acquis à sa cause, pour lequel le film ne constitue que le dessert... Après avoir encouragé Jean-Pierre à changer Marielle en Maroilles pour relancer sa carrirère dans le pays des chtis, DanyBoon fait l'éloge de l'univers de Jeunet, écrin d'une richesse qui n'est plus à démontrer.

    Bon, d'accord, mais Mic-Macs à Tire-Larigot est-il à la hauteur de l'événement ?

    Dany Boon dans Mic-Macs à tire-larigotLa première certitude est que DanyBoon s'est parfaitement glissé dans l'univers du réalisateur, s'inscrivant dans la lignée de personnages tels que Manech (Un Long Dimanche de Fiançailles) ou Lucien (...Amélie Poulain). Bazil possède la même naïveté, la même innocence pétrie d'humanité, cette banalité également qui l'exclut de la société mais qui, du coup, révèle son unicité. La direction d'acteur de Jeunet parvient aux mêmes résultats que pour Jamel Debbouzze, une simplicité de jeu qui confine à l'épure. En contre-partie, le reste de la bande ces chiffonniers s'en donne à coeur-joie dans l'outrance, palme à Dominique Pinon dont les mimiques déclenchent à coup sûr l'esclaffade. Reste que, d'une manière générale, chacun joue comme il sait faire, ce qui n'est pas sans éviter la caricature à plusieurs reprises, ne serait-ce qu' Omar Sy, irritant à force en petit Robert ambulant, dans un rôle proche de ceux qu'il a pu créer sur Canal +.

    Mic-Macs à tire-larigot, le film

    C'est peut-être pour cette raison que le film ne parvient jamais à convaincre totalement, parce que les enjeux dramatiques demeurent des esquisses, des traits grossièrement tracés à l'entame qui s'effacent derrière la comédie de caractères. Pourtant écrit par Guillaume Laurant, fidèle collaborateur de Jeunet depuis les débuts, le scénario flotte, au point de surprendre sacrément avec cette morale appuyée qui transforme le rire qui était de mise jusque là en rictus, avec un sentiment soudain de culpabilité nous frappant l'esprit, avant de retourner, guillerets, à la farce. La structure est celle d'une fable, le ton est celui d'une fable, mais certains éléments (par exemple les drames qui ont conduit Bazil à la rue) s'articulent mal, s'intègrent aux forceps dans l'univers poétique et décalé de Jeunet.

    Micmacs à tire-larigot, le filmPour Mic-Macs, le réalisateur d'Alien Resurrection s'est clairement fait plaisir, point de vue mise en scène, au risque de perdre parfois une certaine rigueur et de s'abandonner à la folie de la séquence. Les trouvailles visuelles et scénaristiques fusent ('combien faut-il de pas pour entamer une marche?'), l'énergie est au rendez-vous, et l'ambiance ocre constitue une véritable signature à l'oeuvre depuis Delicatessen, maintes fois citées ici en guise de  clins d'oeil aux spécialistes jeunetiens. Plus encore, Jeunet innerve Mic-Macs... de références cinématographiques (le Grand Sommeil, la Warner des 40s, Max Steiner,...), ce qui pourraient raviver les critiques de passéisme entendues à la sortie d'Amélie Poulain, s'il n'y avait pas derrière tout cela une grande idée de cinéma où la fiction rejoint la réalité pour s'y confondre - avec plus ou moins de réussite, je l'ai déjà dit. Au point d'auto-citer Mic-Macs... dans ... A Tire-Larigot !!

    Le dernier né de Jean-Pierre Jeunet est donc indiscutablement un bon film, bien meilleur que les 3/4 de la production actuelle, perclus de qualités purement cinématographiques et tout simplement humaines (le simple fait d'engager Michel Crémades devrait  valoir au directeur de casting la légion d'honneur !). Naïf, enfantin, mais conscient, Mic-Macs à Tire-Larigot déçoit essentiellement parce que Jeunet ne parvient pas totalement à créer cette alchimie qui envoyait le spectateur au septième ciel. Mais le sixième, c'est bien aussi...

    Coleoptere

     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Dany BoonBazil
    André DussollierNicolas Thibault De Fenouillet
    Nicolas MarieFrançois Marconi
    Jean-Pierre MariellePlacard
    Omar SyRemington
    Dominique PinonFracasse
    Michel CremadesPetit Pierre
    Patrick ParouxGerbaud
    Stéphane ButetMatéo
    Philippe GirardGravier
    Jean-Pierre BeckerLibarski
    Doudou Mastale chef des rebelles
    Eric NaggarLe chauffeur de Marconi
    Urbain Cancelierle gardien de nuit
  • Noé BoonBazil jeune
    Arsène MoscaSerge, du magasin vidéo
    Thierry Rolandlui-même
    Jean-Michel Larquélui-même
    Bernard Bastereaudle mari de Madame Cissé
    Tony Gaultierle technicien lubrique
    Malivaï Yakou
    Florian GoutierasLe fils de François Marconi
    Regis RomeleLe père de Bazil
    Michel FranciniL'homme âgé au lit
    Eric MoreauUn homme dans la rue (non crédité)
    Louise-Marie AudubertLe technicien embarassé
    Arnaud MaillardLe chauffeur de de Fenouillet
    Alain RaimondMax le ferrailleur
    Cid FreerLe dealer
  • Nicolas BeaucaireUn journaliste (non crédité)
    Gérald WeingandLe guide des touristes
    Domitille BioretLe concierge de Bazil
    Gautier van LieshoutLe fils de de Fenouillet
    Guy LamûreL'officier
    Marc StusayUn rebelle
    Laurent MendyUn rebelle
    Philippe PillavoineLe Diable
    Pascal ParisatLe chirurgien
    Yannick Guérin
    Youssef Hajdil'arabe aux dents D'or
    Yannick MahéUn journaliste télé
    Yamine DibRobert De Niro
    Jensen Yakou
  • LISTE TECHNIQUE
    Jean-Pierre Jeunet
    Julie FerrierLa Môme Caoutchouc
    Yolande MoreauTambouille
    Marie-Julie BaupCalculette
    Christine Kellyelle-même
    Manon Le MoalLola
    Félicité N'GijolMadame Cissé
    Stéphanie Gesnella partenaire du technicien
    Julia Gunthella doublure contorsionniste de Julie Ferrier
    Agathe NatansonL'Ange-Gardien
    Laurentine MiléboLa nounou de Marconi
    Thérèse RousselLa dame âgée au lit
    Julianna KovacsLa grand-mère de Bazil
    Lara GuiraoLa mère de Bazil
  • Cendrine OrcierL'assistante du chirurgien
    Christine KayMadame de Fenouillet
    Juliette WiatrLa vendeuse des Galeries
    Pascale LiévynLa soeur de l'orphelinat
    Emy LevyLa bénévole des Restos du Coeur
    Rachel BergerLa strip-teaseuse
    Alix PoissonL'hôtesse du Train Bleu
    Elisabeth CalejonLe concierge de de Fenouillet
    Juliette ArmanetLa chanteuse du métro
    Valérie MoinetLa femme avec le chien
    Jean-Pierre Jeunet
    Guillaume Laurant
    Guillaume Laurant
    Aline Bonetto
    Charlotte Remay
  • Bruno Calvo
    Thierry Mauvoisin
    Julien Lecat
    Jean-Marc Deschamps
    Tetsuo Nagata
    Hervé Schneid
    Madeline Fontaine
    Pierre-Jacques Benichou
    Vincent Arnardi
    Patrick Cauderlier
    Eric Duchene
    Jean Umansky
    Nathalie Tissier
    Jean-Pierre Lelong
    Didier Lefouest
  • Jean-Claude Lagniez
    Maxime Rebière
    Selim Azzazi
    Patrick Contesse
    Jean-Christophe Spadaccini
    Bruno Dubet
    Denis Gastou
    Emmanuel Legrand
    Romain Segaud
    Stéphane Malheu
    Anne-Sophie Bion
    Jan Rubens
    Phil Casoar
    Eric Duchene
    Anne-Claire Loridant
  • Isabelle Sauvanon
    Raphaël Beau
    Max Steiner
    Edouard Dubois

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Micmacs à tire-larigot »


  •  le 22 Juillet 2014 par

    J'ai vu ce film hier et j'ai été enchanté dans l'univers de Jean Pierre Jeunet. Une bonne dose de loufoque avec des personnages attachants. Je vous recommande ce film !!!

  •  le 10 Novembre 2009 par

    L'univers de Jeunet est toujours aussi poétique. Il permet de passer un bon moment agréable et plaisant en famille. Alors oui, c'est une comédie à la Française oùu on ne se prend pas la t^te, oui les gentils gagnent contre les gros méchants mais ça fait du bien parfois surtout lorsque la tendresse enrobe le tout et que l'on rit des gags qui ne sont jamais vulgaires ni cruels. Autour de Danny Boon , excellent de simplicité, une pléiade de seconds rôles tous aussi plus savoureux les uns comme les autres.

Les discussions sur le forum a propos de Micmacs à tire-larigot



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Micmacs à tire-larigot


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .