Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Lumière d'été

Note : 3/5.0 - 1 avis

Titre VO : Lumière d'été

Un film de Jean Gremillon avec Pierre Brasseur , Paul Bernard , Georges Marchal , Charles Blavette , Henri Pons

Genre : drame - Durée : 1h52 - Année de production : 1942

Date de sortie cinéma : 26 Mai 1943

Jean Gremillon
Pierre Brasseur
Paul Bernard
Georges Marchal
Charles Blavette
Henri Pons

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Lumière d'été, le film

  • Lumière d'été

    Synopsis

    Cri-Cri a abandonné la danse pour vivre avec l'oisif Patrice dans son château de Cabrière. Lassé de leur relation, ce dernier courtise Michèle en l'installant chez lui avec son amant Roland, artiste raté et alcoolique, sous pretexte de redécorer le château. Au cours d'une fête costumée qu'il organise, le drame éclate...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Pierre BrasseurRoland
    Paul BernardPatrice
    Georges MarchalJulien
    Charles BlavetteVincent
    Henri PonsAmédée
    Gérard LecomteDany
    Marcel LevesqueMonsieur Louis
    Raymond AimosErnest
  • LISTE TECHNIQUE
    Jean Gremillon
    Madeleine RenaudCricri
    Madeleine RobinsonMichèle
    Leonce CorneTonton
    Jane MarkenLouise Martinet
    Jacques Prévert
    Jacques Prévert
    Pierre Laroche
    Pierre Laroche
    Léon Barsacq
    Paul Duvergé
    Roger Arrignon
    Serge Vallin
    Lucien Lippens
  • Jean Monchablon
    Louis Page
    Louisette Hautecoeur
    Andre Barsacq
    Max Douy
    Alexandre Trauner
    Roger Désormières
    Roland Manuel

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Lumière d'été »


  •  le 28 Avril 2006 par

    Tourné pendant la guerre, le film a été considéré par la prudente critique de l'époque comme une réussite, portée par un réalisateur au style très personnel. Mais l'air du temps portait à la prudence et il se cantonne dans le récit d'une histoire d'amour complexe, dans un cadre symbolique de bon aloi. Aujourd'hui, les intrigues de M. Renaud, en ancienne danseuse, de P. Brasseur, en artiste raté et de P. Bernard en aristocrate dément, symboles d'une socité décadente, nous semblent bien conventionnelles. De même, les amours des deux héros, M. Robinson et P. Marchal, représentants symboliques d'un monde ouvrier à l'avenir radieux, nous paraissent bien mièvres. Leur posture, dans la dernière image du film, rappelle irrésistiblement l'art officiel alors en vigueur au pays de Staline. Les grandioses décors de la Provence sont mal servis par les limites du noir et blanc. Pourtant, Jean Grémillon, capable de productions très conventionnelles, reste l'artiste contrasté qui a su réaliser des films où la poésie fantastique échappe à tout classement (Dainah la métisse)

Les discussions sur le forum a propos de Lumière d'été



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Lumière d'été


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .