Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Loin d'elle

Note : 3.8/5.0 - 4 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Away from Her

Un film avec Gordon Pinsent , Michael Murphy , Jason Knight , Thomas Hauff , Andrew Moodie

Genre : drame - Durée : 1h45 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 02 Mai 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Gordon Pinsent
Michael Murphy
Jason Knight
Thomas Hauff
Proposer un fond d'écran »

Loin d'elle, le film

  • Loin d'elle

    Synopsis

    Mariés depuis 50 ans, Fiona et Grant vivent paisiblement dans un chalet au Canada. Mais Fiona a des absences de mémoire qui se répètent, le diagnostic va bouleverser leurs vies : elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Gordon PinsentGrant
    Michael MurphyAubrey
    Jason KnightGrant jeune
    Thomas HauffWilliam Hart
    Andrew MoodieLiam
    Tom HarveyMichael
    Janet Van De GraffRebecca Albright
    Ron HewatRank
    Catherine FitchRéceptionniste
  • LISTE TECHNIQUE
    Sarah Polley
    Julie ChristieFiona
    Olympia DukakisMarian
    Wendy CrewsonMadeleine
    Kristen ThomsonKristy
    Stacey LabergeFiona jeune
    Deanna DezmariVeronica
    Clare CoulterPhoebe Hart
    Alberta WatsonDr Fischer
    Grace Lynn KungBetty
    Lili FrancksTheresa
    Judy SinclairMme Albright
    Carolyn HetheringtonEliza
    Jessica BookerMme Jenkins
  • Vanessa VaughanStella
    Nina DobrevMonica
    Melanie Merkoskyune infirmière
    Janet van de GraafRebecca Albright
    Carolyn HeatheringtonEliza
    Simone Urdl
    Jennifer Weiss
    Atom Egoyan
    Doug Mankoff
    Victoria Hirst
    Sarah Polley
    Alice Munro
    Luc Montpellier
    David Wharnsby
    Kathleen Climie
  • Debra Hanson
    Daniel J. Murphy
    Jane Tattersall
    John Buchan
    Vanessa Jerrom
    Vanessa Fröchen
    Claire Vorger
    Jonathan Goldsmith

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Loin d'elle »


  •  le 18 Juin 2007 par

    Lorsque sa femme Fiona est touchée par la maladie d'Alzheimer, Grant se dit qu'il est hors de question de la laisser tomber (traduction : de la placer dans un institut spécialisé). Mais après 44 ans de mariage, refusant de devenir un poids pour celui qu'elle a toujours aimé, Fiona insiste pour quitter le domicile conjugal et laisser des spécialistes s'occuper d'elle. C'est la déchirante première partie de Loin d'elle : une femme qui perd la mémoire mais pas la boule, un mari perdu qui ne sait pas quoi faire. Il est possible de se mettre à pleurer au bout d'une dizaine de minutes, tant Sarah Polley décrit finement les aléas de cette maladie. Maîtrise et mesure : c'est rare pour un premier film, surtout lorsque le sujet est aussi édifiant. Assumant pleinement son statut de mélodrame, Loin d'elle enchaîne les scènes bouleversantes, tant et si bien qu'on se demande comment Polley va pouvoir aller plus haut encore. C'est justement là que le bât blesse : le niveau d'émotion créé par la première heure ne sera plus jamais atteint ensuite. La réalisatrice sait parfaitement tenir son récit, mais après des débuts aussi intenses, le rythme du film ne peut que redescendre. On peut alors ranger les Kleenex et se concentrer sur une histoire qui reste assez intéressante : perdant peu à peu la mémoire, Fiona va bientôt s'attacher à un autre pensionnaire plus qu'à son propre mari, au grand désespoir de celui-ci. Et l'on finit par se rendre à l'évidence : Loin d'elle est un film qui fait peur. Parce que ce genre de tuile peut tomber sur n'importe quelle tête, on se sent comme vidé par un film qui cache mal son désespoir total derrière un optimisme de façade. Loin d'elle ne serait sans doute rien sans ses acteurs, et notamment Julie Christie, d'une beauté renversante et d'une modestie exemplaire. Quant à Sarah Polley, qui a visiblement beaucoup appris de ses deux films avec Isabel Coixet (dépassant largement la cinéaste espagnole), elle révèle qu'elle n'est pas seulement une actrice de grand talent. À suivre.

  •  le 29 Mai 2007 par

    Il se dégage une grande douceur de ce film. La réalisation épurée et soignée ainsi que la lenteur du scénario contribuent à générer cette impression de calme, de patiente résignation. Sarah Polley a pris le parti de suggérer des sentiments violents par le biais de personnages tranquilles qui renoncent au bonheur sans se révolter. Au bout du compte, si l'histoire est crédible, elle ne semble pourtant pas vraiment réaliste. L'autre chose un peu dérangeante de ce film tient aux personnages : ils sont beaux. Presque trop beaux. Et c'est gênant. La maladie qui touche Fiona (sublime Julie Christie) est presque irréelle tant cette élégante dame aux cheveux gris est resplendissante. De même, l'histoire d'amour qui unit Fiona et Grant (Gordon Pinsent, parfait dans le rôle) est presque impudique. Il faut dire qu'il est tellement rare de voir un tel amour se manifester entre personnes agées... Pour humaniser un peu ce trop esthétique casting, on trouve Kristen Thompson qui respire la sincérité et qui est sans doute le personnage le plus touchant du film au bout du compte. Le sujet était délicat et si Sarah Polley a éviter les plus gros écueils, elle n'a malheureusement pas réussi à faire un métrage profondément bouleversant...

  •  le 03 Mai 2007 par

    Loin d’elle évoque comment la maladie d’Alzeimer détruit l’amour que se portent Grant et Fiona mariés depuis quarante-cinq ans. Placée dans une maison spécialisée, cette dernière s’attache à un autre pensionnaire et considère comme étranger son mari qui vient la voir et assiste impuissant à son éviction de son cœur. Pour son premier long-métrage d’une lenteur maîtrisée, l’actrice Sarah Polley signe un film plein d’émotion sur un sujet délicat. Elle montre un sens remarquable du montage en utilisant fréquemment le principe du retour en arrière, en faisant fi de la chronologie et en traitant par petites touches cette histoire mélancolique sur le temps qui passe et les illusions perdues. Il est vrai que la jeune réalisatrice dispose pour l'occasion de deux comédiens merveilleux avec un Gordon Pinsent émouvant en époux répudié et la rayonnante Julie Christie qui, par son sourire et sa fantaisie témoigne de la lumineuse traversée d’une patiente dans un monde instinctif, sans mémoire ni aucun repère. Cette troublante méditation sur la vieillesse livre paradoxalement un message d’espoir pour le malade et un verdict sans appel pour ses proches.

  •  le 11 Avril 2007 par

    J'ai eu l'occasion de voir ce film en avant-première sur Paris, et il est vraiment très beau. Malgré quelques longueurs, le films séduit par ses comédiens magistraux. Julie Christie est tout bonnement excellente. Je ne connaissais pas Sarah Polley, mais cela m'a donné envie de découvrir ses autres films. C'est une réalisatrice très prometteuse.

Les discussions sur le forum a propos de Loin d'elle



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Loin d'elle


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .