Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Lions et agneaux

Note : 3/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Lions for Lambs

Un film de Robert Redford avec Tom Cruise , Robert Redford , Michael Pena , Derek Luke , Andrew Garfield

Genre : drame - Durée : 1h30 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 21 Novembre 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Robert Redford
Tom Cruise
Tom Cruise
Michael Pena
Derek Luke
Derek Luke
Proposer un fond d'écran »

Lions et agneaux, le film

  • Lions et agneaux

    Synopsis

    L'histoire poignante et complexe de plusieurs personnes impliquées de près ou de loin dans le combat américain contre le terrorisme : un sénateur qui essaye de vendre la dernière stratégie globale à une journaliste d'information de télévision, un professeur universitaire idéaliste qui essaye de convaincre le plus prometteur de ses élèves de changer de vie, et deux jeunes hommes qui combattent dans les montagnes enneigées d'Afghanistan, dont le seul désir dans leur vie est de rejoindre l'armée américaine dans le combat global dans la lutte contre le terrorisme.

  • Lions et agneaux : l’homme est un loup pour l’homme

    Robert Redford nous propose son 7eme film en tant que réalisateur, Lions et Agneaux, le premier depuis le mièvre Bagger Vance en 2000.

    Il a décidé de plonger en pleine actualité pour nous livrer une critique de l’engagement américain dans la guerre contre l’axe du mal, la fameuse « War on terror ». Au-delà de ce thème qui envahit actuellement nos écrans (« Dans la Vallée d’Elah », « Le Royaume » déjà en salles, « Grace is Gone » et « Redacted » prochainement), l’acteur-réalisateur a voulu prolonger la réflexion sur la courageuse nécessité de faire des choix, bons ou mauvais.

    Lions et agneaux, le film

    Disons le tout de suite : le film est raté. Trop lent, trop académique, trop prétentieux : Redford passe consciencieusement à côté de sa cible. Il n’émeut pas, il ennuie. Il n’est certes pas aidé par un script signé Carnahan. Pas Joe Carnahan (Narc, Mi$e à prix) mais Matthew Michael, le petit frère. Ses défauts principaux ? Statique, bavard, théâtral. D’ailleurs, le scénario avait été à l’origine envisagé pour une pièce de théâtre et cela se sent. Trop. Le film est divisé en tout et pour tout en trois scènes qui s’entremêlent pour finalement converger en un final larmoyant : les deux premières sont d’austères face-à-face situés dans des bureaux fonctionnels (l’un dans celui d’un sénateur républicain aux dents longues et l’autre dans celui d’un vieux prof d’université), la troisième se passe dans les montagnes d’Afghanistan et ne fait qu’illustrer les propos échangés par le prof et son jeune élève, brillant mais indolent. Le seul vrai avantage du film : sa longueur. Il ne dure que 90 minutes, parfait pour une bonne sieste.

    Lions et agneaux, le film
    Même côté réalisation, Papy Redford ne s’est vraiment pas foulé. Alors, certes, on pourra dire que cette sobriété excessive est voulue pour laisser les spectateurs se concentrer sur les dialogues et faire naitre le débat à la sortie des cinémas. Mais, diable, on est quand même venu voir un film, pas une conférence ni un exposé magistral. Les rares effets de style sont lourds et inutiles. Un exemple ? Quand la journaliste note un élément clé de son interview avec le sénateur (« whatever it takes »), un gros plan sur sa main en train d’écrire est-il vraiment nécessaire ? Enfin, plus triste, dans la scène d’action du film, tout fait faux alors que presque tout est vrai. Hormis l’hélicoptère en pauvres images de synthèse, l’équipe du film a tourné dans de la vraie neige dans les hauteurs californiennes. Malgré tout, on dirait un décor de carton-pâte avec des gros plans tournés sur fond vert. Aie !

    Lions et agneaux, le film
    Enfin, pour sauver ce film du ratage complet, il reste les acteurs. Car un film qui aligne Meryl Streep (l’actrice la plus oscarisée de l’histoire d’Hollywood), Tom Cruise (le scientologue le plus connu de la planète) et Robert Redford himself peut-il être véritablement totalement mauvais ? Ils sont tous trois parfaits dans leurs rôles : Tom est plus vrai que nature dans son costume trois pièces de sénateur ambitieux. Son jeu toujours aussi peu expressif colle parfaitement au personnage pétri de convictions guerrières. Meryl joue une journaliste brillante et fausse ingénue qui prendra véritablement conscience de la responsabilité que son métier implique. Robert, 71 ans déjà, joue un prof d’université (ils ne sont pas à la retraite à cet âge là normalement les profs?) plus vrai que nature, ouvert d’esprit et désireux de transmettre son savoir et ses valeurs aux générations futures.

    En bref, pour réveiller les consciences d’Américains gavés de Fox News, ce pensum peut surement être utile. Et quoi de mieux qu’une fin facile au pathos exagéré pour finir de convaincre de l’absurdité des sacrifices que la guerre engendre ? Mais pour des Européens plus avertis, il est facile de se passer d’un film lénifiant, aussi mineur que décevant eu égard à son casting pourtant quatre étoiles.

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Tom CruiseLe sénateur Jasper Irving
    Robert RedfordDr. Stephen Malley
    Michael PenaErnest
    Derek LukeArian Finch
    Andrew GarfieldTodd
    Peter BergWirey Pink
    Jennifer SommerfieldToday Show Host
    John Brently ReynoldsSkinny
    Babar PeerzadaSoldat afghan
    Wade Harlanle pilote d'helicoptère
    Christopher Carleyun étudiant
    Michael PeoplesLe vétéran officier
    Michael Ahl
    Paul AdamsHelicopter Pilot
  • Chris HoffmanBully Dog
  • LISTE TECHNIQUE
    Robert Redford
    Meryl StreepJanine Roth
    Louise LintonMiss Moisturized
    Muna Otaruune étudiante
    Rustee Rutherfordune étudiante
    Elise Jackson
    Wynonna SmithTalk Show Host #2
    Tracy Falco
    Daniel Lupi
    Matthew Michael Carnahan
    Philippe Rousselot
    Joe Hutshing
    Jan Roelfs
    Leo Corey Castellano
  • Mary Zophres
    Tracy Dixon
    François Audouy
    Brian Avery
    Charles Croughwell
    Sean Graham
    Toby Holguin
    Myke Schwartz
    Leslie A. Pope
    David Blitstein
    Durk Tyndall
    Mark Isham

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Lions et agneaux »


  •  le 18 Avril 2009 par

    Un film dont les intentions sont sûrement très louables, où l’on veut nous faire prendre conscience de la manipulation des médias par l’état, ou que l’armée américaine s’embourbe dans ses interventions au Moyen-Orient, bref, probablement un scénario original engagé et humaniste. Malheureusement le film est (trop) bavard et statique (les ¾ du film se passant dans 2 bureaux). Redford n’utilise pas la capacité qu’a le cinéma de vulgariser, dans le bon sens du terme lorsque c’est fait intelligemment, un propos par sa mise en image. Et bien que le traitement des 3 duos principaux soient faits indépendamment les uns des autres, le propos reste confus, voire maladroit. Le débat d’idées entre la journaliste et le sénateur ne passionne pas malgré quelques pics de la journaliste. On est peu convaincu des raisons qui poussent les 2 jeunes à s’engager dans l’armée. Quant à la conversation entre le prof et l’élève, on peut se demander si cette partie était bien utile tellement elle semble hors sujet et disperse surtout l’attention : le parallèle entre la tentative de manipulation médiatique d’une nouvelle politique interventionniste dans les bureaux de Washington et les conséquences de son application sur le terrain aurait largement suffit pour faire un grand film impliqué et militant. Décevant.

  •  le 14 Février 2008 par

    A 71 ans, Robert Redford revient à la réalisation avec un film engagé contre la politique de George W. Bush dressant un état des lieux d’une Amérique en crise. Pour cela, il a croisé les destins d’un sénateur ambitieux (unTom Cruise très BCBG absolument parfait), d’une journaliste politique (une Meryl Streep toujours aussi délicieuse), d’un enseignant en faculté (lui-même, évidemment impeccable) et de deux jeunes soldats partis combattre en territoire afghan. Très complexe, ce film choral pose la question de la légitimité de la politique anti-terroriste, de la liberté de la presse et de la manipulation de celle-ci par le pouvoir. Même s’il le fait de manière un peu ennuyeuse par instants, Robert Redford a le mérite de dire son opinion et celle-ci suscitera forcément le débat en chacun de nous. Et force est de constater qu’il n’est pas si évident de trancher net…

  •  le 28 Novembre 2007 par

    Difficile de tirer un avis net et précis de ce Lions et agneaux, le septième film de Robert Redford et sans doute le plus déconcertant. S'inscrivant dans la mouvance actuelle des films qui critiquent la dernière guerre en Irak et en Afghanistan et tout ce qui l'entoure, le film épouse un audacieux parti pris, celui de faire de la guerre le simple sujet de conversations de bureau, où la rhétorique prend le pas sur les armes. Un choix nuancé par les quelques scènes se déroulant sur le terrain. Le côté ambigu de la chose est qu'on ne comprend jamais vraiment si Redford approuve cette façon de voir la guerre comme un placement financier doublé d'un jeu de stratégie, ou s'il condamne absolument cette façon de penser. Connaissant les opinions politiques du monsieur, on se doute qu'il est plus près du personnage qu'il interprète (un professeur d'université opposé à la guerre) que de celui de Tom Cruise (un sénateur républicain prêt à tout pour faire la nique aux ennemis). Seulement voilà : dans le film, ce n'est jamais tout à fait clair. Il y a dans Lions et agneaux un décalage notable entre ce que le spectateur ressent sur le moment et ce qu'il emmènera avec lui à la sortie de la salle. Entre le prof et son étudiant, tout comme entre le sénateur et une journaliste tenace, s'installe un dialogue souvent futé et bien tourné qui stimule l'esprit. Les personnages se renvoient la balle avec brio, on pèse le pour et le contre, et on attend la séquence suivante avec une impatience palpable (surtout lorsqu'il faut patienter avec des scènes de guerre, indispensables au propos mais complètement ratées). Jusqu'à réaliser que ce que nous propose Redford ressemble moins à un film de cinéma qu'à un bête cours de vulgarisation politique, scolaire en diable, avec les titres de ses grandes parties soulignés en rouge et les diapos PowerPoint pour que tout le monde comprenne. Cela pourra satisfaire ceux qui ont passé les dix dernières années dans une grotte, mais quiconque a un tant soit peu suivi l'actualité n'apprendra finalement pas grand chose. Reste que les acteurs sont parfaitement à l'aise et rendent le spectacle assez agréable. Comme d'habitude, Meryl Streep est très pro (mais comme d'habitude, presque un peu trop) ; face à elle, Tom Cruise se révèle franchement épatant dans un rôle parfait pour lui. On rêve de le voir jouer des hommes politiques plus régulièrement : il possède la même décontraction, le même charisme, le même regard un peu faux mais capable de convaincre des foules entières. Quant à Redford, s'il joue un enseignant, c'est bien lui qui parle à travers ses répliques. Tous les regrets du monde sont là. Ceux d'avoir perdu des proches à la guerre. De n'avoir pas su empêcher ça. De ne rien avoir fait de plus «important» que du cinéma. Cette amertume-là est palpable et émouvante ; elle ne parvient pas cependant pas à faire oublier l'académisme qui se dégage d'un Lions et agneaux qu'on aurait souhaité plus subversif.

Les discussions sur le forum a propos de Lions et agneaux

    Les dernières discussion au sujet du film sur le forum - Participer à la discussion
  • le 04 Avril 2009 14:45 par sylvainseven

    Bon ça arrive même aux meilleurs... Redford s'est planté en beauté,les intentions de départ étaient bonnes mais le traitement est catastrophique!!

  • le 27 Novembre 2007 18:38 par Dnlx

    Ca fait un effet repoussoir par rapport à ce film. Mais ça ne m'étonne pas de Redford qui est assez inégal.

  • le 27 Novembre 2007 15:55 par eman02

    [quote=Dnlx]Est ce que quelqu'un l'a vu ou dispose d'un avis ? Je t'avais envoyé ma critique Danou... Elle est dans la partie «actualités» du site... EDIT: Je te mets meme le lien: http://actualites.fan-de-cinema.com/actualites,lions-et-agneaux.html

  • le 27 Novembre 2007 15:45 par Dnlx

    Est ce que quelqu'un l'a vu ou dispose d'un avis ?

Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .