Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Les salauds dorment en paix

Note : 5/5.0 - 1 avis

Titre VO : Warui yatsu hodo yoku nemuru

Un film de Akira Kurosawa avec Toshirô Mifune , Masayuki Mori , Tatsuya Mihashi , Takashi Shimura , Ko Nishimura

Genre : noir - Durée : 2h31 - Année de production : 1960

Date de sortie cinéma : 09 Mars 2016

Akira Kurosawa
Toshirô Mifune
Masayuki Mori
Tatsuya Mihashi
Takashi Shimura
Ko Nishimura

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Les salauds dorment en paix, le film

  • Les salauds dorment en paix

    Synopsis

    Afin de venger l'assassinat de son père, déguisé à l'époque en suicide, éliminé pour avoir démasqué la corruption régnant au sein d'une grande société publique, Nishi devient le secrétaire du vice-président de la compagnie, avant d'en épouser la fille...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Toshirô MifuneKoichi Nishi
    Masayuki MoriIwabuchi
    Tatsuya MihashiTatsuo Iwabushi
    Takashi ShimuraMoriyama
    Ko NishimuraShirai
    Takeshi KatoItakura
    Kamatari FujiwaraWada
    Chishu RyuNonaka
    Seiji MiyaguchiOkakura
    Koji MitsuiReporter A
    Ken MitsudaPublic Corporation President Arimura
    Nobuo NakamuraLegal Adviser
    Susumu FujitaDetective
    Kôji NanbaraProsecutor Horiuchi
  • Gen ShimizuManaging Director Miura
    Yoshifumi TajimaReporter B
    Somesho MatsumotoConstruction Company President Hatano
    Yoshio TsuchiyaADA secretary
    Kyu SazankaConstruction Company Executive Director Kaneko
    Natsuko KaharaMrs. Furuya
    Yutaka SadaWedding receptionist
    Ikio SawamuraTaxi Driver
    Hisashi YokomoriReporter C
    Kunie TanakaHitman
    Akemi UenoSafety Deposit Box Rental Receptionist
  • LISTE TECHNIQUE
    Akira Kurosawa
    Kyoko KagawaKeiko Nishi
    Kin SugaiTomoko Wada
    Toshiko HiguchiWada's daughter
    Hiromi MineokaIwabuchi Maid#2
    Akira Kurosawa
    Ryuzo Kikushima
    Shinobu Hashimoto
    Hideo Oguni
    Eijiro Hisaita
    Mike Y. Inoue
    Yoshiro Muraki
    Yuzuru Aizawa
    Akira Kurosawa
  • Masaru Satô

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Les salauds dorment en paix »


  •  le 17 Juillet 2007 par

    Drôle de mariage... C'est ce que se disent les journalistes qui s'empressent sur le seuil de la cérémonie : un scandale de corruption conduit à l'arrestation d'un des convives, le frère de la marié menace à mots couverts l'heureux prétendant si celui-ci ne remplit pas bien son nouveau rôle et une étrange pièce montée en forme d'immeuble pousse le maître de cérémonie au bord de l'infarctus. Vraiment, le mariage entre l'ambitieux Nishi, qui gravit quatre à quatre les échelons au sein de sa société Dairyu , et la fille de son patron Iwabushi commence bien étrangement. Les premiers plans du film vous rappellent Coppola ? C'est normal. Ce dernier s'en est largement inspiré, notamment pour «Le parrain». Cette filiation n'est qu'un élément parmi tant d'autres de la fascination que procure de prime abord «Les salauds dorment en paix». Film noir, très noir, récit d'une machination diabolique où la morale ne triomphe pas et où le bien n'a plus de place pour siéger, cette vision moderne du «Hamlet» de Shakespeare est un bijou de tous les instants. Qui se cache réellement derrière Nishi ? Jusqu'où les ramifications de la corruption remontent-elles ? Kurosawa explore son histoire en laissant volontairement plusieurs parts d'ombre. Il maîtrise l'ellipse, il contrôle le tempo, rien n'échappe à l'oeil scrutateur de sa caméra (de SES caméras : chaque scène était filmé par trois caméras différentes réparties dans l'espace de façon très minutieuse... travail de titan en pré-production). «Les salauds dorment en paix» a tout d'une tragédie grecque à la sauce japonaise : Nishi et Iwabushi se disputent une partie d'échecs masqués, où chacun sacrifie ses pions sans état d'âme. La vengeance peut-elle être justice ? Le pouvoir légitime-t-il de trahir les liens du sang ? Un souffle épique balaye ce chef d'oeuvre (oui, le mot n'est pas galvaudé, là non seulement on a le droit mais aussi l'obligation de l'utiliser !!!), la poésie et la cruauté menacent de surgir à chaque plan et 150 minutes défilent devant nos yeux sans que nous nous en appercevions. Décidément, quand le cinéma atteint ces sommets-là, on est plus proche du septième ciel que du septième art !!!

Les discussions sur le forum a propos de Les salauds dorment en paix



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Les salauds dorment en paix


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .