Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Légitime défense

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Légitime défense

Un film de Pierre Lacan avec Jean-Paul Rouve , Claude Brasseur , Olivier Gourmet , Gilles Cohen , Michel Ardouin

Genre : Policier - Durée : 1h22 - Année de production : 2010

Date de sortie cinéma : 16 Mars 2011

Distributeur :

Pierre Lacan
Jean-Paul Rouve
Jean-Paul Rouve
Claude Brasseur
Claude Brasseur
Olivier Gourmet
Olivier Gourmet
Proposer un fond d'écran »

Légitime défense, le film

  • Légitime défense

    Synopsis

    Benoît, éternel adolescent et pourtant père de famille, mène une vie heureuse et sans histoire.Un jour, son père, ancien flic devenu détective privé, disparaît mystérieusement.Benoît va découvrir le passé trouble d'un père qu'il croyait connaître.Et pour la première fois de sa vie, il va devoir se battre pour sauver sa peau et protéger ceux qu'il aime.

  • Légitime Défense, un vigilante movie à la française

    Jean Paul Rouve dans Légitime DéfenseLacan, Lacan, ce nom me dit quelque chose… Ah mais oui évidemment, Jacques Lacan fameux psychiatre et psychanalyste français (né en 1901 et décédé en 1981, merci Wiki). Il aurait sûrement eu des analyses très intéressantes sur le phénomène de légitime défense. Sauf que, me souffle-t-on, le Lacan ici présent s’appelle Pierre, aucun lien, fils unique, premier film en tant que réalisateur. Je me disais bien aussi qu’il y avait un truc qui clochait, un scientifique mort depuis 30 ans qui soudain réalisait un film, ca ne tenait pas debout ! Me voila rassuré, au temps pour moi donc, toutes mes confuses…

    Pierre Lacan, donc, adapte pour son premier long le roman Terminus Plage du méconnu Alain Wagneur, directeur d’école (sic) et écrivain à ses heures perdues de romans pour la jeunesse et de polars. L’histoire, c’est celle de Benoît, père de famille sans histoire, qui du jour au lendemain va être plongé dans l’univers interlope du banditisme suite à la disparition mystérieuse de son détective privé de père. Le décor est rapidement planté et Benoît vite confronté à des dilemmes aussi vitaux que tué ou être tué. En somme, il va devoir devenir adulte et faire des choix … radicaux !

    Lorgnant ostensiblement à la fois vers les films noirs américains avec une volonté nette de privilégier l’efficacité et le rythme du récit, tendu, (très) court - 1h22 seulement, cela évite les temps morts embarrassants - et vers les classiques du polar à la française avec défilé de gueules cassées dans des bars sordides et argot de flics plus ou moins véreux, le scénario est resserré autour de la quête de Benoît et ne s’embarrasse ni de fioritures ni d’états d’âmes philosophiques bien souvent caricaturaux dans les productions franco-françaises de ce genre. Mais le film affiche aussi malheureusement rapidement ses limites avec des retournements de situation et un suspense plus proche de celui de Navarro que de Philippe Marlowe.

    Jean Paul Rouve dans Légitime DéfenseA peine deux mois après Poupoupidou, revoilà donc Jean-Paul Rouve dans un nouveau polar. Même si les films ne se ressemblent guère et que l’acteur n’y interprète pas du tout le même personnage, il donne à ses deux rôles tout de même quelques points communs, notamment un air bonhomme et une fausse nonchalance qui ici vont se transformer progressivement en une étonnante rage de (sur)vivre et de protéger les siens. Il est une nouvelle fois convaincant et porte le film presque à lui tout seul. Car face à lui, hormis le plaisir de retrouver Claude Brasseur dans un tout petit rôle, ni Gilles Cohen en flic suavement intimidant et encore moins Olivier Gourmet très mal dirigé (jamais l’acteur belge n’a été aussi mauvais) dans un rôle de truand tellement vulgaire et grandiloquent qu’il en devient assez pathétique ne donnent une profondeur et une ambigüité qui aurait été salutaire à leurs personnages.

    S’essayant maladroitement à quelques effets de style n’apportant pas grand chose au récit (flash back et flash forward alternés, images étranges et obsédantes, montage assez cut,…), Pierre Lacan signe donc un film bancal qui alterne le (plutôt) bon et le (franchement) mauvais à l’image de ces dernières séquences, l’une glaçante pour enchainer sur un final totalement risible avec un mémorable jeté de bébé (si si, il faut le voir pour le croire !). Difficile donc de prendre véritablement la (légitime) défense de ce film…

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Jean-Paul RouveBenoît
    Claude BrasseurVautier
    Olivier GourmetMoret
    Gilles CohenZamanski
    Michel ArdouinLe père de Benoît
    Franck Tiozzo
  • LISTE TECHNIQUE
    Pierre Lacan
    Marie KremerJessica
    Hubert Toint
    Jean-Jacques Neira
    Adrien Politowski
    Gilles Waterkeyn
    Guillaume Lemans
    Louis-Charles Sirjacq
    Louis-Paul Desanges
    Pierre Lacan
    Alain Wagneur
    Philippe Guilbert
    Gerda Diddens
    Andréa Sedlackova
  • Philippe Van Herwijnen
    Marie-Frédérique Lauriot-Dit-Prévost
    Dimitri Haulet
    Isabelle Henry
    Isabelle Henry
    Anne Fournier
    Leenda Mamosa
    Laetitia Cangioni
    Dominique Binder
    Richard Rousseau
    Philippe Baudhuin
    Gert Janssen
    Nicolas Leprêtre
    Alexandra Schamis (AS Communication)
    Sandra Cornevaux (AS Communication)
  • Nathaniel Mechaly

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Légitime défense


Soyez le premier à proposer un avis sur « Légitime défense »


Les discussions sur le forum a propos de Légitime défense



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Légitime défense


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .