Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Le Parrain

Note : 4.5/5.0 - 2 avis

Titre VO : The Godfather

Un film Américain de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando , Al Pacino , James Caan , Robert Duvall , Sterling Hayden

Genre : drame - Durée : 2h58 - Année de production : 1971

Date de sortie cinéma : 15 Avril 1972

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

Francis Ford Coppola
Marlon Brando
Al Pacino
Al Pacino
James Caan
Robert Duvall
Robert Duvall
Sterling Hayden

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Le Parrain, le film

  • Le Parrain

    Synopsis

    Don Corleone, le Parrain, un des chefs les plus redoutés de la Mafia refuse l'idée de tirer profit de la drogue. Dès lors, il devient l'homme à abattre pour ses rivaux. Grièvement blessé lors d'un attentat, il survit par miracle. Mike, son fils, revient aux Etats-Unis pour prendre sa succession et le venger.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Marlon BrandoDon Vito Corleone
    Al PacinoMichael Corleone
    James CaanSantino Sonny Corleone
    Robert DuvallTom Hagen
    Sterling HaydenCapitaine de police McCluskey
    Richard CastellanoPeter Clemenza
    John CazaleFredo Corleone
    Diane KeatonKay Adams / Mrs Michael Corleone
    Al LettieriVirgil Sollozzo
    Talia ShireConstanzia
    Richard ConteDon Emilio Barzini
    Abe VigodaSalvadore Sally Tessio
    Gianni RussoCarlo Rizzi
    Rudy BondCarmine Cuneo
  • Al MartinoJohnny Fontane
    John MarleyJack Woltz
    Morgana KingMama Corleone
    Lenny MontanaLuca Brasi
    Salvatore CorsittoAmerigo Bonasera
    John MartinoPaulie Gatto
    Richard BrightAl Neri
    Alex RoccoMoe Greene
    Tony GiorgioBruno Tattaglia
    Vito ScottiNazorine
    Tere LivranoTheresa Hagen
    Victor RendinaPhilip Tattaglia
    Jeannie LineroLucy Mancini
    Julie GreggSandra Corleone
    Ardell SheridanMrs. Clemenza
  • Franco CittiCola
    Simonetta StefanelliApollonia Vitelli-Corleone
    Carmine CoppolaLa joueuse de piano
    Gian-Carlo CoppolaUn spectateur au baptême
    Angelo InfantiFabrizio
    Saro UrziVitelli
    Sofia CoppolaL'enfant baptisé
    Louis GussDon Zaluchi
    Tony LipUn invité du mariage
    Nick VallelongaUn invité du mariage
    Lou Martini JrUn invité du mariage
    Tom RosquiRocco Lampone
    Joe SpinellWillie Cicci
    Ron Gilbert
    Randy Jurgensen
  • Sal Richards
    Frank Sivero
  • LISTE TECHNIQUE
    Francis Ford CoppolaRéalisateur
    Albert S. RuddyProducteur
    Francis Ford CoppolaScénariste
    Mario PuzoScénariste
    Robert TowneScénariste
    Gordon WillisDirecteur de la photographie
    Nino RotaCompositeur
    Carmine CoppolaMusiques additionnelles (interprète)
    Marc LaubMonteur
    Barbara MarksMonteur
    William ReynoldsMonteur
    Murray SolomonMonteur
    Peter ZinnerMonteur
    Warren ClymerDirecteur artistique
  • Philip SmithDirecteur artistique
    Dean TavoularisChef décorateur
    Anna Hill JohnstoneCostumière
    Louis DigiaimoDirecteur du casting
    Andrea EastmanDirecteur du casting
    Fred RoosDirecteur du casting

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Le Parrain »


  •  le 11 Mars 2008 par

    Ce film retrace l'ascension d'une famille Italienne, à la tête de cette réussite c'est Don Corleone (surnommé par ces amis en français Le Parrain, en anglais ceux-ci l'appelle carrément Godfather traduction approximative Dieu le père, interprété par l'acteur Marlon Brando qui lui donne cette force de caractère avec cette mâchoire inférieure proéminente) qui réussit à bâtir un empire en Amérique. Cette fresque sera longue et douloureuse malheureusement avec des hauts et des bas. Deux personnages principaux de la famille Corléone sont interprétés avec maestria par deux grands acteurs (Al Pacino qui passe des deux extrêmes avec un grand savoir faire pour son age et James Caan ) le reste des personnages n’est pas assez développé à mon gout pour s’attarder sur leur cas même s' ils ont bien sûr leurs importance dans le développement de l’histoire. Pour les costumes je les ai trouvé dans l’ensemble plutôt très réussis tout comme les somptueux décors. La musique de Nino Rota est vraiment magistrale et donne une seconde vie à cet univers impitoyable de la mafia. Un petit souci pour un grand film le sang avait une étrange couleur tout de même. La fin clôture très bien cette fresque dramatique, alors pourquoi avoir fait deux suites, je le saurai quand je les aurais vus.

  •  le 30 Mai 2007 par

    Le Parrain, c’est un casting en or : - Francis Ford Coppola à la réalisation, Mario Puzo à l’écriture, dont l’histoire est tirée de ses romans. - Marlon Brando qui redonne un second souffle à sa carrière avec ce rôle de Parrain. Et quel rôle ! Grâce à sa corpulence, il personnifie Le Parrain : calme, posé, un preneur de grande décision mais tout en sérénité. Dans ce premier volet, Le Parrain est surtout une personne qui possède de grandes relations et qui placent des personnes qui le respectent sous sa protection. Un homme qui inspire confiance si on le respecte. Il refuse de se lancer dans le trafique de drogue. C’est une personne loyale que l’on a du mal à détester malgré ses magouilles. C’est le souhait de Coppola d’en faire une personne sympathique qui va acheter ses oranges lui-même chez un petit épicier, qui joue avec son petit fils ce qui lui sera fatal. - Talia Shire, la fille (Adrian dans Rocky bien sûr). Al Pacino, James Caan, John Cazale (vu dans Voyage au bout de l’enfer) et Robert Duvall campent les fils Corleone. Ils ont tous un caractère différent. Sonny, joué par Caan, est le dur de la famille, une tête brûlée. John Cazale est l’aîné à qui on ne donne pas grand chose car il n’a pas l’envergure. Robert Duvall, le demi frère, est l’avocat de la famille, et est donc toujours dans les coups. Al Pacino, le dernier, est un militaire pacifiste qui veut rester en dehors des agissements de sa famille. La réalisation est très sobre, très lente. Il y a beaucoup de dialogues assez long. Il y’a beaucoup de plans très longs sans dialogues tel un western de Sergio Leone. Les scènes d’action ne sont pas nombreuses mais arrivent au moment où on s’attend le moins. Ce film regorge de scènes d’anthologie. Celle que l’on retient et c’est ce qui va retourner tout le film, c’est au moment où Pacino décide de venger lui-même son père en tuant le flic véreux et un mafieux dans le resto. Il devra ensuite prendre la fuite en Sicile où il lui arrivera une terrible tragédie qui décidera de son futur sort. Une scène de discours avec son père montre que Pacino/Michael est celui des fils qui ressemble le plus à son père. Le Parrain décède et c’est Michael qui reprend la suite. Le film se termine où l’on voit Diane Keaton, sa femme, qui regarde le nouveau Parrain se faire baiser la main par ses « employés », la porte se refermant devant ses yeux pour montrer que la femme ne doit pas intervenir dans les décisions de son mari.

Les discussions sur le forum a propos de Le Parrain



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Le Parrain


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .