Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Le Candidat

Note : 4.5/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Le Candidat

Un film de Niels Arestrup avec Yvan Attal , Niels Arestrup , Thierry Hancisse , Maurice Bénichou , Laurent Grévill

Genre : drame - Durée : 1h35 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 11 Avril 2007

Distributeur :

Niels Arestrup
Niels Arestrup
Yvan Attal
Yvan Attal
Thierry Hancisse
Maurice Bénichou
Proposer un fond d'écran »

Le Candidat, le film

  • Le Candidat

    Synopsis

    Entre les deux tours de l'élection présidentielle, un candidat prépare le débat télévisé qui doit l'opposer à son adversaire.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Yvan AttalMichel Dedieu
    Niels ArestrupGeorges
    Thierry HancisseEric Carson
    Maurice BénichouMaxime
    Laurent GrévillPhilippe
    Guillaume GallienneSam
    Luc ThuillierHenry
    Cyril CoutonEdouard
    Alain DouteyDr Mascard
    Marc Rioufolle journaliste
    Albert MendyN'Dogé
    Fabio SartorLuigi
    Bruno Espositole garde du corps de Michel
  • LISTE TECHNIQUE
    Niels Arestrup
    Stefania RoccaLaura
    Sophie BroustalNicole
    Isabelle Le NouvelNadia
    Clotilde de BayserChristine
    Catherine EparsMme Arani
    Marie-Gaëlle Calsla journaliste
    Niels Arestrup
    Romain Winding
    Thierry François
    Sylvie Gadmer
    Carine Sarfati
    Brigitte Moidon
    Paolo Trotta
  • Marc Fontanel
    Laurence Granec
    Karine Ménard
    Sébastien Souchois
    Olivier Innocenti
    Christophe Oger

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Le Candidat »


  •  le 21 Avril 2007 par

    A quel parti Le Candidat évoqué appartient-il ? Penche-t-il plutôt à droite ou à gauche ? Le comédien Niels Arestrup, qui réalise ici son premier long-métrage, reste volontairement flou. Il peut ainsi se concentrer sur son véritable sujet : les arcanes de la politique, ses petites magouilles et ses grandes trahisons. L’action se déroule entre les deux tours de l’élection présidentielle. Michel Dedieu, qui a dû remplacer au pied levé Le Candidat de son parti, organise un week-end de travail. Il souhaite modifier sa mauvaise image auprès des médias et de l’opinion, et préparer le débat télévisé qui l’opposera à son adversaire. Mais le doute s’empare de lui. Doit-il, comme le suggère son équipe, trahir ses convictions le temps d’une photo, afin de séduire une certaine « catégorie de population » ? Le monde politique que dépeint le réalisateur ressemble à celui du théatre, où l’on vit dans l’obsession de plaire. Yvan Attal incarne à la perfection ce candidat, bientôt conscient de n’être qu’un pantin sacrifié et manipulé par des équipiers persuadés de son échec. La mise en scène, élégante et dépouillée, accentue la réussite de ce film troublant et captivant.

  •  le 17 Avril 2007 par

    Parachuté comme candidat à la présidentielle pour remplacer un dirigeant atteint d'un cancer fulgurant, Michel Dedieu n'a plus que quelques jours pour préparer l'ultime débat avant le deuxième tour et tenter ainsi de renverser une situation défavorable. Derrière lui, une équipe moyennement soudée fait tout pour qu'il y parvienne. Mais si l'on tire trop sur sa corde, la marionnette risque de comprendre qu'elle en est une... Après un Président plus tagada-tsoin-tsoin que politique, voici enfin un film français intelligent et engagé traitant de l'élection présidentielle et de tout ce qui tourne autour. Pour son premier film, Niels Arestrup mène d'une main de maître un Candidat habile, subversif et définitivement pas commun. Seule condition pour apprécier pleinement le film : accepter une esthétique très eighties avec cadre à l'ancienne et lumière couci couça. Cette réserve mise à part, Le Candidat enthousiasme. Avec un réalisme pour le moins convaincant, Niels Arestrup montre que l'homme politique qui sourit sur l'affiche électorale n'est la plupart du temps qu'un pantin soumis aux ordres et aux désirs d'une armée de loups aux dents acérées. C'est la première partie du film : montrer comment on façonne un candidat pour obtenir ce qu'on veut de lui, comment s'en servir comme d'un bouclier humain, comment convaincre l'opinion. Coaching en vue du grand débat, tergiversations sur mille petits détails, coups bas et hypocrisie. La deuxième partie, elle, montre comment le bonhomme en pâte à modeler peut se retourner contre ceux qui l'ont créé de toutes pièces. Saturé de conseils, de chiffres et d'états d'âme, Michel Dedieu décide ne ne plus jouer de rôle et de redevenir lui-même pour mieux séduire. Cinglant revers pour les manipulateurs. Incroyable leçon de politique pour nous. Le débat qui clôt le film est un jeu de stratégie intense et passionnant. Il faut dire que Niels Arestrup a trouvé le Dedieu parfait : Yvan Attal, dont la paupière tombante n'a jamais été aussi adéquate, offre ses hésitations et ses mains moites à un personnage en or. Dans ce pays non identifié (qui a dit que c'était la France?), où les couleurs politiques sont difficiles à distinguer (Dedieu semble plutôt à gauche, mais rien ne permet d'en être certain), où la guerre menace et où l'arrogance de l'adversaire semble être son principal atout (coucou, monsieur Sarko), Michel Dedieu est le poil à gratter le plus admirable que le cinéma français ait connu depuis des lustres.

Les discussions sur le forum a propos de Le Candidat



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Le Candidat


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .