Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Le cameraman

Note : 5/5.0 - 1 avis

Titre VO : The Cameraman

Un film de Edward Sedgwick , Buster Keaton avec Buster Keaton , Harold Goodwin , Sidney Bracey , Harry Gribbon , Richard Alexander

Genre : comédie - Durée : 1h10 - Année de production : 1928

Date de sortie cinéma : 24 Août 2005

Edward Sedgwick
Buster Keaton
Harold Goodwin
Sidney Bracey
Harry Gribbon
Richard Alexander

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Le cameraman, le film

  • Le cameraman

    Synopsis

    Un homme triste devient caméraman dans les rues de New York et espère bien y trouver le scoop qui le rendra célèbre. Il s'éprend d'une jeune femme travaillant aux Actualités Cinématographiques. Cet amour lui fera commettre beaucoup de maladresses...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Buster KeatonLuke Shannon
    Harold GoodwinHarold Stagg
    Sidney BraceyEdward J. Blake
    Harry GribbonHennessey
    Richard AlexanderLe lion de mer
    Edward BrophyL'homme des bains publics
    William IrvingPhotographe
    Charles LindberghLui-même
    Ray Cooke
  • LISTE TECHNIQUE
    Edward Sedgwick
    Buster Keaton
    Marceline DaySally Richards
    Louise KeatonExtra dans la piscine
    Clyde Bruckman
    Joseph Farnham
    Richard Schayer
    Reggie Lanning
    Elgin Lessley
    Hugh Wynn

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Le cameraman »


  •  le 28 Juin 2007 par

    Avec Chaplin, Lloyd, Laurel et Hardy, et d'autres encore, Buster Keaton est l'un des piliers de la comédie US des années 20. Contrairement à Chaplin, l'homme qui ne sourit jamais aura bien du mal à imposer son humour au cinéma parlant. Contrairement à Chaplin, également, il n'oeuvre pas dans le politique, et reste profondément centré sur l'individu. Si chacun possède son personnage propre, leur utilisation diffère en cela que Chaplin fait d'un homme un exemple, quand Keaton l'individualise. Avec Le cameraman, Keaton narre la confrontation d'un homme à la multitude, pour l'amour d'une femme : combien de fois voit-on un groupe d'hommes venir prendre sa place à l'écran, l'étouffer, le cacher : la séquence d'ouverture où Keaton est noyé dans la masse des journalistes, à la piscine où l'on voit plusieurs playboys tourner autour de sa dulcinée, ou encore dans la Tong War, maelstrom de corps, de mouvements, qui rend compte de l'informe de la scène. C'est pourtant dans cette scène que Buster commence à exister en tant qu'individu, puisqu'il construit la séquence, l'organise par son enregistrement cinématographique, qui s'avère double : dans le film via son personnage qui filme le tout, et hors le film (Keaton metteur en scène). C'est d'ailleurs grâce à ce film (dans le film) que le personnage sera définitivement engagé, et embrassé par la femme aimée. L'humour reste donc pour Keaton le meilleur moyen d'exister et de faire sa place au milieu d'un monde en effervescence, en constante évolution, dans une ville cosmopolite, protéiforme, et incroyablement vivante. A certains moments, le film nous rappelle L'homme à la caméra de vertov - voulu apparemment par Keaton, jusque dans le titre : même image de la ville, même idée de plan en caméra embarqué, de notion de rythme et de vitesse, et même fragmentation expérimentale de l'image -c'est là où ça devient savoureux - qui se voit taxée de nullité par le rédacteur en chef! (alors que le film de Vertov est un fondement de la grammaire cinématographique). Hors ces considérations, Le cameraman est avant tout une perle d'humour, qui demande malgré tout un certain temps d'adaptation, dû à un léger vieillissement, pour pleinement l'apprécier.

Les discussions sur le forum a propos de Le cameraman



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Le cameraman


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .