Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Le Cahier

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Buddha Collapsed Out of Shame

Un film avec Abdolali Hoseinali , Abbas Alijome

Genre : drame - Durée : 1h21 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 20 Février 2008

Distributeur :

Abdolali Hoseinali
Abbas Alijome
Proposer un fond d'écran »

Le Cahier, le film

  • Le Cahier

    Synopsis

    Sous les anciennes statues géantes de Bouddhas détruites par les Talibans, des milliers de familles tentent de survivre dans des grottes. Baktay, une petite fille de 6 ans, entend toute la journée son petit voisin réciter l'alphabet. Elle se met alors en tête d'aller à l'école, quitte à braver tous les dangers. Sous l'apparence d'une grande simplicité narrative, la plus jeune des filles Makhmalbaf dénonce les ravages de la guerre en Afghanistan et pose la question du devenir des enfants qui sont imprégnés de violence dès leur plus jeune âge.

  • Le Cahier, sa majesté des mouches en Afghanistan

    SA MAJESTE DES MOUCHES EN AFGHANISTAN

    Le Cahier, petit film, petits acteurs, petits moyens pour une vision profonde des racines de l’intolérance et des préjugés qui sommeillent dans chaque être humain.

    Le cahier, le film
    Pour son film Le Cahier, la réalisatrice Hana Makhmalbaf filme les enfants de Bamian qui, déjà dans leurs jeux, reproduisent les gestes de guerre et d’intolérance transmis par les adultes. Le film a été tourné en Afghanistan sous les statues géantes de Bouddhas détruites par les talibans et près des grottes où tentent de vivre des familles décimées par des années de guerre. Disposant d’une structure rigoureuse et de modestes moyens techniques, le Cahier réserve pourtant de beaux moments de poésie et d’innocence, renforcés par l’humilité du regard que pose la réalisatrice sur son sujet et ses petits acteurs. La plupart du temps filmé caméra à la main, le film met en scène des enfants qui n’ont jamais été confrontés à une prise de vue. La mise en scène s’appuie plus sur l’intensité des symboles (des pages du cahier deviennent des avions de guerre en papier) que sur le déploiement des procédés cinématographiques.

    L’intérêt principal de ce film est d’avoir traité le sujet des racines de la haine en adoptant le point de vue des enfants, en se situant vraiment à leur hauteur. A la manière d’un Sa Majesté des mouches, nous plongeons dans cet univers à la fois cruel et tendre qui donne au film un caractère tout aussi léger que grave. L’innocence des enfants ne fait que mieux ressortir la terrifiante gravité de leurs jeux et de leurs paroles. La réalisatrice centre son récit sur Baktay une petite fille de 6 ans qui rêve d’aller à l’école et de découvrir le monde. Admirant son petit voisin qui récite l’alphabet toute la journée, elle se met en tête d’aller à l’école avec lui, quitte à braver tous les dangers. Tout au long de sa quête de liberté et d’émancipation, elle se confronte au monde des garçons qui déjà cherchent à travers leur jeu à la soumettre, à lui mettre un voile et à se battre contre les Américains. Quand ces enfants atteindront l’âge adulte, nous dit la réalisatrice, comment parviendront-ils à tisser des relations normales alors qu’ils font de la guerre le thème principal de leurs jeux ? Aux bâtons des garçons de son âge qui miment les armes, aux gestes de lapidation répétés sur elle, Baktay et son petit copain tentent d’opposer d’autres signes, le rouge à lèvre de la mère évoquant la beauté et l’émancipation, la glaise symbole d’humanité, la moisson symbole de fertilité.

    Ce point de vue de l’enfance permet ainsi à la réalisatrice de dénoncer un monde de domination masculine et de guerre forgé depuis des générations. Elle montre aussi parfaitement à travers la quête de sa petite héroïne combien la guerre et les préjugés puisent leur source dans la pauvreté et l’ignorance.

    Que  peut-on  espérer de la bonté humaine ? Comment grandir dans un monde de paix et le préserver ? On retiendra du Cahier une image originale forte qui forme l’épilogue et le prologue du film: une explosion, des vestiges culturels et religieux qui s’effondrent. Un monde en décomposition ? Makhmalbaf semble proche de faire ce constat. Baktay  comprend au final que si elle veut avoir la paix elle doit accepter de «faire la morte et elle sera libre ». Derniers mots du Cahier qui sort de la bouche d’un enfant de 6 ans et qui saisissent d’effroi...

    Pierre Vaccaro

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Abdolali Hoseinalile garçon Taliban
    Abbas AlijomeAbbas
  • LISTE TECHNIQUE
    Hana Makhmalbaf
    Nikbakht NoruzBakhtay
    Marziyeh Meshkini
    Farid Pirayesh
    Akbar Meshkini
    Fakhrodin Ayam
    Mehrdad Zonnour
    Mastaneh Mohajer
    Hossein Mahdavi
    Tolibhon Shakhidi

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Le Cahier


Soyez le premier à proposer un avis sur « Le Cahier »


Les discussions sur le forum a propos de Le Cahier



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Le Cahier


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .