Fan de Cinéma
Bannière 728x90

La ligue des gentlemen extraordinaires

Note : 2.8/5.0 - 6 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The League of Extraordinary Gentlemen

Un film de Stephen Norrington avec Shane West , Naseeruddin Shah , Tony Curran , Sean Connery , Stuart Townsend

Genre : aventures - Durée : 1h50 - Année de production : 2003

Date de sortie cinéma : 01 Octobre 2003

Distributeur :

Stephen Norrington
Shane West
Naseeruddin Shah
Tony Curran
Proposer un fond d'écran »

La ligue des gentlemen extraordinaires, le film

  • La ligue des gentlemen extraordinaires

    Synopsis

    L'aventurier Allan Quatermain dirige la Ligue des Gentlemen Extraordinaires, une association de 7 super-héros légendaires. Ce groupe, composé de farouches individualistes aux facultés hors normes, n'a que peu de temps pour devenir une équipe soudée et affronter le Fantôme, qui veut faire sombrer Venise où se tient une conférence au sommet...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Shane WestTom Sawyer
    Naseeruddin Shahle capitaine Nemo
    Tony CurranRodney Skinner / l'Homme invisible
    Sean ConneryAlan Quatermain
    Stuart TownsendDorian Gray
    Jason Flemyngle docteur Henry Jekyll et Mister Hyde
    Richard RoxburghM
    Max RyanDante Aligheri
    Robert OrrUn officier qui s'encourt
    Marek VasutUn soldat
    Robert GoodmanLe valet
    Brian CaspeUn garde
    Sylvester MorandUn vieux voyageur
    Robert VaheyUn chasseur
  • Daniel Brown (IV)Un garde
    Michal GrünUn assassin
    David HemmingsNigel
    Terry O'NeillIshmael
    Tom Goodman-HillSanderson Reed
    Ewart James WaltersToby
    Mariano TitantiEdgar Shreave
    Rudolf PellarDraper
    Joel KirbyCopper #2
    James BabsonMarksman #3
    Harmage Singh KaliraiChrewman Chandra
    Robert WilloxConstable Dunning
    Pavel BezdekMarksman #1
    Huggy LeaverHanson Cab Driver
    San ShellaTerrified Crewman
  • Sartaj GarewalRocket Room Crewman
    Neran PersaudCrewman Patel
    Riz MeedinVenice Conning Tower Crewman
    Stanislav AdamickijMarksman #2
    Semere-Ab Etmet YohannesWitch Doctor
    Aftab SachakBreathless Crewman
    Andrew RajanHeadphones Crewman
    Michael McGuffie
    Daniel Brown
    Guy Singh
    Rene Hajek
  • LISTE TECHNIQUE
    Stephen Norrington
    Peta WilsonMina Harker
    Ellen SavariaRecordist
    James Robinson
    Alan Moore
    Kevin O'Neill
    Robert Stromberg
    Dan Laustsen
    Paul Rubell
    Trevor Jones

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « La ligue des gentlemen extraordinaires »


  •  le 23 Octobre 2013 par

    Un tas de héros qui se regroupent et ça donne une destruction massive d'ennemis. Sympa à regarder sans se casser le crâne.

  •  le 08 Avril 2008 par

    Il est de certains films comme de ces plaisirs coupables que vous vous permettez parfois en douce : la main dans le pot de confiture, vous savez confusément que ce n'est une bonne idée ni pour votre ligne ni pour accompagner ce carpaccio de boeuf, mais pas grave, vous avez envie quand même. Comparer Sean Connery à un carpaccio de boeuf pourra sembler excessif, pourtant, sous ses aspects de blockbuster bancal, La ligue des gentlemen extraordinaires a un côté "pêché charmant".

    Difficile déjà d'en vouloir complètement à un film qui se propose de ressusciter les grandes figures de la littérature britannique du XIXème siècle. On aura donc Allan Quatermain, le Capitaine Nemo, Mina Harker, Dorian Gray, Jekylle t Hyde mais aussi Moriarty et Tom Sawyer pour le même prix ! Fourre tout ? Bien sûr, et à tel point que Jean Valjean aurait pu s'inscruster lors de la virée parisienne, cela n'aurait choqué personne. Et à quoi servent tous ces braves gens, me demanderez-vous ? A sauver le monde façon X-Men, tout simplement ! Enfin, façon X-Men 3 si on en juge par la qualité du film... Car on va tout de suite aborder le sujet qui fâche : le film est mal produit. Mal fichu. Brinquebalant. Passe encore que les acteurs du film soient choisis sur l'échelle de charisme d'une endive, Sean excepté : il suffit de regarder la jacquette pour comprendre que notre ancien James Bond a ici un véhicule à son entière gloire (ils agrandissaient encore sa tête sur l'affiche et il aurait fallu virer le nom du film faute de place...). Mais au regard du budget, l'incroyable médiocrité des effets spéciaux fait presque figure de cas d'école (X-Men 3, encore ?). Quel régal de voir la destruction de la maquette de Venise filmée sous ses pires angles, avec carton pâte et baudruches de rigueur ! Quel bonheur de voir ces SFX non finalisés dès que le Nautilus apparaît (regardez bien la gestion de l'eau : ils ne naviguent plus sur l'océan, ils naviguent sur de l'huile de coude)! Le scénariste mérite lui aussi une gentille fessée cul nul, déjà pour avoir considérablement adouci le propos du comics d'origine (plutôt vachard, sauvage même, avec Hyde qui violait l'homme invisible et Quatermain qui se piquait...), ensuite pour gérer ses rebondissements comme autant de deus ex machinae et enfin pour multiplier les dialogues bidons. Et quand j'écris "multiplier", comprenez par là que quand une formule ampoulée est trouvée, vous pouvez être sûrs qu'elle sera ressortie un peu plus loin. Le dictionnaire de maximes n'est jamais loin.

    Et pourtant... Tout faiblard qu'il soit, il y a quelque chose dans La ligue des gentlemen extraordinaires qui m'empêche de le ruiner totalement. Peut-être cette esthétique baroque et pompeuse dans le côté gris et victorien qui ne connaît aucune limite et finit par se révéler presque originale. Peut-être parce qu'il y a le portrait de Dorian Gray, la rue Morgue, le haut de forme de Mister Hyde, autant de symboles littéraires qui renvoient à de véritables chefs d'oeuvres écrits. Peut-être aussi parce que même à 73 piges, Connery avait dix fois plus la pêche qu'un Charles Bronson cellophané (quoique la réalisation triche sérieusement sur ses scènes de combat, avec pléthore de raccords doublure mal faits), et peut-être du coup parce que c'est au jour d'aujourd'hui le dernier film qu'il ait tourné. Parce que Sean, ça reste quand même l'homme le plus classe du monde, n'en déplaise à Georges Abitbol.

  •  le 09 Septembre 2007 par

    La ligue des gentlemen extraordinaires est un film assez plaisant à regarder. On est étonné par les effets spéciaux qui sont assez bien réalisés et qui sont très nombreux. Les décors sont divers et très beaux (surtout Venise). On ne peut que prendre du plaisir à voir dans un même film plusieurs héros de BD et de littérature! Sean Connery étant toujours aussi bon que d'habitude. Un film plutôt réussi donc, mais, on ne peut s'empêcher de remarquer des incohérences : tout d'abord, comment se fait-il que le gigantesque Nautilus (sous-marin de Nemo), qui paraît faire la taille de plusieurs maisons, puisse entrer dans les minuscules rues d'eau de Venise sans dégâts!! Ensuite, la voiture est légèrement anachronique à l'époque où se déroule le film (même si on l'appelle Automobilus!!!). Au final, La ligue des gentlemen extraordinaires s'avère être un bon film, mais dans le même genre, mieux vaut regarder Van Helsing!

  •  le 26 Juillet 2007 par

    Qu'est - ce qui peut bien être extraordinaire dans ce film ? Je cherche... Ce ne sont pas les gentlemen (ça se saurait !), ce n'est pas l'histoire, ce ne sont pas les effets spéciaux non plus... Ah ! je sais ! Les incohérences. Elles sont vraiment extraordinaires. Pour tout dire, une histoire aussi plate qu’une limande prétexte à une débauche d'effets spéciaux (pas très réussis d' ailleurs), ce qui donne un flot d'incohérences aussi fructueux qu'une pêche aux saumons en période de fraye. Bref, ce que l'on peut retenir, malgré tout, c'est que j'ai réussi à regarder le film jusqu'à la fin. Ce qui fait de moi un gentleman extraordinaire.

  •  le 26 Avril 2007 par

    Pouvait-on rêver meilleur casting ? l'homme invisible, capitaine Nemo, Mister Hyde, Mina Harker, Dorian Gray,Allan Quatermain... Bon, il manque à ce catalogue quelques personnages mythiques qui auraient ajouter au spectacle, mais bon, l'exhaustivité est rarement possible. Bref. Au final, quelle déception !!! Intrigue linéaire, personnages, donc, sans ampleur, choisis pour leur nom, leur renommée (comme on choisirait une bouteille de vin sur l'étiquette, sans voir qu'elle est vide). L'ensemble manque de relief, malgré un bon Sean Connery, charismatique, derrière lequel chacun lutte poyr faire exister son personnage. C'est ce qu'on appelle un film gadget, où chaque élément scénaristique est téléphoné, amené par la magie du cinéma hollywoodien, c'est-à-dire à l'emporte-pièces, ou par un personnage choisi pour sa capacité à relancer, ô hasard, l'action àce moment là. Pour le reste, on est dans l'action pure, mais jamais crédible, puisque le réalisateur a voulu moderniser tout ça avec des CGI désastreux, ou par l'intermédiaire de la pyrotechnie. Pas folichon.


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de La ligue des gentlemen extraordinaires



Il n'y a pas encore de discussion autour du film La ligue des gentlemen extraordinaires


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .