Fan de Cinéma
Bannière 728x90

La Ligne droite

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : La Ligne droite

Un film de Régis Wargnier avec Cyril Descours , Seydina Baldé , Thierry Godard , Grégory Gadebois , Gautier Trésor Makunda

Genre : Drame - Durée : 1h38 - Année de production : 2010

Date de sortie cinéma : 09 Mars 2011

Distributeur :

Régis Wargnier
Cyril Descours
Seydina Baldé
Thierry Godard
Proposer un fond d'écran »

La Ligne droite, le film

  • La Ligne droite

    Synopsis

    Deux lignes de vie brisées.Leïla, après cinq années de prison, retrouve la liberté.Elle va rencontrer Yannick, un jeune athlète qui vient de perdre la vue dans un accident.La seule discipline que celui-ci peut pratiquer avec son handicap, c'est la course.Mais avec un guide, auquel il est attaché, par un fil, le temps de la compétition.Ce sera en l'occurrence, une guide : Leïla, elle-même athlète de haut niveau dans sa vie d'avant.Leïla se tait sur son passé.Yannick, étouffé par les marques de compassion de son entourage, va s'arranger de ce silence.L'entraînement, et puis bientôt les projets de compéti tion vont les aider à se reconstruire, l'unavec l'autre.Mais il y a des histoires passées qui ne vous lâchent pas, et des sentiments présents, desmouvements du coeur, qui bouleversent les trajectoires.Il faudra en passer par là pour un jour entrer dans la ligne droite.

  • La ligne droite, pas le chemin le plus court vers l’émotion

    La ligne droite, le filmLeila sort tout juste de prison. Yannick lui vient de perdre la vue dans un grave accident de voiture. L’un et l’autre sont des athlètes d’ (assez) haut niveau, la première va devenir par le hasard des circonstances la guide du second, celle qui va lui permettre de continuer à poursuivre sa carrière sportive. On comprend assez aisément ce qui a attiré Régis Wargnier dans ce projet, il y a dans ce scénario une multitude de thèmes potentiellement passionnants. Ces deux êtres cassés par la vie qui vont se servir l’un de l’autre pour se reconstruire aurait pu donner lieu à une belle rencontre cinématographique !

    Las, les meilleures intentions du monde ne peuvent rien face à un scénario plombé par tous les clichés possibles et imaginables sur le sport et le handicap et des personnages sans subtilité écrits avec des gants de boxe (ou des moufles, faites votre choix !). Et quand, en plus de dialogues improbables – la palme revenant à une réplique de Yannick qui demande à Leila « qu’est ce qu’il a dit ? » alors que la conversation a lieu juste à côté de lui, rappel au scénariste : Yannick est aveugle, pas sourd !-, ils sont servis par des comédiens apparemment très mal dirigés car en sur jeu permanent, seule Rachida Brakni parvient à rendre son personnage un peu crédible et attachant face à un Cyril Descours sans nuance. Si leur duo guide-athlète fonctionne cahincaha, jamais les sentiments amoureux totalement inutiles et artificiels qui viennent se mêler à leur relation professionnelle ne sont crédibles, aucune réelle alchimie ne se produit entre les deux comédiens qui accusent visiblement une trop grande différence d’âge (Leila est une femme, une mère même, Yannick sort à peine de l’adolescence). Dans les seconds rôles, Grégory Gadebois tire certes et sans surprise son épingle du jeu mais c’est bien le seul. A l’inverse, Romain Goupil dans le rôle d’un éducateur déclame de longues tirades philosophiques avec grandiloquence, ricanements gênés garantis. Autre exemple de cette écriture défaillante : le film aurait pu et même du éviter d’expliciter le pourquoi du comment sur le passé trouble de Leila. Évidemment, il tombe dans ce piège de débutants en proposant en plus une justification qui aurait pu convaincre s’il n’était pas filmé aussi paresseusement !

    Rachida Brakni et Cyril Descours dans La Ligne DroiteIn fine, le dernier opus de Régis Wargnier, submergé par un pathos des plus maladroits, ressemble moins à un film qu’à un mélange raté entre une publicité pour un célèbre équipementier sportif et un manifeste commandé par la fédération française handisport. Malgré un potentiel plus qu’intéressant et des thèmes forts (le handicap, la réinsertion, la rage de vaincre,…), il n’y a nul besoin de la photo finish (encore une scène complètement ratée et involontairement comique qui prouve toute la méconnaissance de l’athlétisme en compétition de la part du réalisateur et du scénariste) pour décerner la médaille d’or des opportunités manquées à La ligne droite qui dérape sévèrement et sort de piste au moment d’aborder le virage délicat de la subtilité et de l’émotion.

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Cyril DescoursYannick
    Seydina BaldéFranck
    Thierry GodardJacques
    Grégory GadeboisVincent
    Gautier Trésor MakundaMartial
    Aladji BaAladji
    Romain GoupilL'éducateur
    Youssef HajdiRemy
  • LISTE TECHNIQUE
    Régis Wargnier
    Rachida BrakniLeïla
    Clémentine CélariéMarie-Claude
    Anna SherbininaJeune femme
    Sidonie Dumas
    Marc De Lacharrière
    Régis Wargnier
    Antoine Deflandre
    Yann Arnaud
    Laurent Dailland
    Pierre-Jacques Benichou
    Laure Prevost
    Pierre-Yves Gayraud
    Simon Jacquet
  • Yohann Georges
    Philippe Desmoulins
    Patrice Grisolet
    Franco Piscopo
    Olivier Guigues
    Myriam Bruguière
    Thomas Percy
    Wendy Chemla
    Patrick Doyle

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film La Ligne droite


Soyez le premier à proposer un avis sur « La Ligne droite »


Les discussions sur le forum a propos de La Ligne droite



Il n'y a pas encore de discussion autour du film La Ligne droite


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .