Fan de Cinéma
Bannière 728x90

La Clef

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The Key

Un film de Carol Reed avec William Holden , Trevor Howard , Oscar Homolka , Kieron Moore , Bernard Lee

Genre : thriller - Durée : 2h14 - Année de production : 1958

Date de sortie en salle : inconnue

Distributeur :

Carol Reed
William Holden
Trevor Howard
Oscar Homolka
Proposer un fond d'écran »

La Clef, le film

  • La Clef

    Synopsis

    Un jeune homme se lance à la recherche de son père disparu, mais cette quête tournera au cauchemar...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    William HoldenDavid Ross
    Trevor HowardChris Ford
    Oscar HomolkaVan Dam
    Kieron MooreKane
    Bernard LeeWadlow
    Michael Caine
    Rupert DaviesBaker
    Bryan ForbesWeaver
  • LISTE TECHNIQUE
    Carol Reed
    Sophia LorenStella
    Irene HandlUn Clerc
    Carl Foreman
    Oswald Morris
    Malcolm Arnold

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « La Clef »


  •  le 30 Décembre 2007 par

    Guillaume Nicloux est vraiment un garçon énervant. Plein de talent, et pas un seul film convaincant à ce jour (enfin si, le délicieux Poulpe, qui commence déjà à dater sérieusement). La Clef souffre des mêmes maux qu'Une affaire privée et Cette femme-là, premières pièces d'une trilogie qui n'en est pas une. Au départ, pourtant, Nicloux semble avoir trouvé sa voie. Cette fois, il laisse de côté sa volonté de styliser à tout prix, proposant un filmage plus baroque mais pas moins âpre. L'intrigue est mystérieuse et vraisemblablement alambiquée, mais quelque chose nous pousse à nous accrocher à ce fil d'Ariane. On y retrouve avec amusement les obsessions de l'auteur, du pouvoir symbolique de la cigarette jusqu'au pouvoir dévastateur des liens du sang. La crudité est de mise, Nicloux ne nous épargnant aucune cicatrice ni aucun cadavre, et si les images sont impressionnantes, cela sent tout de même la gratuité. Agaçant, tout comme l'utilisation systématique des acteurs dans des contre-emplois, comme si leur donner la tronche la plus dégradée du monde allait les rendre plus crédible. Assez vite, La Clef finit par ressembler à une galerie de tronches plus qu'à un film. Et puis les noeuds de l'intrigue se relâchent, et l'on comprend une fois de plus que l'on s'est légèrement fait berner. Nicloux possède un talent incontestable pour créer des ambiances, pour appâter le chaland en lui promettant des aventures intrigantes et angoissantes. Seulement voilà : derrière cette atmosphère prenante, on réalise une nouvelle fois qu'il n'y a rien. On sort de La Clef comme d'un dîner gargantuesque à l'issue duquel on aurait encore faim : immensément frustré, sans vraiment comprendre pourquoi tout cela n'a pas tenu au corps. Avant de vouloir à tout prix révolutionner le polar français (et il en est capable), Guillaume Nicloux devrait d'abord revenir à des projets plus intimes et moins tordus, histoire d'engager une vraie relation avec le public, et peut-être de prendre conscience que la simplicité a parfois du bon. Sans être désespérante, cette Clef, avec son lot d'acteurs bien hétérogène (Paradis et Rochefort pas mal, Balasko à fuir) a tout de même des allures de gâchis. Si cela pouvait servir de leçon...

Les discussions sur le forum a propos de La Clef



Il n'y a pas encore de discussion autour du film La Clef


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .