Fan de Cinéma
Bannière 728x90

La charge héroïque

Note : 3/5.0 - 1 avis

Titre VO : She Wore a Yellow Ribbon

Un film de John Ford avec John Wayne , Victor McLaglen , Ben Johnson , Harry Carey Jr. , John Agar

Genre : western - Durée : 1h43 - Année de production : 1949

Date de sortie cinéma : 14 Août 1950

John Ford
John Wayne
Victor McLaglen
Ben Johnson
Harry Carey Jr.
John Agar

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

La charge héroïque, le film

  • La charge héroïque

    Synopsis

    Capitaine dans la cavalerie, Nathan Brittles voit approcher la retraite avec tristesse et part avec ses hommes pour une dernière mission, qui s'avère être un échec. Sa troupe lui rend un dernier hommage et le quitte. Nathan la rejoindra pour lancer une attaque surprise et mettre les Indiens en déroute. Il sera réintégré dans l'armée.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    John WayneCapitaine Nathan Cutting Brittles
    Victor McLaglenSergent Quincannon
    Ben JohnsonSergent Tyree
    Harry Carey Jr.Lieutenant Ross Pennell
    John AgarLieutenant Flint Cohill
    George O'BrienMajor Mac Allshard
    Arthur ShieldsDocteur O'Laughlin
    Michael DuganSergeant Hochbaue
    Noble JohnsonChief Red Shirt
    Tom TylerCpl. Mike Quayne
    Fred GrahamSgt. Hench
    Chief John Big TreeChief Pony That Walks
    Chief Sky EagleChief Sky Eagle
  • LISTE TECHNIQUE
    John Ford
    Joanne DruOlivia Dandridge
    Mildred NatwickAbby Allshard
    Merian C. Cooper
    John Ford
    Lowell J. Farrell
    James Warner Bellah
    Frank S. Nugent
    Laurence Stallings
    Winton C. Hoch
    Jack Murray
    James Basevi
    Richard Hageman

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « La charge héroïque »


  •  le 31 Octobre 2006 par

    La charge héroïque est le second volet de la trilogie de John Ford consacré à la cavalerie américaine et s’impose comme un véritable hommage à la glorieuse armée des Etats-Unis qui vient de gagner la Seconde Guerre Mondiale. En 1876, après la défaite et la mort du Général Custer, dix mille indiens se réunissent pour marcher contre les « visages pâles ». Le capitaine Nathan Brittles (John Wayne), malgré le fait qu’il soit à quelques jours de la retraite, décide d’organiser la résistance pour repousser l’offensive indienne. Ce western est bien plus qu’un simple film de cow-boys et d’Indiens. En effet, le message que John Ford veut véritablement faire passer ce sont les valeurs de courage, d’humanité, de bonté et de respect qu’inspirait la cavalerie américaine. Par ailleurs, le réalisateur en profite pour y signer une magistrale réflexion sur la retraite et la vieillesse. Il décortique à sa manière cette période difficile au travers des interrogations de Nathan Brittles. Désire-t-il vraiment prendre sa retraite ou être inactif ? L’inactivité sera-t-elle l’écho de son inutilité ? C’est particulièrement sur cette peur de devenir inutile que joue John Ford. Son western prend alors une tournure dramatique étonnamment forte grâce avant tout à la performance d’un John Wayne toujours aussi impeccable qu’à son habitude. Sûr de son bon droit face à des Indiens hostiles, John Wayne chevauche, prêt à tous les sacrifices pour préserver les valeurs de sa nation naissante. Pourtant, le soldat qu’il incarne saura faire preuve non seulement de courage mais aussi d’humanité en respectant ses adversaires. Saluons aussi le travail artistique accompli au titre de l’esthétisme. Le métrage est presque entièrement tourné à Monument Valley et met parfaitement en valeur ce paysage naturel si magnifique. John Ford a décidé de tourner She Wore a Yellow Ribbon (titre d’origine) en Techincolor ce qui lui permet d’obtenir cette colorisation si originale qui accentue par ses tons souvent poussés à l’extrême l’atmosphère dramatique. Ce film obtiendra même l’oscar du meilleur film couleur en 1950. Notons aussi que si les efforts effectués sur l’image se remarquent assez aisément, il n’est pas inutile de tendre une oreille à la bande musicale omniprésente composée par Richard Hageman qui accompagne efficacement les scènes d’action ou les passages dramatiques. La prestation des acteurs reste convaincante de bout en bout du métrage, avec notamment une très belle interprétation de John Wayne qui excelle dans un rôle créé sur mesure pour lui. Les comédiens qui l’entourent participent à rendre le récit très crédible. On pourra toutefois reprocher à John Ford de n’avoir pas assez nuancé l’avalanche de bons sentiments et le regard un peu trop tendre sur la gentillette cavalerie américaine face aux jeunes indiens décrits comme des sauvages avides de violence et de vengeance. Ce film vieux de cinquante six ans reste un agréable divertissement même s’il a terriblement vieilli au niveau du rythme des scènes d’action car seule la scène finale (La charge héroïque) pourrait paraître moyennement spectaculaire. Il reste aussi à mon sens une dernière scène terriblement maladroite qui tend à gâcher la fin du film …

Les discussions sur le forum a propos de La charge héroïque



Il n'y a pas encore de discussion autour du film La charge héroïque


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .