Fan de Cinéma
Bannière 728x90

L'oiseau Au Plumage de Cristal

Note : 3/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : L'Ucello dalle plume di cristallo

Un film de Dario Argento avec Werner Peters , Omar Bonaro , Fulvio Mingozzi , Renato Romano , Mario Adorf

Genre : policier - Durée : 1h38 - Année de production : 1970

Date de sortie en salle : inconnue

Distributeur :

Dario Argento
Dario Argento
Werner Peters
Omar Bonaro
Fulvio Mingozzi
Proposer un fond d'écran »

L'oiseau Au Plumage de Cristal, le film

  • L'oiseau Au Plumage de Cristal

    Synopsis

    Rome. Sam Delmas, américain, est le témoin numéro 1 d'un crime... Et devient pour la police le suspect numéro 1. Le commissaire Morosini, chargé de l'enquête, ne lui rend pas son passeport alors qu'il s'apprêtait à quitter Rome. Mais d'autres meurtres sont commis...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Werner PetersL'antiquaire
    Omar BonaroInspecteur de police
    Fulvio MingozziInspecteur de police
    Renato RomanoProfesseur Carlo Dover
    Mario AdorfBerto Consalvi
    Tony MusanteSam Dalmas
    Enrico Maria SalernoInspecteur Morosini
    Umberto RahoAlberto Ranieri
    Giuseppe CastellanoMonti
    Pino PattiFaiena
    Gildo Di MarcoGarullo
  • LISTE TECHNIQUE
    Dario Argento
    Rosita ToroshQuatrième victime
    Karen ValentiTina, cinquième victime
    Suzy KendallJulia
    Eva RenziMonica Ranieri
    Artur Brauner
    Dario Argento
    Frederic Brown
    Dario Micheli
    Dario Micheli
    Vittorio Storaro
    Franco Fraticelli
    Dario Micheli
    Dario Micheli
  • Ennio Morricone

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « L'oiseau Au Plumage de Cristal »


  •  le 16 Juillet 2007 par

    Il faut revoir aujourd'hui la trilogie animalière de Dario ArgentoL'oiseau Au Plumage de Cristal», «Le chat à neuf queues» et «Quatre mouches de velour gris») pour comprendre d'où naissent les obsessions du réalisateur. Premier film, premier giallo, «L'oiseau...» souffre du poids des ans : la photo, péniblement datée, nous renvoit plus vers l'inspecteur Derrick que vers «Suspiria» ou «Inferno». S'y arrêter serait pourtant une erreur. Dès les premiers plans, la caméra traque l'illusion : cette agression dont le héros est le témoin, coincé dans une structure de verre qui ne lui autorise ni implication ni fuite, est le premier noeud d'un enchevêtrement de pièges et de trompe-l'oeil. La marotte de Dario (montrer au spectateur la clé de l'énigme tout en trompant son attention) trouve ici sa première application. Par la suite, le film s'appuie sur une galerie de protagonistes bien troussée (l'artiste et ses chats offrent une scène mémorable) et sur quelques effets de tension un peu trop appuyés (on fait jouer des poignées, on regarde par des trous de serrures, on contemple des ombres en plongée à foison ici !). La maîtrise est déjà là, elle ne s'est pour autant pas encore affranchie des poncifs du genre. Mais Dario n'en a cure, qui magnifie les meurtres à l'arme blanche et filme, j'allais dire «amoureusement», les assassinats de frêles jeunes femmes. N'attendez pas autre chose de «L'oiseau Au Plumage de Cristal» qu'un très honnête giallo mais n'en attendez pas moins non plus. Quant à célébrer la virtuosité de l'italien, il faudra attendre encore 6 ans et la sortie de «Profondo rosso» (aka «Les frissons de l'angoisse») pour commencer à lui tresser ses louanges.

  •  le 26 Mars 2007 par

    « L’oiseau au plumage de cristal » est le premier film du réalisateur Dario Argento. Il raconte les investigations de Sam, un écrivain américain témoin d’une tentative de meurtre dans la Rome des années soixante alors que sévit un serial killer. Sam cherche à découvrir le mystère qui se cache derrière une impression qui lui paraît fausse. « L’oiseau au plumage de cristal » oscille sans cesse entre le thriller - pour le dosage de l’action et du suspense - et le film d’horreur soft - pour les scènes d’agression. Ce cocktail s’avère efficace puisqu’on suit cette enquête captivante avec plaisir même si, à l’image du héros, les autres personnages sont dressés de façon assez sommaire. Grâce à un humour bien dosé – certaines situations s’avèrent très drôles – et à une conclusion surprenante mais extrêmement logique, cet exercice signé par un des maîtres de l’horreur et du fantastique constitue un moment de cinéma tout à fait agréable et divertissant.

Les discussions sur le forum a propos de L'oiseau Au Plumage de Cristal



Il n'y a pas encore de discussion autour du film L'oiseau Au Plumage de Cristal


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .