Fan de Cinéma
Bannière 728x90

L'homme qui en savait trop

Note : 5/5.0 - 1 avis

Titre VO : The Man Who Knew Too Much

Un film avec James Stewart , Bernard Miles , Ralph Truman , Daniel Gélin , Mogens Wieth

Genre : espionnage - Durée : 2h00 - Année de production : 1956

Date de sortie cinéma : 18 Septembre 2013

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

James Stewart
Bernard Miles
Ralph Truman
Daniel Gélin
Mogens Wieth
Alan Mowbray

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

L'homme qui en savait trop, le film

  • L'homme qui en savait trop

    Synopsis

    En vacances au Maroc avec leur fils Hank, le Dr McKenna et sa femme font la connaissance de Louis Bernard, un français, et d'un couple d'anglais, les Drayton. Mais le lendemain, Bernard, déguisé en arabe, meurt sous leurs yeux et les Drayton enlevent Hank. Sans avertir la police Mc Kenna et sa femme décident de mener l'enquête...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    James StewartDr Ben McKenna
    Bernard MilesMr Drayton
    Ralph TrumanL'inspecteur Buchanan
    Daniel GélinLouis Bernard
    Mogens WiethL'ambassadeur
    Alan MowbrayVal Parnell
    Christopher OlsenHank McKenna
    Reggie NalderRien
    Richard WattisLe directeur adjoint
    Noel WillmanWoburn
    Yves BrainvilleL'inspecteur de police
  • LISTE TECHNIQUE
    Doris DayJo McKenna
    Brenda De BanzieLucy Drayton
    Hillary BrookeJan Peterson
    Alix TaltonHelen Parnell
    Carolyn JonesCindy Fontaine
    Herbert Coleman
    Charles Bennett
    D.B. Wyndham-Lewis
    John Michael Hayes
    Angus McPhail
    Edith Head
    Sam Comer
    George Tomasini
    Edward R. Morse
  • Arthur Krams
    Robert Burks
    Bernard Herrmann

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « L'homme qui en savait trop »


  •  le 30 Avril 2007 par

    Il ne s'agit pas du plus grand Hitchcock, mais il s'agit bien d'un de ses plus grands, reprenant son obsession créatrice de la question du Mal ( lequel n'est qu'une partie de l'être humain, qui se marie avec le blanc, à la manière de l'épouse du prêtre ), son obsession érotique de la femme ( dans la scene d'anthologie au Royal Albert Hall, filmé avec Bernard Herrmann lui-même, Hitchcock déclare son amour pour la musique et la place qu'elle tient au cinéma, surpassant la parole, dans un orgasme magnifiquement filmé, un orgasme qui tourne court par la faute de la femme, laquelle met à mal le «coup de feu» masculin ) dans une constellation de symboles étourdissants, de même que sa critique violente des faux dévots et du protestantisme à l'américaine, puritain, ayant perdu ses vraies valeurs. Ajoutez au tout un Daniel Gélin étonnant, une mise en scène typique du grand alfred et une magnifique utilisation du technicolor au format vistavision.

Les discussions sur le forum a propos de L'homme qui en savait trop



Il n'y a pas encore de discussion autour du film L'homme qui en savait trop


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .