Fan de Cinéma
Bannière 728x90

L'âme des guerriers

Note : 5/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Once Were Warriors

Un film de Lee Tamahori avec Temuera Morrison , Julian Arahanga , Emile Taungaroa , Joseph Kairau , Ian Mune

Genre : drame - Durée : 1h50 - Année de production : 1994

Date de sortie cinéma : 05 Juillet 1995

Distributeur :

Ce film est à l'affiche de 4 cinémas

Lee Tamahori
Temuera Morrison
Julian Arahanga
Emile Taungaroa
Proposer un fond d'écran »

L'âme des guerriers, le film

  • L'âme des guerriers

    Synopsis

    Habitant une banlieue pauvre d'Auckland Beth est une battante fière de ses ancêtres Maoris. Elle s'est accommodée du tempérament vindicatif de son mari Jake, dont les frasques ont diversement affecté leurs cinq enfants. Mais une nuit, un drame éclate qui marquera à jamais la famille et obligera Beth à un choix douloureux pour son salut.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Temuera MorrisonJake Heke
    Julian ArahangaNig Heke
    Emile TaungaroaBoogie Heke
    Joseph KairauHuata Heke
    Ian Munele juge
    Rangi MotuMatawai
    Te Whatanui SkipwithTe Tupaea
    Cliff CurtisBully
    Calvin TuteaoTaka (Gang Leader)
  • LISTE TECHNIQUE
    Lee Tamahori
    Rena OwenBeth Heke
    Mamaengaroa Kerr-BellGrace Heke
    Rachael Morris Jr.Polly Heke
    Riwia Brown
    Stuart Dryburgh
    D. Michael Horton
    John Neill
    Chris Todd
    Nathalie Iund
    Murray Grindlay
    Murray McNabb

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « L'âme des guerriers »


  •  le 29 Juillet 2007 par

    Avant son départ pour Hollywood, le réalisateur Lee Tamahori s’est particulièrement distingué avec « L’âme des guerriers », une chronique sociale impitoyable. Plaçant sa caméra dans la banlieue d’Auckland, il décrit sans détour la descente aux enfers d’une famille maorie plongée dans le cercle vicieux de son quotidien miséreux. Le cinéaste montre crûment le chômage, la pauvreté, l’alcoolisme et toutes les dérives que ces phénomènes entraînent : la formation de gangs, les violences conjugales, la perte des repères élémentaires jusqu’au viol incestueux cruel et bestial. La dureté de certaines scènes est proprement insoutenable mais témoigne utilement et efficacement de la vie vécue par toute une partie oubliée de la population néo-zélandaise. Jake et Beth, les deux personnages principaux, symbolisent parfaitement la dualité qui anime l’esprit de ce peuple en perdition jadis composé de redoutables guerriers. Tandis qu’il reste au premier la violence à l’état brut que lui permet une force herculéenne et une désillusion qu’il croit noyer dans des orgies trop alcoolisées, la seconde tente de survivre dans l’espoir d’un lendemain meilleur en s’occupant tant bien que mal de ses cinq enfants. Ce drame bouleversant ne peut laisser indemne. « L’âme des guerriers » captive par la personnalité complexe de ses personnages, choque souvent par leur comportement, émeut toujours par leur destin fatalement tragique et les décisions difficiles qu’ils se doivent de prendre. Lee Tamahori clôt son récit émotionnellement éprouvant dans un optimisme mêlé d’une certaine forme de douleur. Pour cela il oppose tout en délicatesse un retour aux sources salvateur avec l’entêtement presque animal d’un homme blessé, égoïste et irresponsable. Un film coup de poing et inoubliable.

  •  le 10 Décembre 2006 par

    Le premier film de Lee Tamahori bien avant james Bond et les cascades de xXx 2. Ce film aborde un sujet difficile qui est la violence contre les femmes. Ici l'histoire s'interesse a Beth une femme dont le mari rentre souvent ivre et organise des fetes chez lui à l'inproviste. Seulement le temperament de Beth l'oblige souvent a tenir tête à son mari et celui ci la tabasse jusqu'a ce qu'elle soit défigurée ou dans les pommes. Outre son mari, ses 2 fils sont des délinquants (dont un avec d'impressionnants tatouages sur le visage).Il reste sa fille qui est la seule a ressembler a sa mère et dont la vraie passion est la poèsie. Les amis du père sont eux aussi de grosses brutes. Il s'agit ici d'un film rare comme on en voit peu. La maltraitance des femmes est très rarement abordée. Dans ce film, les scenes où la femme se fait maltraiter sont d'une rare violence, presque insoutenable, ceci pour choquer encore plus le spectateur pour qu'il se rende compte que ce probleme existe et qu'il est d'actualité. Maintenant le film en lui même montre que le réalisateur maîtrise parfaitement sa réalisation et que les acteurs du film sont tous exellents, notamment Tamuera Morrisson (vu dans Star Wars ep 2) en père violent. Un film utile et difficile a voir.

Les discussions sur le forum a propos de L'âme des guerriers



Il n'y a pas encore de discussion autour du film L'âme des guerriers


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .