Fan de Cinéma
Bannière 728x90

King Guillaume

Note : 2/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : King Guillaume

Un film de Pierre François Martin-Laval avec Pierre François Martin-Laval , Pierre Richard , Raymond Bouchard , Omar Sy , Frédéric Proust

Genre : comédie - Durée : 1h25 - Année de production : 2008

Date de sortie cinéma : 28 Janvier 2009

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Pierre François Martin-Laval
Pierre François Martin-Laval
Pierre Richard
Pierre Richard
Raymond Bouchard
Omar Sy
Omar Sy
Proposer un fond d'écran »

King Guillaume, le film

  • King Guillaume

    Synopsis

    Magali, tubiste dans une fanfare, et Guillaume, conducteur de petit train touristique, mènent une vie tranquille en banlieue, amoureux comme au premier jour, entre rêves modestes et une grossesse qu'ils attendaient depuis longtemps.
    Tout se complique lorsque le père de Guillaume, qu'il ne connaît pas, prend contact avec lui pour lui annoncer qu'en vertu d'un accord datant du Moyen-Age, il hérite d'un authentique royaume au large de la France et de l'Angleterre.
    Guillaume et sa femme sont tout d'abord incrédules. Mais la perspective de régner sur une île paradisiaque, avec de fidèles sujets, un château, une fortune... est bien tentante !
    La réalité est cependant bien loin de ce qu'imagine le couple. L'île n'est qu'un caillou miteux, battu par les vents du Nord et peuplé de seulement cinq habitants quelque peu décalés...
    Pendant que Magali délire sur son futur statut de reine, leurs nouveaux serviteurs rivalisent de plans tordus pour leur cacher la vérité, jusqu'à ce que Guillaume ne puisse plus renoncer à sa couronne...

  • King Guillaume, une comédie royalement ratée

    King guillaume, le film
    King Guillaume est à bien des égards un film sur la filiation et l’héritage. Et pas seulement dans l’histoire qu’il raconte, celle de Guillaume, conducteur de petit train, et Magali, tubiste dans une fanfare et enceinte pour la 1ere fois, gentil couple de la classe moyenne qui va voir soudain sa vie bouleversée à la suite d’un héritage. Car King Guillaume est aussi la confirmation du passage de flambeau entre Pierre Richard, clown blanc du cinéma français, et Pierre François Martin-Laval (Pef pour les intimes et les fans des Robins des Bois), son digne héritier. Il avait déjà imposé son univers décalé et poétique dans Essaye-moi, un joli conte de fée passé un peu inaperçu début 2006. On retrouve dans son King Guillaume les mêmes éléments : ode à l’amour, optimisme à tout crin et surtout humour absurde que n’aurait pas renié les Monty Python. Mieux même, Terry Jones, membre de l’infernale troupe anglaise, fait ici une petite apparition savoureuse.

    King guillaume, le film
    Oui mais voilà, malgré toute la bienveillance portée à ce projet (adapté soit dit au passage de la BD de Pétillon et Rochette, Panique à Londres), malgré le casting de seconds rôles hautement sympathiques (Rufus, Isabelle Nanty et Omar Sy en naufragés volontaires), malgré le capital sympathie dont jouit Pef, malgré la musique originale composée par Emily Loizeau (j’adore !), il est difficile de ne pas être terriblement déçu par ce film bancal, au scénario aussi mince que l’île de Guerreland, le micro-état dont hérite Guillaume, est minuscule et à la réalisation (in)digne d’un mauvais téléfilm. Le comble, c’est qu’on arrive à s’ennuyer ferme alors que le film ne dure qu’1h25. Il regorge pourtant indéniablement d’idées et de trouvailles intéressantes mais elles sont systématiquement mal ou sous exploitées : la cabine téléphonique utilisable uniquement à marée basse, la trahison élevée au rang d’art, le bateau maison qui penche dangereusement, …

    King guillaume, le film
    Signalons toutefois que le film pourrait tout de même plaire aux inconditionnels de Florence Foresti qui trouve là son vrai premier rôle sur grand écran. Problème ? Elle ne joue pas, elle se contente de faire du Florence Foresti : les mêmes mimiques, les mêmes vannes, le même personnage de comique qu’on lui connaît. Pour juger de ses talents d’actrices, il faudra donc encore attendre.

    Pour le reste, gageons que Pef n’abdiquera pas et saura rebondir après ce 2eme film qui ne tient pas ses promesses. A l’origine, le film devait même s’appeler King Guillaume (un peu moins conquérant), un titre qui correspond si bien et au réalisateur - à l’humour décalé et au vrai talent d’artiste - et aux sentiments de gâchis et d’ennui éprouvés par le spectateur à la vue de cette comédie pas vraiment drôle. Le roi est mort, vive le roi… ou pas !

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Pierre François Martin-LavalGuillaume
    Pierre RichardWilliam Fernand
    Raymond BouchardNon Imposable
    Omar SyJean Peter
    Frédéric ProustChristine
    RufusRoi Cyril John Delagny
    Terry JonesLe professeur d'Oxford
    Yannick NoahLui-même
    Gregoire BonnetLe voisin
    Joe SheridanLe conseiller du Ministre
    Christophe GuybetLe banquier
    Eriq EbouaneyLe curé
  • LISTE TECHNIQUE
    Pierre François Martin-Laval
    Florence ForestiMagali
    Isabelle NantyPaméla Gisèle
    Valérie CrouzetLa voisine
    Lesley ChatterleyLa secrétaire anglaise
    Marie-Laure DescoureauxColette musicienne
    Maria DucceschiLa chef d'orchestre
    Gaëlle PietriHélène Brunel
    Anne-Cécile CrapieLa bonne soeur
    Catherine AymerieLa gynécologue
    Sandra NkakeLa chanteuse de gospel
    Pétillon
    Rochette
    Jean-Paul Bathany
  • Frédéric Proust
    Pierre François Martin-Laval
    Anne Schotte
    Franck Schwarz
    Martin Boissau
    Philippe Bourgueil
    Régis Blondeau
    Cécile Burban
    Alexandre Isidoro
    Mathilde Cavillan
    Philippe Hagege
    Cyril Holtz
    Raphaël Sohier
    Damien Berger
    Anthony Combet
  • Isabelle Sauvanon
    Emily Loizeau
    Josiane Morand

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « King Guillaume »


  •  le 21 Février 2009 par

    Pierre François-Martin Laval aura été le plus cinglé de tous les Robin des Bois, devançant de justesse cependant Marina Foïs. Et ce n'est pas un hasard si ces deux_là ont le mieux réussi leur reconversion cinéma, Marina à travers des rôles souvent complexes et à contre-emploi (Darling), PEF en proposant aux spectateurs des films à la poésie lunaire touchant le coeur populaire. Son Essaye-moi était une véritable cure de jouvence pour la comédie française dans son costume étriquée du rire vulgaire et gras (Poiré et Onteniente, si vous me lisez...). Malheureusement, avec toute la sympathie que l'on peut avoir pour PEF et son actrice principale, l'excellentissime Florence Foresti, leur dernier né est un ratage presque complet.

    D'abord, parce que dans King Guillaume, on s'ennuie ferme, la folie, et le rire qui en découle naturellement, de ses auteurs s'étant muée en un sourire de politesse, l'erreur ayant été de faire du personnage masculin incarné par le réalisateur celui qui a la tête sur les épaules, au profit d'une Foresti surexcitée comme à son habitude, mais cernée par la banalité de situations de la vie quotidienne. On aurait aimé plus de séquences sur ce caillou qui sert de royaume à un groupe d'excentriques, mais PEF semble avoir compris, un peu tard, les limites de son pitch.

    Pourtant, ce ne sont pas les bonnes idées qui manquent, de celles qui faisaient le sel d'Essaye-moi : la cabine téléphonique abandonnée sur la plage, la devise dédiée à la trahison, un pré-générique tordant avec l'ex-Monty Python Terry Jones, le quotidien du couple star, etc. Sous-exploitéés, cela dit, réduites à de simples gadgets de cinéma, qui en disent long sur le gâchis que cela représente. Associés à un rythme d'une platitude qui n'a d'égal que l'encéphalogramme d'un macchabée, ces éléments finissent d'étouffer le spectateur dans ses baillements.

    Finalement, King Guillaume est à l'image du personnage de PEF, toujours en train de chuchoter, de ne pas s'énerver, de vouloir rester normal. du coup, c'est tout l'aspect décalé qui en prend un coup, en premier lieu Florence Foresti que l'on juge bien en retrait de ses possibilités, ensuite toute la folie qui émane des sujets de Guillaume sans pouvoir craquer le vernis. Reste que en l'état, le film respire l'honnêteté, la sincérité. Reprocher à PEF tout ce que je viens de lui reprocher est un véritable crève-coeur, mais le résultat est accablant. Nul doute que la prochaine fois, avec autant de talent - contenu, PEF saura raviver la flamme qu'il avait allumée sur Essaye-moi.

Les discussions sur le forum a propos de King Guillaume



Il n'y a pas encore de discussion autour du film King Guillaume


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .