Fan de Cinéma
Bannière 728x90

J'aime regarder les filles

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : J'aime regarder les filles

Un film de Frédéric Louf avec Pierre Niney , Ali Marhyar , Michel Vuillermoz , Hervé Pierre , Victor Bessière

Genre : Comédie dramatique - Durée : 1h32 - Année de production : 2011

Date de sortie cinéma : 20 Juillet 2011

Distributeur :

Frédéric Louf
Pierre Niney
Ali Marhyar
Michel Vuillermoz
Proposer un fond d'écran »

J'aime regarder les filles, le film

  • J'aime regarder les filles

    Synopsis

    La veille du 10 mai 1981, Primo et Gabrielle, 18 ans, se rencontrent. Elle fait partie de la bourgeoisie parisienne. Lui est fils de petits commerçants de province. Ebloui par le charme de Gabrielle et des filles qui l'entourent, Primo bluffe. Il s'invente un nouveau pedigree, ment beaucoup, et compense le vide de ses poches à coup d'audace et d'imagination.

  • J’aime regarder les filles : rêvons plus pour aimer plus…

    J'aime Regarder les Filles1981, François Mitterrand est le premier (et le seul jusqu’aujourd’hui) homme politique de gauche à accéder à la présidence de la République sous la Véme République. Les historiens décideront si, après 14 ans de pouvoir, son héritage sera à proprement parler d’inspiration socialiste mais toujours est-il qu’il y a trente ans une bouffée d’espoir avait déferlé sur une grande partie du pays (pendant que les conservateurs s’inquiétaient) et notamment sur une jeunesse beaucoup plus politisée et moins indifférente que de nos jours. Enfin presque toute la jeunesse car Primo, le héros du premier long-métrage de Frédéric Louf, lui, semble bien étranger à tout le remue-ménage qui secoue le pays. Loin de ses parents fleuristes en Bretagne (une mère qui s’inquiète pour lui, un père, le toujours aussi bon Michel Vuillermoz, qui ne le comprend pas), il lutte pour avoir son bac plus occupé à rêver de séduire les filles de la jeunesse dorée des beaux quartiers de la capitale que de travailler dans sa petite chambre de bonne.

    A un âge - et une époque - où tout semble possible, Primo va faire l’apprentissage de la vie avec tous les excès de sa jeunesse. Se liant d’amitié avec son voisin de palier, Malik, un idéaliste débrouillard et volontaire et se heurtant au plafond de verre de la haute bourgeoisie qui lui fait miroiter un monde de luxe dont il refuse de voir les aspects factices et superficiels, Primo va se perdre, se faire mal pour au final mieux se (re)trouver. Immature mais culotté, il est prêt à tout pour séduire la blonde Gabrielle, vraie petite garce, sans voir que c’est la brune, la douce et rêveuse Delphine, qui craque complètement pour lui.

    J'aime regarder les filles, le filmSi ce premier film sonne plutôt juste (bien plus par exemple que le récent et consternant Toi, Moi, Les autres en partie sur le même sujet d’une lutte des classes entre adolescents sur fond d’amourette impossible), c’est non seulement parce que Frédéric Louf a mis beaucoup de lui dans le scénario – qu’il a mis quatre ans à peaufiner et qu’il a parsemé de souvenirs personnels, notamment un pari improbable avec un prof de maths – mais aussi grâce à une troupe de jeunes acteurs assez épatants, de Pierre Niney, plus jeune pensionnaire de la Comédie Française et sorte de Louis Garrel en plus anguleux et nerveux, au duo Lou de Laâge - Audrey Bastien (décidément abonnée au rôle de la timide qui cache bien son jeu qu’elle tenait déjà dans Simon Werner a disparu…) en passant par Ali Marhyar.

    Parfois gentiment naïf mais d’une grande sensibilité, évitant de trop verser dans les clichés malgré quelques maladresses (inévitables ?) et une certaine indolence, J’aime regarder les filles fait un bond de trente ans en arrière qui rendra nostalgiques de leur jeunesse perdue les quinquas de 2011 tout en permettant à la jeunesse d’aujourd’hui de constater que finalement les histoires d’amour adolescentes restent les mêmes sous Sarkozy ou sous Mitterrand. Par contre, le contexte politique a lui beaucoup changé et il n’est pas certain qu’à l’époque du « travailler plus pour gagner plus », les jeunes rêvent autant qu’en 1981. Mais ça, c’est une autre histoire !

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Pierre NineyPrimo Bramsi
    Ali MarhyarMalik
    Michel VuillermozPierre Bramsi
    Hervé PierreLe père de Delphine
    Victor BessièrePaul
    Johan LibéreauNino Bramsi
    Mathieu LourdelOlivier
    Thomas ChabrolLe prof de maths
    Yohan Djabour Jean-Yves
  • LISTE TECHNIQUE
    Frédéric Louf
    Audrey BastienDelphine
    Lou de LaâgeGabrielle
    Catherine ChevalierFrançoise Bramsi
    Odile Vuillemin
    Marie-Ange Luciani
    Régis Jaulin
    Frédéric Louf
    Françoise Tourmen
    Samuel Collardey
    Charlotte Ortiz
    Flore Chandes
    Fanny Martin
    Christophe Vingtrinier
  • Annie Maurette
    Jozef Dumoulin
    Bo Van der Werf

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film J'aime regarder les filles


Soyez le premier à proposer un avis sur « J'aime regarder les filles »


Les discussions sur le forum a propos de J'aime regarder les filles



Il n'y a pas encore de discussion autour du film J'aime regarder les filles


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .