Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Hara kiri

Note : 3/5.0 - 1 avis

Titre VO : Seppuku

Un film de Masaki Kobayashi avec Tatsuya Nakadai , Akira Ishihama , Yoshio Inaba , Rentaro Mikuni , Tetsuro Tanba (Tetsuro Tamba)

Genre : drame - Durée : 2h15 - Année de production : 1962

Date de sortie cinéma : 24 Juillet 1963

Masaki Kobayashi
Tatsuya Nakadai
Akira Ishihama
Yoshio Inaba
Rentaro Mikuni
Tetsuro Tanba (Tetsuro Tamba)

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Hara kiri, le film

  • Hara kiri

    Synopsis

    Pendant l'Ere Edo, Hanshiro Tsugomo, samourai sans maitre, rend visite au clan Iyi dans l'intention de se faire hara-kiri chez eux. Le chef du clan lui demande d'expliquer les raisons d'une decision aussi grave : commence alors un fascinant recit ou se melent honneur trahison et vengeance...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Tatsuya NakadaiHanshiro Tsugumo
    Akira IshihamaMotome Chijiiwa
    Yoshio InabaJinai Chijiiwa
    Rentaro MikuniKageyu Saito
    Tetsuro Tanba (Tetsuro Tamba)Hikokuro Omodaka
    Ichirô NakayaHayato Yazaki
    Jo AzumiIchiro Shimmen
    Masao MishimaTango Inaba
    Kei SatoMasakazu
    Hisashi Igawaun serviteur
    Shichisaburo Amatsuun serviteur
    Ryo Takeuchiun serviteur
    Shoji Kobayashi (Akiji Kobayashi)
  • LISTE TECHNIQUE
    Masaki Kobayashi
    Shima IwashitaMiho Tsugumo
    Yoshio AokiUmenosuke Kawabe
    Shinobu Hashimoto
    Yasuhiko Takiguchi
    Yoshio Miyajima
    Hisashi Sagara
    Junichi Ozumi
    Jusho Toda
    Shigemasa Toda
    Toru Takemitsu

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Hara kiri »


  •  le 11 Juin 2008 par

    Pour quiconque s'est penché de près ou de loin sur l'éthique samouraï (décalque avoué de l'ouvrage de Mishima, livre fondateur sur la question), le hara-kiri n'est pas un mystère. Pour les néophytes en revanche, il peut être utile de préciser en quoi il consiste : un suicide rituel qu'accomplit un samouraï pour sauver son honneur, et qui consiste bon an mal an à s'enfoncer son sabre dans le buffet en effectuant une jolie calligraphie de croix. Vous l'aurez compris, le hara-kiri (également appelé "seppuku") n'a de rapport que très lointain avec la planète des bisounours.

    Cette brève introduction nous emmène donc chez Kobayashi (primé à Cannes pour ce film), qui suit le parcours d'un ronin bien décidé à se trucider dans le jardin d'un riche clan. Comment en est-il arrivé à prendre cette décision ? Pourquoi cherche-t-on à l'en dissuader ? Et cette histoire tragique d'un jeune ronin obligé de se faire hara-kiri avec un sabre en bois, est-elle bien vraie ?

    Il y a dans le cinéma de Kobayashi une réelle correspondance avec ce qu'a pu faire au même moment Bergman (!). Hélas, et malgré ses qualités évidentes (plans impressionnants, final étourdissant), "Hara-Kiri" ne prend pas aux tripes (du moins, pas aux nôtres...). Voici un film qui n'ose pas avouer ce qu'il a dans le ventre, la faute à des acteurs bien didactiques (premiers prix de récitation au concours de poésie laborieuse de Fukusaku) et à un scénario brillant mais complètement lénifiant en son centre... Comprenez que de la 30ème à la 100ème minute, il va vous falloir développer des trésors d'imagination pour garder l'oeil ouvert.

    Viscéral, ouvert à la cruauté, le cinéma de Kobayashi ne se laisse pas facilement apprivoiser. Ici, il est livré sans clés ni mode d'emploi. Le résultat est incontestablement grandiose... Par séquences. Ni un bide ni de quoi gonfler le ventre : une oeuvre raisonnable, difficilement rythmée, et qui aurait gagné à moins se regarder le nombril. Un coup de sabre dans l'eau mais avec de jolies éclaboussures...

Les discussions sur le forum a propos de Hara kiri



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Hara kiri


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .