Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Gravity

Note : 3.7/5.0 - 40 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Gravity

Un film de Alfonso Cuaron avec George Clooney , Ed Harris , Paul Sharma

Genre : thriller - Durée : 1h30 - Année de production : 2013

Date de sortie cinéma : 23 Octobre 2013

Distributeur :

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

Alfonso Cuaron
George Clooney
George Clooney
Ed Harris
Ed Harris
Paul Sharma
Proposer un fond d'écran »

Gravity, le film

  • Gravity

    Synopsis

    Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre...

  • Gravity, de la magnificence de l'espace à l'horreur de la situation

    Gravity : Georges Clooney et Sandra BullockSi 2013 aura été l'année de la S.F., combien de films auront été des déceptions ? Cloud Atlas, Oblivion, Pacific Rim, After Earth, Elysium, Riddick, n'auront en tous cas pas fait l'unanimité, et en attendant La Stratégie Ender et Europa Report, on ne pourrait garder en mémoire qu'un Star Trek Into Darkness pop-corn, mais adulte et de bon augure avant les prochains Star Wars de JJ Abrams... jusqu'à ce que GRAVITY vienne inscrire ses images au panthéon très select de la Grande Science-Fiction, celle qui voit trôner 2001 au milieu d'Alien, Blade Runner, la saga de George Lucas, et Sunshine.

    Parce que comme le dit George Clooney, cette vue au-dessus de la Terre est magnifique, sensationnelle, au sens premier du terme. Aucun film avant Gravity (je m'avance peut-être...) n'aura présenté une situation extra-terrestre aussi proche de la planète bleue et cet aspect documentaire de l'image apporte à la relation des personnages avec leur milieu naturel. Les communications avec la base de la NASA terminent de créer ce lien entre la fiction (Sandra Bullock en experte dans l'espace - oui, Miss Détective en orbite, il faut une confiance énorme en son actrice pour que Cuaron élimine ce préjugé) et le réel, incarné ici par un Clooney "terre-à-terre", fidèle à LUI-MÊME, blagueur, charismatique, qui voltige dans l'espace tout en racontant à Houston des anecdotes sur ses précédentes missions.

    Une fois ce jalon posé, Cuaron aura beau plongé son personnage principal dans les pires situations à répétition, le réalisme descriptif n'en souffrira globalement jamais. Mais attention, si le film a reçu les félicitations des spécialistes pour ce réalisme documentaire, GRAVITY n'est pas QUE cela ; il n'est même PAS cela, à l'instar de 2001. Parce qu'Alfonso Cuaron, bien loin de penser égaler l'Odyssée de Kubrick (qui a dit impossible ?), digère la référence et préfère la prolonger à un niveau de réflexion autre, peut-être moins métaphysique, moins enivrant, certainement tout aussi intéressant, plus sensible, plus humain (puisque c'est le cœur du film). Le problème de GRAVITY, si tant est que cela soit un problème, réside justement dans cette juxtaposition des niveaux de lecture qui en fait à la fois un film documentaire comme on l'a dit, un film catastrophe, un blockbuster hollywoodien en somme, au script fin comme une feuille à cigarette.

    Gravity, un film d'Alfonso CuaronOr, cette maigreur scénaristique est souvent le prétexte, le point de départ, d'un développement par l'image de tout autre chose : le fœtus astral de Kubrick est convoqué à travers de multiples plans, donne une profondeur au récit psychologique bouleversante (deux séquences qui vous prend les tripes), et remet en perspective le film entier comme rarement les twists y parviennent. Se contenter de voir un survival où le personnage doit aller de A à B, puis de B à C, c'est passer à côté d'une formidable représentation de la maternité et d'un combat pour la Vie au sens le plus large possible. La restriction de l'action, des personnages, de la durée, participe à une représentation symbolique. Parce qu'enfin, et pour être moi-même terre-à-terre, GRAVITY est d'une beauté à couper le souffle (à commencer par un espace sonore inédit, et une musique dantesque) : visuellement, le cinéaste fait s'affronter la magnificence de l'espace à l'horreur de la situation (n'oubliez pas : dans l'espace personne ne vous entend crier !), grâce à une 3D qui vaut bien celle d'Avatar en matière d'implication du spectateur. Certains en seront déçus, il faut dire que le système est tellement galvaudé par des utilisations accessoires et mercantiles que quand un réalisateur parvient à donner de la profondeur à l'espace, on ne retient que les projections lors des accidents (au demeurant trèèèès spectaculaires).

    Cuaron utilise également une grammaire cinématographique (dont le plan-séquence) pour nous emmener au cœur de la détresse du personnage, jusqu'à produire un sentiment de claustrophobie... et des crampes dans le cou (sic). Particulièrement immersif, GRAVITY peut se décrire comme un trip-flip, comme l'était en son temps L'Odyssée de l'Espace avec lequel Cuaron, à la manière de Kubrick lui-même entre ses œuvres, fait le lien dans un final vertigineux. GRAVITY fait surtout partie de ces films précieux qui, par delà une forme exceptionnelle mais en apparence (j'insiste : en apparence) vide ou creuse, travaillent l'image en orfèvre pour parler de la Vie, de notre rapport à ce qui nous entoure, de son importance, de sa beauté à côté de laquelle nous passons si justement on oublie de vivre. De l'Homme. En l'occurrence, de la Femme.

    Antoine Bouquillon

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    George ClooneyMatt Kowalski
    Ed HarrisMission Control (voice)
    Paul SharmaShariff (as Phaldut Sharma)
  • LISTE TECHNIQUE
    Alfonso Cuaron
    Sandra BullockDocteur Ryan Stone
    Amy WarrenCapitaine exploration
    Christopher DeFaria
    Nikki Penny
    Stephen Jones
    Jonás Cuarón
    Alfonso Cuaron
    Alfonso Cuaron
    Emmanuel Lubezki
    Neil Corbould
    Chris Munro
    Jany Temime
    Skip Lievsay
  • Glenn Freemantle
    Andy Nicholson
    Tim Webber
    Charles Howell
    David Shirk
    Chris Lawrence (V)
    Niv Adiri
    Rosie Goodwin
    Mark Sanger
    Max Solomon
    Joanne Woollard
    Christopher Benstead
    Eugénie Pont
    Carole Chomand
    Sabri Ammar
  • Steven Price

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Gravity »


  •  le 22 Septembre 2015 par

    Certes le film est long, mais les images sont magnifiques !

  •  le 11 Septembre 2015 par

    Décors magnifique, histoire inintéressante, cependant déçu le film un peu trop long surement dû au manque d'action

  •  le 27 Juillet 2015 par

    Pas terrible, beaucoup trop long et trop lent, en attente d'action dans le film...

  •  le 31 Mars 2015 par

    Je suis d'accord avec les avis précédents, le film est un peu long,il ne se passe pas énormément de choses! Bon, un point positif quand même, le thème de l'espace, moi j'adore et ne m'en lasse pas!

  •  le 03 Février 2015 par

    Pas mal, un peu long mais en effet c'est la 3D qui donne de l'intensité à ce film !


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de Gravity

    Les dernières discussion au sujet du film sur le forum - Participer à la discussion
  • le 15 Mars 2018 07:03 par DavidM153

    Coucou ! Je connais beaucoup de personnes qui n’ont pas aimé Gravity disant que le scénario était ennuyeux. Pour ma part, je l’ai adoré ! Il m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Je voulais à tout prix savoir si Ryan Stone allait survivre ou pas. La scène où elle communiquait avec un Inuit m’avait fait pleurer comme un bébé.

  • le 29 Juin 2015 07:54 par lemaca69

    je n'ai pas du tout aimé ce film trop long long a mon gout

  • le 10 Juillet 2014 15:01 par David

    Bonjour ! Je dirai que le film Gravity a une bonne réalisation sans oublier de mentionner que les images sont superbes. Comme beaucoup de cinéphiles, j’ai été déçu par le scénario, car je trouve que ce long métrage avec Sandra Bullock manque du punch dans certaines scènes. À bientôt !

  • le 02 Avril 2014 09:45 par ponyrun

    Moi je l'ai trouvé super angoissant !

  • le 02 Février 2014 08:26 par vulco59

    J'ai trouvé ce film fantastique.


Lire toute la discussion

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2020 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .