Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Escalade

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Escalade

Un film avec Renaud Cestre , Mathieu Simonet , Thomas Sagols , François Berléand

Genre : Drame - Durée : 1h20 - Année de production : 2011

Date de sortie cinéma : 15 Juin 2011

Distributeur :

Renaud Cestre
Mathieu Simonet
Thomas Sagols
François Berléand
François Berléand
Proposer un fond d'écran »

Escalade, le film

  • Escalade

    Synopsis

    Armés d'un bouquet et d'un large sourire, quatre élèves de Terminales sonnent chez Alice Nabat, leur proviseur. Ils viennent lui souhaiter bon anniversaire . Surprise mais émue par tant de gentillesse, Alice Nabat invite les adolescents à prendre un verre. Une fois, la porte refermée, une nuit terrible va se dérouler Que veulent-ils ces aimables garnements venus visiblement avec une arrière-pensée : en découdre avec cette figure de l'Autorité qu'est Alice Nabat ? exercer leur pouvoir qu'ils croient incontestable pour arriver à leurs fins ? Tout au long de la nuit, ils distillent les tricheries d'une scolarité pitoyable jusqu'à l'ultime étape du Bac qui va leur échapper, mettant ainsi leur vrai visage à jour.

  • Escalade, recalé sans passer par la case rattrapage.

    Escalade, le filmJeudi matin, près de 500.000 candidats plancheront sur la redoutée épreuve de philosophie qui donne traditionnellement le coup d’envoi du baccalauréat… Les sujets sont un secret bien gardé et qui suscitent tous les ans hantise et convoitise. Soupçons de fuite, tentatives de vol, nombreux sont les faits divers (et les légendes urbaines) autour de cet examen, marronnier par excellence des média français.

    Pas sur que les élèves de terminal qui auraient la mauvaise idée d’aller voir Escalade ce mercredi y trouvent la moindre source d’inspiration et de réconfort. Car dans ce 5eme long-métrage de la très méconnue Charlotte Silvera (il faut dire que son précédent long, Les filles, personne s’en méfie, remonte à 2003 et était sorti en toute confidentialité – moins de 10 copies en plein mois d’août), les lycéens qui vont rendre une petite visite surprise à leur proviseure sont des cancres issus d’une bourgeoisie de nouveaux riches prêts à tout – et évidemment surtout au pire – pour obtenir leur baccalauréat sans effort.

    Au-delà du simple fait que le spectateur n’est jamais bien certain de ce que la réalisatrice entend dénoncer (Banalisation de la violence ? Perte des valeurs morales ? Déliquescence du système éducatif ?) et que très vite, il se désintéresse totalement des enjeux du scénario à cause d’une narration décousue et incohérente, on peut surtout se demander du bien-fondé du postulat même de départ alors qu’en 2010, le taux de réussite au bac général – puisque c’est celui là que les protagonistes du film ont passé – était de … 87,2% ! Alors, oui, on veut bien que la jeunesse soit en manque de repères mais on doute quand même sacrément qu’elle soit assez conne (excusez la vulgarité) pour séquestrer une proviseure pour un malheureux examen que tout le monde – ou presque – réussit.

    Carmen Maura dans EscaladeEt encore cette invraisemblance est presque reléguée au rang de détail fâcheux tant le reste de l’entreprise relève du naufrage : scénario invraisemblable qui tombe dans le grand guignol et qui louche ostensiblement du côté de Funny Games mais sans jamais oser sa radicalité et son nihilisme, dialogues abscons qui se voudraient hautement philosophiques et politiques mais qui tombent systématiquement à plat car déclamés avec grandiloquence, jeu d’acteurs dignes des plus mauvaises sitcoms AB et dont on doute que ce soit un choix artistique volontaire (et que dire du casting des « jeunes » acteurs qui ont tous environ 10 ans de trop pour le rôle, la palme revenant à Mathieu Simonet qui interprète donc un adolescent alors qu’il est né en … 1975 !). Plus le film avance, plus le spectateur a envie de rire nerveusement devant une telle accumulation de clichés et de maladresses.

    On en vient presque à souffrir pour Carmen Maura, non pas pour ce que les adolescents font subir à son personnage mais pour son choix de jouer en français dans un tel film. Et quand elle empoigne un couteau, on se souvient avec nostalgie de son rôle dans le déjanté film d’Alex de la Iglesia, Mes chers voisins.

    Avec une telle copie aussi hors-sujet que prétentieuse, même le correcteur le plus indulgent ne pourra pas donner la moyenne. Escalade porte bien mal son titre, il aurait sans doute été plus honnête de l’appeler Dégringolade.

    Emmanuel Pujol
     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Renaud Cestre
    Mathieu Simonet
    Thomas Sagols
    François Berléand
  • LISTE TECHNIQUE
    Charlotte Silvera
    Carmen Maura
    Julie Durand
    Charlotte Silvera
    Lioudmila Razumovskaya
    Joëlle Blondel
    Thomas Peckre
    Yves Cape
    Hélène De Luze
    Hélène De Luze
    Dominique Vieillard
    Laurent Roüan
    Nikos Mélétopoulos
    Pierre Sénélas
  • Pascal Lamargot
    Martin Boissau
    Jonathan Liebling
    Gilles Benardeau
    Odile Castagne
    France Thebaut
    France Thebaut
    Ferouz Zaafour
    Marine Lepoutre
    Eric Lenclud
    Sonia De Lhaye
    Jackie Delevoye
    Eric Aurol
    Emmanuel Van Wanbeke
    Michel Gabon
  • Patrick Quartier
    Fabrice Moindrot
    Dan Rapaport
    Alexandre Billon
    Aurélie Rameau
    Emilie Boueil
    Vincent Burgstahler
    Grégoire Jeudy
    Antonin Dalmasso
    Stéphane Ribola
    Jacques-Emmanuel Rousselon
    Dragan Urlic

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Escalade


Soyez le premier à proposer un avis sur « Escalade »


Les discussions sur le forum a propos de Escalade



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Escalade


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .