Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Dorothy

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Dorothy Mills

Un film avec David Wilmot , David Ganly , Gary Lewis , Gavin O'Connor (II) , Joe Hanley

Genre : drame - Durée : 1h42 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 06 Août 2008

Distributeur :

David Wilmot
David Ganly
Gary Lewis
Gavin O'Connor (II)
Proposer un fond d'écran »

Dorothy, le film

  • Dorothy

    Synopsis

    La psychiatre Jane Morton est envoyée au sein d'une communauté recluse dans une petite île au nord de l'Irlande. Elle doit étudier le cas de Dorothy Mills, adolescente accusée de tentative de meurtre sur un bébé. Alors qu'elle vient en aide à Dorothy, la psychiatre tente d'affronter ses propres démons et d'éclaircir le secret qui hante la communauté.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    David WilmotColin Garrivan
    David GanlyAiden Kearsley
    Gary Lewisle Pasteur Ross
    Gavin O'Connor (II)John McCarthy
    Joe HanleyPaul Fallon
    Ned Dennehyle propriétaire du garage
    Sean StewartDuncan McClennan
    Eamonn OwensKurt
    Ian Lloyd AndersonJake Fallon
    David MurrayTom O'Brien
    David NesbittDavid
    Glenn GannonM. MC Cllellan
  • LISTE TECHNIQUE
    Agnes Merlet
    Carice Van HoutenJane Morton
    Jenn MurrayDorothy Mills
    Ger RyanEileen McMahon
    Rynagh O'GradyMadame Mc Cllellan
    Charlene McKennaMary McMahon
    Louise LewisMaureen Kearsley
    Marie Mullenla femme du garagiste
    Michelle Forbesla femme de Paul Fallon
    Helen NortonEmma McCarthy
    Barbara AdairMadame Mc Clellan, âgée
    Ciara McCormackMimi
    Niamh ShawMabel Mills
    Agnes Merlet
  • Louise Curran
    Jérôme Lateur
    Jean-Luc Ormières
    Philippe Saal
    Agnes Merlet
    Juliette Sales
    Maureen Hughes
    Suzanne Cave
    Giorgos Arvanitis
    Simon Willis
    Jon Stevenson
    John Fitzgerald
    Monica Coleman
    David Wilson
    Philippe Saal
  • Laurence Granec
    Karine Ménard
    Nathaniel Mechaly

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Dorothy »


  •  le 07 Juillet 2009 par

    Dans la série Enfants Diaboliques, Dorothy pourrait paraître bien terne à côté de Regan - l'Exorciste - et Damien - La Malédiction : pas belle et au caractère changeant, impossible de véritablement s'attacher à elle, comme si elle ne connaissait pas les souffrances de ses illustres prédécesseurs, comme si elle seule était responsable de ses actes. C'est là toute la réussite du film d'Agnès Merlet que de commencer, à l'instar de William Friedkin, dans une optique psychologique et même psychanalytique, via le personnage de Carice Van Houten (dont les primes froideur et relative transparence s'effacent au furr et à mesure).

    Dorothy (Jen Murray, glaçante) a donc malmené un bébé dans une bourgade reculée d'Angleterre. Envoyée sur le terrain par les autorités, Jane Morton, psy, se voit confrontée à une communauté où le poids de l'Eglise et le sceau du secret empêchent la révélation d'un lourd secret. Après un prologue nous dévoilant le personnage éponyme s'en prendre avec une cruauté affichée à un nourrisson, on croit avoir atteint un sommet de violence que rien ne pourrait changer notre sentiment à l'égard de la jeune fille. Là encore, Agnès Merlet parvient à renverser la vapeur, à non pas justifier ce geste primitif intolérable, mais à redonner à chacun des protagonistes sa véritable place au sein d'un scénario-puzzle qui vise en premier lieu à attaquer cet esprit communautaire dépassé, comme en réponse au Village de Shyamalan, sensiblement similaire thématiquement, mais dont les morales sont indiscutablement opposées. Le final ne laisse aucune ambiguïté et rejoint celui d'Eden Lake dans un registre certes bien moins tétanisant, la faute à un faux happy-end malheureux mais apparemment indispensable dans le schéma narrative de la réalisatrice.

    Celle-ci semble néanmoins avoir parfaitement digéré des références qui se succèdent sans relâche, de The Ring aux Chiens de Paille : l'atmosphère pesante renvoie au travail de Peckinpah tandis que l'imagerie fantastique s'avère aussi étrangement inquiétante que dans le remake américain du classique japonais (que je préfère de loin à l'original). Reste que parfois, la thématique fantastique s'égare sur des chemins qui semblent au spectateur des détours inutiles voire même confus.

    Sans être captivant, Dorothy s'avère fascinant à bien des égards, malgré des défauts majeurs liés à une mauvaise relation entre ambiance paranormale et intrigue policière. Le film perd aussi de son attrait à la lumière de films traitant pareil sujet, parfois écrasants. Cela dit, Dorothy se regarde comme une belle surprise,distillant un malaise qui, paradoxalement, empêche une totale adhésion.

Les discussions sur le forum a propos de Dorothy



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Dorothy


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .